Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 11:16

http://www.moufle.net/dessins/tirelire.jpgSans le dire officiellement, Jamendo semble reconnaitre ce que beaucoup d'artistes dénonce depuis des années : les frais abusifs sur les dons (pour un rappel des faits, lire cet article).

En attendant l'arlésienne du nouveau site web de Jamendo, celui-ci semble être le parapluie idéal pour désamorcer (ou tenter) les problèmes. Ainsi, sur le service Get (in?)Satisfaction de Jamendo, Nicole M. (Community Manager) a donné l'information suivante :

"Currently, you have to wait until your account reaches 100 euros or 100 dollars and then you can request your payment. This is the case for both licensing revenue and donations. However, when the new Jamendo is released in a couple weeks the donation process will change and any donations will go immediately to your PayPal account instead of going from the user through Jamendo and then to the artist. Payments for licensing revenue will remain the same, with artists needing to reach 100 euros before payments are processed."

(traduction)

Voilà donc un astucieux moyen de contourner le problème et surtout de ne pas perdre la face. J'avais ici même démontré toute l'absurdité du système de "pot commun" entre les rémunérations PRO et les dons, qui entraînait un principe de "double peine" pour les artistes. Apparemment Jamendo a quant même dénier s'intéresser à la question (peut-être aussi la crainte d'un recours collectif, possible au Luxembourg contrairement à la France). La réponse de Nicole M. comporte néanmoins d'étranges approximations, montrant sans doute la gène de Jamendo sur le sujet (en effet, elle sous-entend que les dons avec le système Paypal "passe par" Jamendo, alors qu'ils ont toujours été en direct donateurs>artistes. Un moyen de faire croire à la justification des frais abusifs prélevés pendant des années ?)

Mais c'est néanmoins une demi-victoire qui se prend :) Il faut maintenant rester vigilant quant à l'application de ses belles paroles dans les faits, sachant que pour le moment les boutons Paypal utilisés par les artistes, dans leurs descriptions d'albums, ne fonctionnent plus correctement ;)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 10:05

Voici une histoire assez stupéfiante, mais qui traduit le manque de bon sens de Jamendo. En effet, vous le savez depuis hier : le nouveau site annoncé officiellement sur LeMonde.fr par Pierrot Gégé pour "fin mars" n'est pas venu. Par contre, les problèmes s'accumulent de façon exponentiel, comme le fait que toutes les nouvelles pochettes soient noircies.

http://nsm05.casimages.com/img/2012/04/02//1204021031261323939662326.pnghttp://nsm05.casimages.com/img/2012/04/02//1204021031261323939662327.png

Parmi les choses encore plus désagréable, un artiste a eu la désagréable suprise de voir son compte Jamendo vidé par Jamendo lui-même ! Et oui, alors que son compte avait enfin atteind la limite des 100€, ce dernier a déclenché une demande de paiement. Mais surprise : Jamendo s'est fait un don à lui-même de 100€ ! Pour le moment, l'artiste en question n'a eu aucune nouvelle de Jamendo. Son désarroi est d'autant plus grand qu'il prévoyait d'utiliser cet somme pour s'acheter du matériel musical.

Jamendo cultive donc 2 images : devant les futurs clients PRO, une image de "professionnels", mais devant ses artistes, une image d'amateurs limite incapables.

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 14:20

http://img.musiquemag.fr/datas/divers/p/o/poisson-d-avril/v/poisson-d-avril-4bb5aff6af68a.jpgEnooormissiiiiiime !!! Il est là !!!!!!!!! yèh !!!....................

(...)

*soupir*

(...)

..................euh, non en fait, lol. Enfin pas tout-à-fait :) Car vous l'ignorez sans doute, mais Jamendo est très attaché aux traditions. Et il était impensable pour cette noble institution Luxembourgeoise de ne pas satisfaire à la tradition du "Poisson d'Avril". Faisons un peu d'histoire ensemble et cultivons-nous :

"Un poisson d’avril est une plaisanterie, voire un canular, que l’on fait le 1er avril à ses connaissances ou à ses amis. Il est aussi de coutume de faire des canulars dans les médias, aussi bien presse écrite, radio, télévision que sur Internet.
Cette tradition trouverait son origine en France, en 1564. La légende veut que jusqu’alors, l’année aurait commencé au 1er avril (en fait le 25 mars correspondait selon le calendrier julien au Jour de l'an), à la fête de l'Annonciation à Marie avec la tradition de s'échanger des cadeaux. Mais le roi de France Charles IX décida, par l’Édit de Roussillon, que l’année débuterait désormais le 1er janvier, marque du rallongement des journées, au lieu de fin mars, arrivée du printemps. Mais en fait, l’année civile n’a jamais débuté un 1er avril1,2.
Si l’origine exacte de l’utilisation des poissons reste obscure (peut-être l’ichthus chrétien), il semble que beaucoup de personnes eurent des difficultés à s'adapter au nouveau calendrier, d'autres n'étaient pas au courant du changement et ils continuèrent à célébrer le 1er avril selon l'ancienne tradition. Pour se moquer d'eux, certains profitèrent de l’occasion pour leur remettre de faux cadeaux et leur jouer des tours."

(Merci Wikipédia !)

Jamendo a donc à la lettre respecté la coutume. Un an qu'ils se préparent à ce grand évènement ! Depuis des mois, Martin G., Promotion Manager (non ne cherchez pas, ça n'a rien à voir avec les promotions Liddle... quoique?), distille habillement des annonces totalement fausses d'une arrivée imminente d'un hypothétique nouveau site, attendu depuis 2 ans par une communauté fébrile. Sans que qui que ce soit ait compris la manoeuvre, Pierre Gérard déclenche la dernière étape du projet en annonçant "dans la presse" le nouveau site www.jamendo.com... pour "fin mars" !... Vous avez compris ?... hin ? non ??? attendez vous êtes lourd là. Bon normalement on explique pas une blague, mais je vais faire une exception pour vous.

En fait, fin mars, le semadi 31 à 23h59 pour être précis : il n'y a eu aucun changement. Sauf que, le lendemain c'était bien la 1er avril !... Génial comme blague, non ?... Ah bin, si vous êtes dûr, c'est l'jeu aussi.

Pfff... bande de rabas joie... Voilà des mois qu'ils se décarcassent pour vous, négligent tout, même la maintenance du site, et vous vous trouvez le moyen de râler ? Bande d'ingrats ! Vous ne seriez rien sans Jamendo, que des pustules sur le dos d'un crapaud ! Honte à vous misérables !

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 19:27

Tic, tac, tic, tac...

Et oui l'horloge tourne, tourne et retourne pour Jamendo :) l'heure de son arlésienne perso : son nouveau site web ! Plus de retour en arrière possible. En effet, mentir aux membres, bah finalement ça va pas bien loin pour Jamendo (depuis 1 an, on nous annonce son arrivée tous les 2 mois pour dans 2 mois, lol), mais mentir sur un grand quotidien comme Le Monde, c'est autre chose. Donc forcément, Jamendo s'est mis la pression (ou pas, lol) en annonçant que "fin mars" le nouveau site web débarquait.

Une petite exclu du Blog, car Jamendo s'était bien défendu d'en parler sur ses forums ou son JamBlog (pas bête, lol). Sans doute Pierrot Gégé comptait-il sur l'inculture de ses membres ;p (mauvaise fois gratuite)

Je suis toujours un peu srupris du suivi de ce site par le staff de Jamendo. En effet, quelques heures après le précédent article, la page facebook de Jamendo changeait... enfin son logo/avatar plus précisément :

http://nsm05.casimages.com/img/2012/03/26//1203260832061323939633919.pngMe baladant sur le facebook, une soudaine crise d'hilarité s'est emparée de moi ^^

J'avais ici même dénoncé le petit scandale autour du soi-disant "plan ultime" qu'était censé être le concert Jamendo-Night au MidemOff. Le Promotion Manager de Jamendo s'était alors rapidement proposé de me mettre le honte avec des vidéos... du Dj de la soirée ! Lui faisant remarqué que ce n'était que les vidéos faites par la charmante dame du dit Dj, celui-ci (pris sans doute d'une soudaine reconnexion neuronale) s'était empressé de me dire qu'une vidéo making of de ouf! était en préparation chez Jamendo (je vous épargne les violons et les kleenex sur "Bouh! on n'a pas de temps à nous...", 'Bouh! on est pas des pros mais on est très gentil quant même...", etc.). Et bien elle est en ligne... 4min30 à tout pété, lol. Une compile d'images déjà vu en photos (avec un Gégé qui présente PRO mais pas Jamendo-free) et de courts extraits des groupes. Le comble ? Et bien le seul plan traveling de la vidéo ne permet (en étant très généreux) que de dénombrer tout au plus 50 personnes (là où on nous avait dit entre 100 et 200, voire un pic à 300 ! lol)

Aaah Jamendooo... source intarissable de casseroles :)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 13:21

Vous allez être content :) Si, si :D

Je vous ai dégoté une courte intervention de notre Pierrot Gégé adoré (Pierre Gérard, co-fondateur Jamendo, pour les deux du fond, lol). Dans un nouvelle interview à frenchweb, notre bon Gégé se plie à un petit thème imposé : donner the idée pour 2012, en rapport avec la présidentielle arrivant à grands pas. Primo c'est rigolo, notre Pierrot ayant choisi de mettre le siège social de Jamendo au Luxembourg. Mais vous vous dites "quelle est cette superbe idée !". Jamendo... musique... licence CC... Facile ! une idée autour de la promotion de la musique libre ! ou de la valorisation de ses artistes si généreux qui font le choix éthique de la libre et gratuit diffusion au grand public !... Ah, ah, ah comme vous êtes naïf :)

Et non, la super idée de Pierrot est entièrement, que dis-je, exclusivement tournée vers l'entrepreneuriat made in USA ! Oui ces jeunes talents aux dents longues, prêts à tout pour gagner un max de fric... Non, vous avez raison, je caricature, d'ailleurs fin des années 90 c'est pas de leurs fautes la crise de la bulle spéculative internet, avec toutes ces startups vendues à prix d'or pour du vent... hmhm, je m'égare (lol).

Allé, rien que pour vous, voici 52" de pure vision entrepreneuriale... mais vide de sens :

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 12:45

Et oui, voici un site qui est en train de devenir un véritable vapoware, expression consacrée dans le jeux-vidéo ou les logiciels en général, pour parler de ces programmes annoncés tous les ans et qui ne sortent jamais où alors au bout de 10 ans (Duke Nukem Forever en est encore aujourd'hui l'amblème).

Le nouveau site internet de Jamendo, on en entend parler depuis plus de 2 ans. Et encore je suis gentil, car pour certains ça fait 3 ans qu'on le fait miroité devant leurs petites yeux naïfs :) Et c'est depuis près d'un an qu'il est annoncé tous les 2 mois. Non sans rire, il devait être là en juin 2011 ! 2 mois avant on nous avait même donner de superbe capture d'acran le prouvant... mais en juin on l'a repoussé à septembre 2011... puis à fin décembre 2011... et normalement c'était bon pour févier 2011... on est en mars et il n'y a toujours rien, lol.

Il devient donc plus que légitime de se poser la question : le site a-t-il jamais été en développement chez Jamendo ? Et si il l'a été un jour, l'est-il encore aujourd'hui ? Détail intéressant, dans les photos des salons et conférences auxquelles Jamendo a assisté, sur les powerpoints on ne voyait systématiquement que des captures d'écrans de l'actuel site. Un peu étrange, surtout si le développement est à 95% ou pas loin. Ce ne sont que des photos sur un diapo après tout.

Je me suis donc permis de posez la question très officiellement à Jamendo, sur son forum dédié aux questions qui fachent ;)

Vous êtes libre d'apuyer celle-ci : https://getsatisfaction.com/jamendo/topics/cest_pour_quand_votre_nouveau_site

http://3.bp.blogspot.com/-Yn7S1z82bCA/TYAvEEyw0yI/AAAAAAAAFVw/85fIbf57N7k/s1600/cases%2Ben%2Bchantier%2B6.JPG

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 11:50

dacwyoij.jpg

[Article du 10/03/12 - remonté pour mise à jour]

Désolé d'avoir arrêté la "semaine folk", mais l'actualité a rattrapé le blog. En effet, l'Affaire Anitek a énormément grossi. comme vous le savez Jamendo refuse toujours d'enlever le titre (et même les titres désormais) utilisant clairement des copyrights. Jamendo est même allé jusqu'à censurer une critique dénonçant cette situation ubuesque !

Un véritable scandale, qui a aussi mis en lumière l'incompétence des collaborateurs chez Jamendo, pataugeant complètement dans les notions de droits d'auteurs et les licences Creative Commons (un comble ! pour le site sois-disant numéro uno de la zik en licence CC). Ainsi, très officiellement, ces derniers ont parlé d'un "usage raisonnable" (j'attends toujours la définition ou l'article de loi) concernant Anitek, et même que si "la démarche est critiquable, elle n'est pas illégale", ajoutant qu'il suffit d'ajouter la mention "inspiré de..." pour en fait rendre compatible un élément musical sous copyright avec une licence CC.

Les Communautés francophone et italienne sont sur le front de la contestation. Des actions se préparent, et aussi bien les artistes que les auditeurs impliqués du site Jamendo ne sont pas décidé pour le moment à faire redescendre la pression.

Pour suivre la situation et avoir les sources de ce que je dis ci-dessus, voici quelques liens utiles :

> Propos de Martin G., Promotion Manager Fr Jamendo : "démarche critique, mais pas illégale..."

> Propos de Nicole M., Community Manager En Jamendo : "c'est un usage raisonnable..."

> Article sur la censure de Jamendo (avec mises à jour)

> Article sur l'usage illicite de copyrights sur une licence CC

 


[Mise à jour - 11/03/2012 - 11h50]

Une petite mise à jour pour vous donner la réponse de M. Sylvain Zimmer ex-cofondateur de Jamendo, qui a surpris tout le monde en venant s'exprimer sur les forums sur le sujet (pas vu depuis plus d'un an quant même). Une intervention d'autant plus surprenante dans le spropos, jugez plutôt :

"Thanks for asking me but
1) If Nicole assessed the track and didn't think it was a CC violation then as far as I'm concerned it's not. If chefgeorges has a different opinion he can continue wasting his time just the way he likes and report it to Columbia.
2) The review obviously wasn't within the guidelines so it was deleted. So what? As usual, if we were trying to "censor" anything we would also have deleted this thread."

Oui, vous lisez bien : pour Sylvain Zimmer on peut sans problème piyer le catalogue de la Colombia pour ensuite l'upload en licence Creative Commons sur Jamendo ! Surréaliste, vous dites-vous et pourtant bien réel...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 11:45

http://api.ning.com/files/voHpk1OJ6nyw*VaGBPyq9Z0-srS8QQt0NGI3KSdES47nYObj4N1SUvToRY5JARSep5e0qjjn3QdUvQiAD7EI*ggo7bEk7CZO/dyn001_original_450_299_pjpeg_2534148_3152d9ce3e8908efe1dc303ea245a85e.jpg

[Article du 07/03/2012 - remonté pour mise à jour]

Peut-être vous souvenez-vous qu'il y a plus d'un an, après des débats coopératifs sur les forums de Jamendo, une lettre ouverte et un sondage étaient adressés à Jamendo. Leur but ? Défendre et protéger les critiques d'albums. Mais ce resta une lettre morte, enterrée par le silence méprisant de Jamendo...

Dernièrement, des affaires ont éclaté et notamment une concernant Anitek (utilisation non-conforme des CC, avec des copyrights). Jamendo fit là aussi la sourde oreille. Les membres de la communauté italienne avait réussi a faire enlever un autre titre illégale (de Kellee Maize) en mettant une critique 0/10 sur l'album et en demandant d'y adhérer. Voulant imiter ceux-ci, j'ai mis en ligne la critique d'album suivante :

Telecharger-gratuitement-l-album--Tab---Anitek-Project-Mo.pngJ'ajoutais dans les commentaires de la critique que cette note et la critique disparaitraient dès que le titre illicite serait enlevé.

Et si je parle au passé, c'est que JAMENDO A CENSURÉ CETTE CRITIQUE D'ALBUM. Celle-ci a été supprimée et j'ai reçu par email l'explication et la menace suivante :

 

"This is just to let you know that I deleted the zero star review you left of the album "Tab & Anitek: Project Monarch" by Anitek.  As you are well aware, we insist that all reviews reflect the quality of the music; we delete any reviews that don't assess the music itself such as spam, self-promotion, low ratings due to JamPlayer problems, etc.  In the review, you yourself admitted that the low rating did not reflect the artist or the quality of the music, but instead your opinion of Jamendo.  Therefore, I removed it.  As you know, we let offending reviewers know the rules and, if afterwards their review behavior does not change, we permanently delete their accounts.  You are not an exception.

Nicole Maroutsos
Music/Community Manager"

(Traduction : C'est juste pour vous faire savoir que j'ai supprimé la critique à étoiles zéro que vous avez laissé sur l'album "Tab & Anitek: Projet Monarch" par Anitek. Comme vous le savez bien, nous insistons pour que tous les commentaires reflètent la qualité de la musique; nous supprimons toutes les critiques qui n'évaluent pas la musique elle-même, comme les spams, l'auto-promotion, de faibles notes en raison de problèmes JamPlayer, etc. Dans la critique , vous-même avez admis que la faible note ne reflétait pas  la qualité de la musique ou de l'artiste, mais plutôt votre opinion sur Jamendo. Par conséquent, je l'ai enlevé. Comme vous le savez, nous avons laissé les commentateurs incriminés reconnaître les règles et, si par la suite leur comportement ne change pas, nous supprimerons définitivement leurs comptes. Vous n'êtes pas une exception.)

 


http://medias.lepost.fr/ill/2008/09/22/h-20-1269774-1222037364.jpgSans en avoir averti qui que ce soit, Jamendo a donc très largement modifié sa posture vis-à-vis des critiques d'albums. Il n'est plus de bon ton de laisser une totale liberté d'expression et la Communauté régler elles-mêmes les problèmes (très mineurs et marginaux) de spamming et de trolling. Je suis donc de nouveau sous le coup d'une menace de bannissement. Mon crime : avoir dénoncé une situation illégale sur Jamendo ! avoir voulu protéger et le site et les téléchargeurs d'un tel album. Et plus important : je suis jugé pour avoir clairement écrit que je le faisais en tant que "défenseur de la musique libre et des licences libres CC".

Je ne compte pas en rester là bien entendu. La communauté doit aussi se positionner, car au-delà du problème spécifique Anitek, c'est bien la nouvelle politique de censure et de contrôle de l'image de Jamendo qui pose problème.

Aaah... mais quelle déroutante et blessante Société est devenu Jamendo, sur l'autel du profit débridé...



[Mise à jour - 08/03/2012 - 11h45]

Jamendo a finalement donné une réponse que je vous livre :

"Il semble que ChefGeorges ait mal compris mon email. Je n'ai jamais dit que nous allions dorénavant modérer toutes les critiques, ça n'est simplement pas vrai. Le but des critiques est de permettre aux utilisateurs de donner leur opinion sur la qualité d'un album, qu'ils considèrent l'album comme bon ou mauvais. Ca n'a pas changé.

Toutefois, il y a un bouton “signaler” sur toutes les critiques et les utilisateurs peuvent donc signaler une critique qu'ils considèrent ne pas être une évaluation de la qualité de l'album. Cela a toujours fonctionné ainsi. Nous lisons toutes les critiques signalées et effaçons celles qui ne reflètent pas la qualité des albums, par exemple les spams, l'auto promo ou les critiques qui donnent une mauvaise note à cause d'un problème qui n'a aucun rapport (par exemple si quelqu'un donne une note de 0/10 car le JamPlayer ne fonctionne pas). Je pense que c'est juste.

Comme vous le savez tous, ChefGeorges a écrit une critique négative sur un album et a dit lui même : "Mon 0/10 ne juge pas l'artiste ou la qualité de la musique, mais juge le laxisme de Jamendo et dénonce un violation des CC."
Comme ChefGeorges l'a admis lui même, la critique négative ne reflétait pas la qualité de l'album et c'est pourquoi je l'ai effacée. Selon moi, elle entre dans la catégorie des “mauvaise note pour cause de problèmes qui n'ont rien à voir avec l'album en question”.

Nous avons bien pris note de vos plaintes concernant la piste d'Anitek “Merlot Downer” et y avons prêté une grande attention. Toutefois, nous pensons qu'il s'agit d'un "usage raisonnable" et c'est pourquoi nous avons laissé le morceau sur le site. Vous avez tout à fait le droit de ne pas être d'accord avec notre opinion et de l'exprimer sans être censurés ; vous l'avez d'ailleurs fait savoir très clairement sur le forum. Mais les critiques ne sont pas l'endroit où exprimer vos griefs contre Jamendo. Notre but est vraiment d'assurer que les critiques soient un reflet de comment la communauté note la qualité des albums. En tant qu'artistes, je suis sûre que c'est quelque chose que vous souhaiteriez pour vos albums également.

Nicole M. (Community Manager)"

Voici la réponse que je lui ai donné sur les forums de Jamendo :

"Nicole a écrit: "toutefois, nous pensons qu'il s'agit d'un "usage raisonnable" et c'est pourquoi nous avons laissé le morceau sur le site."

- Cette définition n'est propre qu'à Jamendo, pas au droit en vigueur en Europe, et encore moins en France.

Nicole a écrit: "Vous avez tout à fait le droit de ne pas être d'accord avec notre opinion et de l'exprimer sans être censurés"
- Un paradoxe ! puisque ma critique a bien été censurée !
Si Jamendo veut mettre en place un système vraiment clean, éthique et avec une modération raisonnée et impartiale, je vous renvoie à cette lettre ouverte adressé il y a plus d'un an par la communauté à Jamendo :
http://www.jamendo.com/fr/forums/discussion/38575/lettre-ouverte-final-de-la-mobilisation-sur-la-sauvegarde-des-critiques-et-la-charte/#Item_18 
Nicole a écrit: "Selon moi, elle entre dans la catégorie des “mauvaise note pour cause de problèmes qui n'ont rien à voir avec l'album en question”.
- Faux ! la mauvaise note a tout à voir avec l'album ! Comment noter positivement un album sur lequel au moins 1 titre bafoue les licences libres CC ??
Après, je ne sais pas d'où vient votre citation : des CGU ? pas trouvé. Par contre on y voit clairement un paragraphe notant que Jamendo bloquera tout album contenant des copyrights. L'argument du "vous n'avez pas utilisé le bouton de signalement" est une manœuvre malhonnête intellectuellement parlant. En effet, Jamendo est au courant du problème depuis plusieurs jours déjà ! (voir avec votre collègue jammartin)"
To be continued... ;)
Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 12:53

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/20//1202201236211323939461682.png[Article du 20/02/2012 - remonté pour mise à jour]

Aaah, Jamendo est son manque total de professionnalisme ne cesseront jamais de m'étonner. La petite histoire que je vais vous conter est assez saugrenue et amusante ;)

Connaissez-vous Anitek ? Non ? Pourtant voici un artiste qui a les grâces de Jamendo. En effet, le Dj américain résidant en suisse a eu droit ces derniers mois à une promotion appuyée de la part de Jamendo. Tout d'abord sur son facebook, avec de nombreux messages enthousiastes officiels de Jamendo (pour la promo de ces derniers albums), puis par le biais du fameux (fumeux ? lol) concours pour le moins fameux concert au MidemOff en janvier dernier. Là, bien que ce soit le groupe Emerald Park qui ait en réalité gagné le concours, pour Jamendo il semble seul Anitek pouvait avoir droit à une promo-plébiscite :)

Mais là où ça devient vraiment cocasse, c'est que ce génialissime artiste (dixit Jamendo), n° 2 des écoutes sur Jamendo, n°1 du Top100, est dans une parfaite illégalité sur Jamendo :D Et oui, certaines de ses compositions contiennent des samples copyrightés. C'est bien entendu parfaitement impossible sous licence CC. Mais le plus drôle est encore à venir : Anitek a signé la nouvelle certification de Jamendo, celle censée justement être là pour garantir qu'aucun titre enregistré sur le site ne contient de morceaux déposés auprès d'une Société de gestion collective de droits d'auteurs. Mais il y a encore plus fort : Jamendo vend ces mêmes titres copyrightés sur PRO ! (lien)

Et pas de doute possible, car au-delà des soupçons qui pesaient déjà depuis quelques mois sur l'artiste (d'autres auditeurs avaient signalé ce problème sur des albums plus anciens), c'est Anitek lui-même qui l'a confirmé en répondant à une critique sur son album : "theres only like two tracks in this album that have samples....its mostly all live recording between me and Tab... "Merlot Downer" is one of them....Its the Bassline from Pink Floyd - Set The Controls For The Heart Of The Sun" (d'ailleurs il n'est même plus certains de ce qu'il a utilisé quand le même auditeur l'interpelle sur l'utilisation de sample de la série TV Doctor Who : "I dunno about Moloko....Pretty sure we didn't use Doctor who..." J'ai pourtant aussi la nette impression de reconnaitre la zik).

C'est plus qu'une énième affaire jamendienne, car sur ce coup Jamendo n'est pas non plus en accord avec son jolie et tout neuf label PUR made in Hadopi. Je suis curieux de voir comment Jamendo va bien pouvoir réagir. Ils vont plaider l’incompétence ? la naïveté ? la crise ? :)

 


[Mise à jour - 22/02/2012 - 12h13]

IN.CRO.YA.BLE... vous n'allez pas en revenir. Martin Guerber, Promotions Manager pour Jamendo est venu répondre sur les forums du site à propos de cet article. La réponse est ahurissante, car ce dernier montre une méconnaissance stupéfiante sur la notion de copyright, et minimise totalement l'affaire. Voici ces propos :

"Salut le forumeux!

Anitek a retiré les titres ne respectant pas les droits. C'est une négligence importante de sa part, et une erreur de notre part aussi de ne pas vérifier l'authenticité.

Les titres dernièrement suspectés (les deux derniers albums) sont clean.

Ce que vous avez pu reconnaître est du domaine public.

Seule la ligne de guitare de Pink Floyd était tendancieuse, mais elle n'a pas été samplée: elle a été rejouée et enregistrée. Vous pourrez noter qu'elle est rejouée plus vite et dans une gamme plus haute.

So what? Combien de musiciens reprennent à leur sauce les riffs populaires d'autres? On a tous des tas de cas de repompage en tête, avec des artistes qui vendent des millions d'albums.

La démarche artistique est bien critiquable mais il n'y a rien d'illégal… Sur Jamendo on met la musique qu'on veut même si elle ressemble à d'autres, tant que ce n'est pas identique dans le sens "samplé".
Par contre il aurait pu mettre "inspiré de 'Set The Controls For The Heart Of The Sun' de Pink Floyd".

Sinon, on a fait de la promo pour Anitek dans le cadre du Midem, c'était normal de le faire avant le concert, comme pour les 3 autres participants. Non?

Pas de parti pris, mais un événement important qui nécessitait de poster du contenu en amont. Non?

A part un extract video live de sa performance, a-t-on reparlé de lui? N'a-t-on pas laissé la place à d'autres?"

Tout d'abord je voudrai dénoncer une méthode de com' qui me dégoute au plus au point, et dont le principale intéressé est coutumier : le sophisme (Un sophisme, ou argument à logique fallacieuse pour duper volontairement, est un raisonnement qui cherche à apparaître comme rigoureux mais qui en réalité n'est pas valide au sens de la logique (quand bien même sa conclusion serait pourtant vraie). Exemple : "Un problème comporte toujours au moins une solution. Donc s'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.") La fin du commentaire en est une belle illustration !

Ensuite revenons sur le reste de "l'argumentaire" :

1) "une erreur de notre part aussi de ne pas vérifier l'authenticité", une erreur ? Une faute oui ! Jamendo a mis dans l'illégalité les téléchargeurs et partageurs des albums d'Anitek incriminés ! Il est beau le Label PUR :)
Et si personne n'avait rien vu ? La Certification Jamendo a du coup quelle valeur si personne ne vérifie en interne le bien fondé de celle-ci ?
2) "Ce que vous avez pu reconnaître est du domaine public" tiens donc ?!  Dr Who, une production toujours en cours, serait donc dans le domaine public ? Je suis sur qu'à la BBC ils seraient heureux de le savoir, lol.
3) "Seule la ligne de guitare de Pink Floyd était tendancieuse, mais elle n'a pas été samplée: elle a été rejouée et enregistrée. Vous pourrez noter qu'elle est rejouée plus vite et dans une gamme plus haute"(...)"La démarche artistique est bien critiquable mais il n'y a rien d'illégal…" complètement faux !!! sur toute la ligne !!! peu importe que Anitek ai changé le rythme, la tonalité ou autre, la Loi est très claire sur le sujet : à partir du moment que c'est reconnaissable (par un Juge notamment) il y a plagiat et usage illégale du droit d'auteur ! Je suis stupéfait par la méconnaissance du sujet pour un représentant de Jamendo.
4) "So what? Combien de musiciens reprennent à leur sauce les riffs populaires d'autres? On a tous des tas de cas de repompage en tête, avec des artistes qui vendent des millions d'albums" Là aussi vous pouvez revenir à la définition donnée au début...
5) "Sur Jamendo on met la musique qu'on veut même si elle ressemble à d'autres, tant que ce n'est pas identique dans le sens "samplé"" Faux ! les samples sont autorisés tant qu'ils respectent les clauses CC choisi par l'artiste samplé. C'est à ce demander quelle "formation" les salariés de Jamendo ont reçu sur notions de licence libre et droit d'auteur ?
6) "Par contre il aurait pu mettre "inspiré de 'Set The Controls For The Heart Of The Sun' de Pink Floyd"" C'est un private joke ? lol, bin oui les amis c'est facile :) si vous voulez vous aussi sampler un tube planétaire, rien de plus simple il suffit de mettre la mention "inspiré de...". Aah si seulement tous ceux qui se sont pris des procès avaient connu cette astuce, pourtant toute simple... (mdr)

Franchement, on atteint ici un haut niveau de pathétique :(

 


[Mise à jour - 27/02/2012 - 11h40]

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/24//1202240218131323939483935.pngDéjà je remets ici le lien de l'article sur la deuxieme affaire du même genre, impliquant cette fois-ci Kellee Maize qui copie/colle carrément le générique de la série Mad Men (lien).

Je fais aussi un point sur le suivi de l'affaire et en profite pour remonter cet article, car cette affaire n'a pas encore de dénouement ,)

1) Le titre d'Anitek reprenant une bass line des Pink Floyd a été retiré du service PRO de Jamendo (lien)
2) Par contre, il est bizarrement toujours disponible sur le site grand public de Jamendo. Est-ce à dire que Jamendo se soucierait moins de mettre les utilisateurs du site (téléchargeurs, partageurs) dans une situation embarrassante que ses clients ?
3) Pour Kellee Maize, rien ne change. Aussi bien en téléchargement qu'à l'achat sur PRO, le titre qui copie/colle le générique de Mad Men est toujours disponible.

Un manque de réactivité plutôt étonnant, non ?

 


[Mise à jour - 02/03/2012 - 15h30]

Les deux affaires semblent se conclure, la pression étant trop forte pour Jamendo.

1) l'album de Kellee Maize n'est plus sur Jamendo. PAr contre on ignore si cela est dû à des pressions externes, comme de la Sacem par exemple.

2) Si le titre incriminé d'Anitek est toujours sur Jamendo, il a été enlevé du Top100 (alors qu'il était il y a encore quelques heures n°5). Mais comme le fait souligner un membre du site, cela démontre aussi que Jamendo manipule comme il veut ce fameux Top100 tant décrié.

 


[Mise à jour - 03/03/2012 - 12h53]

Et me voilà obligé de revenir sur ma précédente mise à jour !

1) L'album de Kellee Maize est de nouveau en ligne, mais sans le titres "Mad Humans" (sans aucune explication ni de Jamendo, ni de Kellee Maize)

2) Le titre incriminé d'Anitek est par contre revenu dans le Top100 !

A part dans le nom, Jamendo n'agit vraiment pas en "Pro". On ne peut qu'être dubitatif devant autant d'approximations sur des sujets pour graves et sérieux

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 13:00

http://www.actualitte.com/images/news/v-12803.pngAlors là... c'est vraiment la semaine des découvertes énormes sur Jamendo.

Après les affaires de copyrights (toujours pas réglé d'ailleurs) et l'affaire de la vente non-autorisée d'oeuvres, voici l'affaire d'une spoliation à grande échelle de tous les auteurs inscrits sur Jamendo !

Cette nouvelle affaire (assez nauséabonde) touche en plus les dons. Si vous lisez régulièrement mon blog, vous savez que Jamendo a toujours eu une position trouble sur les dons. Dans les faits, chaque fois qu'un internaute fait un don à un artistes, Jamendo prélève des frais bancaires (quelques centimes d'euros) auquels s'ajouteront pour l'artiste des frais Paypal (seul et unique moyen de paiement pour ces derniers, là où les clients PRO ont droit aux virements bancaires sans frais). Dès qu'on abordait le sujet, on était vite catalogué de troll délirant, Jamendo niant ces frais que pourtant tout le monde voyait très clairement sur son compte Jamendo.

Après l'insistance notamment des artistes italiens, Jamendo par la voix de son Promotion Manager a répondu, se résignant à reconnaitre une incroyable situation. En effet, d'après le P.M. Jamendo n'a jamais eu l'intention de ponctionner des frais sur les dons des auteurs, mais tout ça serait dû à un bug... oui vous avez bien lu : la bonne vieille excuse du bug ! Faut-il vraiment préciser ici qu'on nous prend pour des demeurés ?

Jamendo est une entreprise, non ? Donc ils sont dans l'obligation d'avoir un comptable (en interne ou en externe). Et quel comptable aurait pu laisser passer une telle erreur pendant toute ces années ! sauf si bien sûr il pensait que c'était "normal", institualisé comme tel !

Pendant des années, Jamendo a ainsi spolié des milliers d'artistes, tout en prétendant ne rien ponctionner sur les dons ! Si on fait juste un calcule sur 2 ans (sachant que depuis plus longtemps ces frais abusifs sont ponctionnés) : 2500 dons x 24 mois x 0,2c = 12.000€ !!! (estimation basse ! et juste sur 2 ans en arrière !) Donc on peut s'avancer sans mal pour dire que Jamendo doit des dizaines de millers d'euros à tous ses artistes ayant reçu des dons !

Alors question : Jamendo va-t-il rembourser ces perceptions abusives ? Si non, est-ce bien légale ?

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier