Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 10:07

Avec Jamendo une seule constante : ils osent tout, quitte à être particulièrement hypocrite ou opportuniste !

Depuis des mois, entre autre sur ce blog, je dénonce la démagogie de Jamendo et sa désertion des valeurs de la musique libre. Comme beaucoup d'autres acteurs, parfois historique de la Musique Libre, j'ai souvent conspué les slogans infondé de Jamendo : "Jamendo, numéro 1 de la musique libre", "Jamendo, le meilleur de la musique libre sur internet", etc. Et bien ils ont fait très très fort cette fois-ci. J'avais déjà découvert ce slogan dans une photo twitter poster par Pierrot Gégé (Pierre Gérard) lors de son intervention du i7Summit, mais il est désormais "fièrement" exposé sur les pages facebook de la société. le voici :

"Jamendo, discover the true value of free music"

(Avec Jamendo, découvrez la vraie valeur de la musique libre)

Mais de qui se moquent-ils ? Est-ce que Jamendo serait en train de tenter une OPA intellectuelle sur la notion fondamentale de Musique Libre ?? Où sont-ils juste puérils ? Oui puéril, car cette modification est la seule de la page facebook (les chiffres n'ont même pas été mis à jour !). Hors récemment, sur les forums de Dogmazic j'ai posté la dite photo de Gégé. Je sais que ce fil de discussion est lu car Sylvinus (Sylvain Zimmer) y est déjà intervenu juste après un de mes posts. Coïncidence ? encore ???

C'est juste sur.réa.lis.te !...

Il est vraiment grand temps de faire comprendre à Jamendo que l'argent n'achète pas tout, que la Musique Libre regroupe des acteurs plus nombreux qu'eux et surtout il est grand temps de se fédérer pour défendre la notion de Musique et de Culture Libre. Après, sinon, faudra pas venir pleurer...

3hck.jpgVoici la traduction des sous-titres, attention les yeux ça pique un peu (beaucoup même!) :

1) Jamendo offre à ses clients la musique de qualité à un prix extraordinaire, en se coupant des intermédiaires.

2) Jamendo offre une exposition précieuse pour les artistes en devenir. (MàJ)

3) Jamendo permet aux fans eux des téléchargements illimités de la musique qu'ils apprécient à un prix qu'ils aiment: gratuit.

Vous lisez et comprenez correctement, je vous "rassure"...

1) Quand Jamendo parle de "Vraie valeur de la musique libre" il pense "clients" et "prix extraordinaire(ment bas ?)". Donc Jamendo tente de basculer les valeurs de la musique libre (libre et gratuite diffusion de la musique, sans intermédiaire, sans limite, dans le respect du droit d'auteur) vers une notion de "valeur monétaire" ? Musique Libre = JamendoPRO pour eux ??

2) Les artistes en devenir... promis à un succès futur... encore faudrait-il savoir de quoi on parle. Attention, pour Jamendo point de salue en dehors de son service PRO. L'exposition des artistes et leur promotion passe par PRO, ou rien (ou presque). D'ailleurs quand on voit que la plateforme libre et gratuite www.jamendo.com passe au second plan et n'en finit plus de buggé et d'être rafistolée avec des bouts de ficelles, on a vite compris.(MàJ)

3) Alors là... Certes, la Musique libre est avant tout gratuite, mais ces acteurs veulent aussi "éduquer" les auditeurs. Jamendo sous-entend que la gratuité est le seul leitmotiv des auditeurs. Pourtant beaucoup vont jusqu'à soutenir les artistes par des critiques enthousiastes, des dons, des billets de concerts, l'achat de goodies, etc. Et comme je l'ai déjà souligné, on retrouve ici l'étrange notion "d'utilisation privée", quand Jamendo parle exclusivement des "fans". Seulement voilà, les "fans" (ceux qui téléchargent pour Jamendo) peuvent aussi librement diffuser sur les réseaux P2P ou lors de soirées par exemple. Les licences libres sont faites aussi pour ça !

Je le redis : attention au prochain nouveau site, car ça sent pas bon tout ça... Si vous avez un peu de sensibilité éthique sur les valeurs réelles de la Musique Libre, il est grand temps de s'interroger sur Jamendo, vous ne pensez pas ?


Lien utile : Framabook "Option Libre - Du bon usage des licences libres" (20€ ou en libre téléchargement)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 10:38

Salut à toutes & tous, pour cette nouvelle année 2012 je débute avec un petit dossier au choix "Je l'ai dit mais je le pensais pas vraiment" ou "je le pensais à l'époque, mais l'argent fait voir les choses autrement" (lol)

Je me suis intéressé au système de don. Les dons sur Jamendo ce fut une vraie institution au début, le symbole d'une manière différente d'aborder la relation auditeur/auteur. Avec l'avènement de la Musique Libre, pour la première fois on n'imposait pas un prix sur un album, seul sésame pour écouter et posséder le dit album, mais on proposait de télécharger gratuitement cet album, puis de laisser l'auditeur décider de soutenir ou pas par un don l'auteur, sans lui porter le moindre jugement qu'il donne ou pas. Révolutionnaire ! Et Jamendo a mis très vite l'accent dessus : le don apparaissait comme la source première de rémunération pour les artistes du site (et même la seule à l'époque). On pouvait même choisir au début d'afficher ou pas le bouton "donner" (vous noterez le changement radical d'état d'esprit aujourd'hui quand on voit que le bouton "acquérir une licence commerciale PRO" est imposé par défaut à tout le monde).

Voici l'annonce du lancement du système novateur de dotation, par sylvain Zimmer le 10 juin 2005 sur le forum officiel de Jamendo :

"Vous pouvez désormais faire un don direct aux artistes sur jamendo par carte bancaire. Vous pouvez consulter la liste des derniers dons en page d'accueil ainsi que dans les pages consacrées à chaque artistes. Déjà 55 euros, on compte sur vous pour faire exploser les compteurs !!

Le don minimum est de 5 euros, sur lesquels jamendo conserve 50 centimes. 90% à 99% sont donc reversés à l'artiste.

Tous les artistes n'ont pas encore activé ce nouveau système, si c'est le cas de l'artiste auquel vous voulez faire un don venez faire une réclamation ici nous le recontacterons pour qu'il active la fonction !

Comme d'habitude, nous sommes à l'écoute de vos commentaires sur ce nouveau système "

Il est assez amusant de constater que oui! au début on pouvait donner par CB alors qu'aujourd'hui seul paypal est "autorisé" (seuls les clients PRO en bénéficient désormais). On constate aussi le prélèvement de 50c de Jamendo sur les dons. Aujourd'hui ça fait beaucoup polémique car 1) Jamendo prétend ne plus l'utiliser alors que lorsqu'un artiste reçoit un don il apparait bien sur son compte, et 2) beaucoup considère ce prélèvement automatique abusif, car Jamendo a son service PRO pour principale source de revenus.

Encore plus amusant, regardez la suite ;)

Il y a peu voici ce que me répondait un officiel de chez Jamendo sur ces questions :

"Nous avons choisi de rémunérer les artistes par Paypal car c'est un mode de paiement sûr, sécurisé et pratique dans la mesure ou l'artiste n'a pas à nous donner ses informations bancaires. L'avantage de Paypal est donc que seule la connaissance de l'adresse mail de l'artiste suffit pour lui effectuer un virement par Paypal."

Mais voici la réponse du big boss Sylvain Zimmer en 2005 à un membre de Jamendo :

"On a laissé le bouton paypal en bas à droite de la page où tu rentres ton nom de donneur.... il faut pas le dire. c'est déconseillé maintenant qu'on a un meilleur systeme.

On fera revenir paypal plus tard pour le payement vers jamendo pour l'instant c'est cetrel, parce qu'à partir d'un certain montant (d'ou le don minimal 5 euros), ils prennent moins de commission que paypal."

lol, en 5 ans Paypal est passé de "persona non grata" à "meilleure des solutions" :) On remarquera aussi que Sylvain Z. nous indique qu'à partir de 5€, un service bancaire en ligne prend moins de frais que Paypal (ce qui est toujours vrai aujourd'hui). Hors, en plus du prélèvement automatique de Jam' (qui, note intéressante, n'apparaissait que sur les transaction par CB, et pas par Paypal !) des frais supplémentaires Paypal s'ajoutent aux dons perçus par l'auteur.

J'avais déjà évoqué précédemment l'argument bidon cité plus haut comme quoi "Paypal car c'est un mode de paiement sûr, sécurisé et pratique dans la mesure ou l'artiste n'a pas à nous donner ses informations bancaires". Et bien toujours en 2005, là c'est Laurent Krazt (co-fondateur de Jamendo) qui disait, je cite :

"La confiance c'est important quand on paie en ligne. Et donc pour rappel, nous ne voyons pas passer vos numéros de carte Visa/MunsterCard, seul CETREL fait la transaction. Et CETREL c'est un truc très sérieux"

Ça se passe de commentaires je crois...

Autre preuve que Jamendo voulait (ou du moins donnait l'impression de) favoriser le système de dotation, voici un autre post de Sylvain Z., cette fois-ci le 8 avril 2006 :

"Il n'y a pas eu des masses de dons sur jamendo depuis le début (on a franchi le cap des 3000 euros), mais récemment le rythme s'est bien accéléré et c'est très positif.. les mentalités évoluent...

Nous avons quelques idées pour faire encore grossir ce chiffre :

- garder une bonne visibilité en première page, comme actuellement.

- de nouveaux spots audio sollicitant les dons

- des redirections sur une page expliquant les différentes facons d'aider les artistes, après un certain nombre d'écoutes par exemple.

- etc..

Si vous avez de votre côté des idées/commentaires/critiques/suggestions relatives aux dons, ca nous intéresse beaucoup !"

Rien de tout cela ne sera mis en place, pas plus que les idées des membres (le topic a même été coulé). En moins d'un an, les dons avait rapporté 3000€. En 2012, chaque moins les dons représentent entre 2000€ et 3000€, sans aucune valorisation de Jamendo et avec une visibilité ultra-réduite. C'est à ce demander si Jamendo ne voit pas désormais les dons comme une "concurrence" au service PRO.

Pour finir, j'aurai pu aussi vous parler de retournement de veste de Jamendo sur le P2P mais ce sera pour un autre dossier ;) Je me contente de mettre ici des vraies-fausses pub faites par Sylvain Z. lui-même pour promouvoir Jamendo et son crédo, en janvier 2005 :

http://www.jamendo.com/img/pool/both_kazaa.jpg

http://www.jamendo.com/img/pool/naked_jam.jpg

 

http://www.jamendo.com/img/pool/hippiesjam.jpg

http://www.jamendo.com/img/pool/sylvain.jpg

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 18:40

http://www.siebmanb.com/blog/wp-content/uploads/2010/06/honte-via-decitre.gifJ'avais déjà dénoncé le "délit de sale gueule" de Jamendo envers les artistes CC non inscrit à PRO (avec leur Certification 2011), mais là ça se confirme. Voici des propos pour le moins douteux trouvés sur le FAQ de Jamendo-PRO :

"Les licences Creative Commons BY et BY-SA informent que les artistes ne sont pas opposés à une utilisation commerciale de leur musique, ce qui ne veut pas dire qu'ils n'entendent pas être rémunérés.

La licence Jamendo PRO garantit de manière légale que l'utilisation commerciale que vous allez faire de la musique (sonorisation de projets multimédia) n'entrainera aucune redevance à des organismes de collecte et de gestion des droits d'auteurs (type SACEM).

Le simple téléchargement d'une piste sur jamendo.com ne suffit pas à prouver juridiquement que les artistes ne sont pas inscrits à une société de collecte.

En souscrivant à une licence Jamendo PRO, vous recevrez un certificat qu'il vous faudra présenter aux organismes de collecte et de gestion des droits d'auteurs en cas de contrôle. Ce certificat Jamendo PRO est reconnu par ces organismes."

C'est un reniement pur et simple du système même des licences CC quand Jamendo affirme : "Le simple téléchargement d'une piste sur jamendo.com ne suffit pas à prouver juridiquement que les artistes ne sont pas inscrits à une société de collecte." C'est scandaleux ! car justement les licences CC protègent les auditeurs, téléchargeurs et partageurs de ces musiques sous licences libres CC.

Mais au-delà de ça, Jamendo jette le discrédit sur les artistes non-inscrits à PRO, insinuant outrageusement qu'ils ne sont pas honnêtes ! En droit pénal c'est un bafouement de la présomption d'innocence.

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 10:32

http://www.mybandmarket.com/images/logo_mybandmarket.pngAvant tout, soyons clair : je suis le premier a réclamé depuis longtemps que Jamendo se comporte plus comme un Label que comme une Librairie, et ce avec l'ensemble de ses artistes (inscrits à PRO ou non). Seulement Jamendo a toujours dit qu'il n'irait pas dans cette voie. Étrange quand on sait que Jamendo prétend favoriser la promotion de ses artistes.

Suite au concours Ki-qui-va-m'servir-la-soupe-au-Midem le groupe Victoria Caffé est sortie de l'ombre (inscrit depuis septembre 2010 sur Jamendo, 1 album, 3500 écoutes, 200 téléchargement). Et là on assiste à du grand délire ! Jamendo se met carrément dans la posture d'un agent d'artistes !

En effet, Jamendo fait de la pub pour le groupe, plus particulièrement pour gagner un autre concours pour un concert sur le site www.mybandmarket.com (un nom évocateur n'est-ce pas...) et tout ça sur le facebook officiel de Jamendo. Pourtant là Jamendo n'est absolument pas partenaire, de près ou de loin avec mybandmarket (qui semble d'ailleurs être en lien avec Soundcloud).

"Victoria Caffè a besoin de vous! Le tremplin Equinoxe, qui aura lieu le 14 janvier à Paris, recherche l'artiste qui jouera sur scène avec Kavinsky et Étienne de Crécy... Ils ne sont plus très loin! Cliquez sur le groupe et votez via votre compte Facebook jusqu'à dimanche 25 décembre! Croyez-moi ils porteront haut les couleurs de Jamendo."

Ce qui est vraiment "drôle" c'est que le groupe ne portera que sa pomme sur scène (et finalement c'est bien normal, ils n'ont pas attendu Jamendo pour s'inscrire au concours et faire voter leurs fans), car sur le facebook du groupe pas un mot sur Jamendo, ni sur leur page mybanmarket d'ailleurs :)

Si tout ça n'est pas du favoritisme... (CorrupOff revient ! lol)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 15:03

Dans quel domaine ? Et bien dans l'utilisation de Paypal.

J'ai récemment demander un certain nombre de compte à Jamendo, et parmi mes question il y avait la suivante :

"Sur Jamendo-PRO les clients peuvent payer par Cartes Bancaires ou par Virements Bancaires. Pourquoi les artistes ne peuvent-ils pas recevoir leurs rémunérations par ces moyens de paiements, au lieu de Paypal ?"

Jamendo m'a d'abord donné une réponse pour le moins étrange :

"Nous avons choisi de rémunérer les artistes par Paypal car c'est un mode de paiement sûr, sécurisé et pratique dans la mesure ou l'artiste n'a pas à nous donner ses informations bancaires. L'avantage de Paypal est donc que seule la connaissance de l'adresse mail de l'artiste suffit pour lui effectuer un virement par Paypal.
Cependant nous pouvons également effectuer les rémunérations des artistes ne possédant pas de compte PAYPAL ou préférant un autre moyen de paiement."

Je me suis permis bien entendu de faire remarquer tout le paradoxe du propos, car Jamendo joue les chevaliers blancs avec l'argument de la seule connaissance par Jamendo de l'email de l'artiste (au passage, si on fait la réciproque ça signifie que Jamendo ne veut pas notre numéro de compte par peur... de frauder ? lol), alors que dans le même temps ils collectent des données personnelles très précises par le biais de leur nouvelle certification.

Et de tout façon, non seulement l'utilisation des services cryptés de paiement en ligne par carte bancaire ou par virement bancaire est tout aussi sûr que Paypal. La seule différence ce sont les frais de transfert : prohibitif sur Paypal, à 0€ dans toute l'Union Européenne par virement bancaire !

Avançant ces arguments, Jamendo a répondu avec la condescendance qu'on lui connait bien maintenant :

"Je suis désolée mais notre mode de paiement pour les artistes est Paypal. Dès qu' il y à un changement je vous tiens au courant."

Donc les artistes n'ont même pas le droit de demander le même service que les clients PRO ?! Aberrant ! d'autant plus quand on sait que comme Jamendo a déjà mis en place le système, ça ne lui couterait rien de plus (ni même en temps) de proposer le même service à ces artistes.

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 14:15

http://notrenature.cowblog.fr/images/Fichier1/5he22uga.jpgUne petit news (en attendant un dossier chaud bouillant!) pour dire que Jamendo joue à censurer les commentaires laissés sur son facebook.

En effet, des membres du site ont laissé des mots de mécontantement (sans être insultant) ou l'adresse de la Pétition lancé par des usagers insatisfaits du site sur le facebook officiel de Jamendo. Mais à peine 30 minutes plus tard, ces commentaires avaient été effacé.

Une attitude qui en dit long là aussi sur l'état d'esprit et l'éthique de cette société anonyme, qui tente peut-être à présent de réduire au silence sa propre communauté...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 14:33

Jamendo semble être en ce moment une source inépuisable de casseroles en tout genre. Dernière en date, la suite du pseudo-concours Midem.

Alors déjà, faut que je vous dises un truc... rapprochez-vous un peu... bon ne le dites pas trop fort, mais ici nous sommes lu par Jamendo, si si ! J'en veux pour preuve que contrairement au dernier concours Jamendo, cette fois-ci ils ont fait les choses dans les règles (donc je ne pourrais pas leur redire que c'est légalement bidon, lol).

Alors je vous épargne la liste des 4 "gagnants" qui vont aller servir la soupe pour JamendoPRO au Midem. Non ce qui est vraiment amusant, c'est que Jamendo a déjà pris soin d'envoyer une newsletter uniquement à ses membres english (là où finalement ils se prennent le moins de plaintes et de remarques acerbes sur les forums, pas cons hin!). Mais comme vous vous en doutez je vous l'ai récupéré amoureusement, rien pour vous :)

Friday, December 16th 2011

Jamendo night Midem

And the winner is...


Emerald Park
(indie pop, Sweden)

Thanks to all the candidates!


It was a tough decision to make; we received exactly 219 applications from 19 different countries. We spent some time with Technikart and finally came up with a great choice!

Emerald Park joins the 3 artists already selected to perform in Cannes, France on Saturday, January 28th, 2012:


                   

Victoria Caffè (pop, France)     The League (rock, France)      Anitek (trip hop, USA)

See you after Midem for a report of the Jamendo Night!



 


How to become the next Mark Ronson? Ask him at midem! Get noticed by music professionals, learn effective tactics, boost you career!


JAMENDO has negotiated for you an exclusive artists-only rate for the upcoming midem: get full access to midem for 195€ only instead of 295€ - valid until December 22 only!

You need the support of your fans, as well as that of the industry. The all new midem brings you both next January.

What's in it for artists at midem 2012:

  • Meet with A&R, promoters, brands, startups and journalists from around the world and accelerate your career
  • Network with experts and peers who help you engage with your fans and monetise your talent
  • Learn effective tactics and skills related to emerging tech tools and social networks
  • Reach music professionals and general public at concerts & special events
  • Crash the Cannes party at midem festival & midem off!
Register now on midem.com/attend and use discount code JAMENDO.

 

Superbe n'est-ce pas ? lol.

Voici une traduction pour les angophobes :

Comment devenir le prochain Mark Ronson? Demandez-lui au MIDEM! Faites-vous remarquer par les professionnels de la musique, apprendre des tactiques efficaces, stimuler votre carrière!
Jamendo a négocié pour vous un tarif exclusif  artistes-uniquement pour le MIDEM à venir: un accès complet au MIDEM pour 195 € seulement au lieu de 295 - valable jusqu'au Décembre 22 seulement!

Vous avez besoin du soutien de vos fans, ainsi que celle de l'industrie 

Qu'est-ce qu'il y a pour les artistes au Midem 2012 ?

* Rencontre avec A&R, les promoteurs, les marques, les startups et les journalistes du monde entier et accélérer votre carrière.
* Créer des réseau d'experts qui vous aident à attirer l'attention de vos fans et à monétiser votre talent.
* Apprenez des tactiques efficaces et les compétences liées aux nouveaux outils technologiques et des réseaux sociaux
* Rapprochez-vous des professionnels de la musique et de grand public lors de concerts et événements spéciaux.
* Faites du bruit à la Fête Cannoise du Festival Midem & Midem Off  !

 

Non, non ne cherchez pas, tout ça n'a strictement rien à voir avec la Musique Libre, et oui Jamendo s'en fout des artistes sauf quand certains peuvent lui faire de la pub gratis et leurs permettre d'atteindre les Majors et grands patrons qu'ils admirent tant...



Petite mise à jour pour dire qu'apparemment je fais parti des "blacklisté" de Jamendo, car d'autres ont bien reçu la dite newslettre en français :)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 17:30

http://www.vente-beaute.com/media/catalog/category/Chanel_1.jpeg1276605.100Alors là !... Franchement on touche le fond du fond du trou...

Un certain Jef de chez Jamendo (que je n'ai jamais eu le plaisir de lire sur les forums, et qui n'a pas pris la peine de se présenter, décidément les critères de recrutement de Jamendo sont bien standardisés) nous annonce, euh rien du tout vu qu'il dit simplement que les uploads sont complètement bloqués (merci Smoke Captain ! lol). Là où ça devient croustillant c'est que le type a entre temps mis son superbe avatar sur son compte Jamendo... un superbe avatar qui fait passer le logo Creative Commons pour celui de Chanel... oui, oui, oui...

Bin voyons, alors de 1) vive le non respect des Copyrights (les employés de Jamendo ont-ils aussi signé leur Certification, lol) et de 2) si ça! ça démontre pas tout l'état d'esprit arriviste et mercantile de Jamendo... bin merde alors !

jef-cc.jpg

jef2.jpg

 


 

[Mise à jour - 18:28]

Action, réaction : à peine un article sur le blog et des post sur les forums de Jamendo et hop! dispaaruuute le logo CC+Chanel :) Aaah c'est magique internet quant même, lol.

jef-cc-bis.jpg

jef2bis-copie-1.jpgLà j'aimerai bien qu'un responsable de Jamendo vienne nous expliquer comment une telle bourde à bien plus se produire :) Parce que soit ce logo se trouve sur des bécanes de Jamendo, soit c'est ce Jef qui est allé le chercher sur internet et là on se dit que les employés de Jamendo sont bien peu au courant des licences libres :D

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 15:39

ripcritik.pngUne minute de silence...

(...)

Oui, Jamendo a tué les critiques d'albums. Comment ? en ne faisant absollument rien pour les sauver ! Pourtant, il y a bientôt presque un an, un collectif d'artistes et d'auditeurs concernés avait tenté, par une lettre ouverte très précise, de faire comprendre à Jamendo qu'il fallait des mesures fortes pour protéger ce système (qui faisait l'une des forces de Jamendo par rapport à la concurrence).

Mais Jamendo, avec une rare condescendance, a balayé cette initiative d'un revers de la main... Pour en arriver à quel constat ? Hé bien, aujourd'hui, fini les "vraies" critiques d'albums, ces textes qui permettaient de créer un lien entre musiciens et fans, où les auditeurs pouvaient échanger avec passion. Je reprend à mon compte cette intervention de Psyconada sur les forums : " Il y a eu une époque où la "communauté" était restreinte et composée de passionnés qui avaient l'impression d'inventer quelque chose de neuf. Il y avait peu d'albums et chaque nouvelle sortie pouvait être abondamment commentée voire débattue par des gens qui en avaient un peu sous le clavier. Ce temps est révolu, il me semble."

Dorénavant c'est le royaume du banal commentaire insipide. Mais la faute principal revient à Jamendo qui en plus inonde chaque jour le site de centaines d'albums et de singles ! Comment dans ses conditions comment réussir l'exploit de faire des critiques d'albums digne de ce nom !

Non, vraiment Jamendo n'est même pas digne d'être comparé à un Deezer en licences CC, tellement son mépris pour les artistes est flagrant ! Pour Jamendo seul les revenus sont important (y compris, pensent-ils, pour leurs artistes). Non seulement un fossé énorme c'est creusé entre eux et les artistes (voire les auditeurs), mais en plus ils se tournent mutuellement le dos désormais...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 16:54

Tout d'abord merci à San64, membre(e) de Jamendo qui a découvert une succulente vidéo sur Jamendo lors du LeWebParisII. C'est Morgane (me semble-t-il) de Jamendo qui est interviewée, un grand moment, lol. Regardez, ensuite on décript... euuuuh, on s'marre plutôt, lol.

Jamendo les rois des concours à 2 balles ! mdr

Sur cette "superbe" vidéo on découvre notamment une carte concours pour découvrir, attention mesdames zé messieurs : les 4 ingrédients du "cocktail Jamendo" ! Youhou ! lol. Ils s'en rendent compte qu'à force ça devient franchement ridicule...

Mais la pauvre "collaboratrice Jamendo" ne semble pas avoir été très bien brieffé par Jamendo : "Les artistes décident de sortir des sentiers battus, et de ne plus faire appel à la Sacem pour protéger leurs droits"... Hin ? lol, mais qu'est-ce quelle raconte. C'est la Loi qui protège le droit d'auteur, notamment en France. La sacem n'est qu'un syndicat d'artistes qui au mieux protège les intérêts financiers des artistes liés aux contrats commerciaux sur leurs œuvres.

Ensuite la demoiselle scinde en deux l'offre "privée" de Jamendo (faut qu'on m'explique là, j'y reviens) et l'offre "commerciale". D'ailleurs le journaliste ne manque de souligner que Jamendo est bien là pour "faire la promotion de leur service" (le petit sourire complice en dit d'ailleurs).

Donc revenons à cette histoire d'offre "privée" : qu'est-ce que Jamendo entend par là ? Je suis désolé mais les internautes peuvent tout-à-fait faire une utilisation non-privée des musiques en licences CC (exemple : une soirée étudiante), du moment qu'ils respectent les clauses des licences CC. Cette étrange terminologie appel à la suspicion, on se dit que sur le moyen/long terme Jamendo a une petite arrière pensée...

Enfin bref, pas mieux que Vidéo Gag, Jamendo continue de dire des approximations. A noter aussi le peu de "niac" que met cette employée Jamendo à défendre la Musique Libre... Hin ? Ah oui c'est vrai elle en a jamais parlé sauf au début pour dire que Jamendo prétend toujours être le premier dans le domaine, lol (faut les inscrire à "On n'demande qu'à en rire!" de Laurent Ruquier)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier