Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 12:37

Jamendo fait vraiment ce qu'il veut avec la loi :(

Non content de ne pas reconnaitre comme des contrats ce qui sont pourant bel et bien des contrats, maintenant Jamendo se permet de lui-même d'annuler des certifications valides !

J'en ai fait l'amer expérience. En consultant mon Menu Administration sur Jamendo, ma précédente certification (datant de 18/12/2009) a été purement et simplement ANNULÉE et SUPPRIMÉE ! Le comble c'est qu'un message me dit que celle-ci avait expiré, alors qu'aucune date de fin de validité n'apparaissait sur la précédente certification.

Bien entendu, Jamendo a fait ça sans m'en avertir au préalable ! C'est d'autant plus injuste que je n'ai uploadé aucun nouvel album depuis la mise en place de la nouvelle certification.

Faut vraiment que je consulte mon avocat moi...

AVANT...

http://nsm05.casimages.com/img/2011/09/19//1109191134211323938764425.jpg...APRES

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/12//1112121254191323939169176.jpg

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/12//1112121254191323939169175.jpg

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 13:34

jamidem.jpgQuel bande de vendus !!! Voilà que Jamendo, jadis ex-grand défenseur de la Musique Libre, censé vouloir incarner l'alternative au système des Majors du disques, se met à faire ami-ami avec le principal représentant de ce système auquelle s'oppose justement tous les libristes et le concept même de Licence Libre et de Musique libre : Le Midem !!! (Le Marché international du disque et de l'édition musicale, le plus grand rassemblement des entreprises travaillant dans le secteur de la musique au monde. Pour ceux qui l'ignore, Le Midem n'est pas un festival où des artistes du monde entier viennent partager leur art musical. C'est avant tout un marché où les professionnels du disque viennent chercher notamment des accords internationaux de distribution)

Et le plus honteux, le plus répréhensible, le plus vil, c'est que Jamendo tente d'associer des artistes libres à cette mascarade !!! HONTEUX !!!! Car oui, le fameux concours secret annoncé hier sur le facebook de Jamendo, et en lien direct avec le Midem !

Je croyais, presque naïvement, avoir tout vu avec Jamendo... quelle erreur monumentale ! :(

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 16:28

leweb.jpgActualité très chargée aujourd'hui, car par un Tweet je viens de découvrir la participation de Jamendo au "LE-WEB-PARIS-II". Une conférence de 3 jours qui n'a absolument rien à voir avec le monde de la Musique Libre n'y même des logiciels libres (je précise car apparemment pour Jamendo c'est le même combat) :

"LeWeb rassemble le public le plus influent dans l'écosystème Internet. Entrepreneurs au top de l'industrie, des cadres, investisseurs, presse et des blogueurs se réunissent pour se concentrer sur les principaux enjeux et opportunités dans le marché Internet." Youpi :(

Marty McFly (le célèbre Community Manager Français fantôme de chez Jamendo, lol) nous dit que Jamendo est le "fournisseur officiel de musique", c'est bien Radionomy qui est diffuseur sur le site web (donc les titres de Jamendo qui se retrouvent sur les serveurs de Radionomy, pure coïncidence, lol). Alors comme toujours, Jamendo utilise comme il veut le catalogue de ses candides artsites inscrits à PRO, mais sans leur demander leur avis, classe.

Pour le widget de Radionomy, ne m'en demandez pas plus, car pour l'instant il n'y a aucun track (sauf des titres radios sacemisés, ouah lol), mais la manif' ne commence que le 7 décembre prochain.

Je vais suivre ça de très près et vous tiendrez au courant dans les jours à venir...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 14:49

concours2-jam.jpg(...)

Mais dans quel étrange monde vive les dirigeants de Jamendo...

Alors que le site connait une vague sans précédent de bugs qui empêchent tout utilisation sereine du site, aussi bien pour les auditeurs que pour les artistes, Jamendo organise... un concours ? Misère...

C'est donc en association avec la Radio commerciale, qui ne diffuse que des titres Sacemisés, Oüi-FM que Jamendo propose un concours pour gagner une guitare Lâg et un ampli Marshall, et attention les yeux !

Pour gagner, à votre avis faut-il :

1) composer un titre qui rencontrera le plus de suffrages,

2) répondre à un questionnaire musicale,

3) cliquer comme un drogué chaque jour et spammer à mort sur facebook et twitter.

Et bien la bonne réponse est... la n°3 ! Quand je vous dis qu'ils ont un sacré humour noir sur Jamendo... Voici l'explication du concours : "A partir du lundi 5 décembre, et jusqu'au dimanche 18 décembre inclus, tentez votre chance pour gagner une guitare Lâg et un ampli MARSHALL, en partenariat avec OUÏ FM et LA BOÎTE NOIRE! Jamendo a sélectionné 5 titres rock parmi les artistes de son catalogue. Pour participer, votez une fois par jour pour votre titre préféré de la sélection en cliquant sur le bouton 'Voter' en face du titre choisi. Les votants les plus actifs seront récompensés: pour augmenter vos chances de gagner, partagez votre vote au maximum sur Facebook et Twitter et soyez le premier à revenir voter chaque jour jusqu'au 18 décembre" Consternant, n'est-ce pas ?

Mais je suis mauvaise langue, tout est tellement génial sur Jamendo, ils aiment tellement la Musique Libre, aah quel belle entreprise que voilà :)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 14:17

http://nsa27.casimages.com/img/2011/09/06/110906011252949498.jpg... sur le rivage des Bugs." :(

Et oui, encore! allez vous dire. Et vous avez bien raison ! Jamendo se moque totalement des conséquences de la situation complètement ubuesque dans laquelle il s'enlise. Les bugs continuent et semble s'amplifier au même rythme que les discours formatés "rassurants".

Les écoutes sont de plus en plus impossibles, les téléchargements chaotiques, etc. je vais pas refaire toute la liste, c'est déprimant. Et pas de salut à l'horizon vu que la seule et unique réponse de Jamendo à ses bugs est la résolution au cas-par-cas, et la meilleure c'est que même ça ça ne fonctionne plus ! Comme ce pauvre Stouf du groupe Eclectek qui désespère sur le forums techniques de Jamendo de voir ses stats enfin réparés (à zéro depuis des jours).

Bref, c'est la bérézina la plus totale !! Si vous me trouvez trop "alarmiste", allez faire un tour sur les forums, et je dis bien tous les forums : toutes les communautés linguistiques râlent et constatent la non-résolution des bugs.

Et dans toute cette chienlit, Jamendo se paye le luxe de jouer au cachotier, dissimulant à sa communauté la migration des albums vers les albums de Radionomy (si certains n'y voient pas la prochaine fusion de Jamendo et Radionomy, c'est que vous vivez en ermite depuis plus de 2 ans et que vous êtes plus candide que Candide, lol).

Du grand, du très grand guignol ! Pas sûr que MusicMatic apprécie aussi peu de professionnalisme encore longtemps...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 15:11

http://4.bp.blogspot.com/_QNp-QmnFrj0/S25faqLtTXI/AAAAAAAAAFA/VOadsioD4Oo/s200/person+copy.gifAttention, c'est peut-être bien le premier pas vers la fin du libre upload de ses albums en licences libres sur le site Jamendo !

Cette chronique s'appuie sur un constat récent : depuis quelques jours, les derniers albums uploadés sur le site ont eu un "bug" : ils étaient visible mais pas écoutable. J'avais laissé ces pages d'albums ouvertes pour les réactualiser plus tard. Je viens de le faire et là surprise : tous, sans exception ont disparu, avec le message de Jamendo : "L'album demandé n'est pas disponible".

Allant voir du côté du facebook de Jamendo, je suis tombé sur la promo d'un album où un internaute disait avoir exactement le même souci, l'album avait disparu. Voici la réponse de Jamendo : "Oui effectivement, il y a un souci au niveau de la certification pour certains albums, celui-ci en fait partie. En attendant l'album est mis en modération mais devrait être écoutable à nouveau demain!" (17 novembre 2011).

"Un souci" ? Quel souci ? Souvenez-vous j'avais évoqué ici même mes craintes lorsque cette nouvelle certification a été rendu obligatoire en septembre 2011. J'avais évoqué la possibilité que Jamendo rend inaccessible les artistes n'ayant pas signé cette certification (intitulée "PRO" à la différence de la précédente). Et bien on y est semble-t-il :/

Avec un tel système, d'autres artistes de renom pourrait bien quitter Jamendo comme récemment Catherine Corell, Pictures, et Jorisma (dont je vous conseille d'aller voir la page, instructif sur le ressenti négatif (et compréhensible) de l'artiste vis-à-vis de Jamendo). D'autant qu'il est parfaitement injuste ! Il stigmatise l'ensemble des artistes uloadant sur Jamendo, qui à 98% sont honnètes et 100% sous licence libre. Cette démarche est purement arbitraire et n'a pas eu l'aval de l'ensemble des artistes inscrits sur le site, ce qui une faute morale.

On peut aussi légitimement se demander si une telle démarche est vraiment légale, notamment au regard du droit français. En effet, en signant cette certification on ne fait pas qu'attester de sa bonne fois en rapport avec les Sacem & Co. on est aussi inscrit sur PRO (même si on décide de ne pas l'utiliser en ne mettant aucun titre sur le catalogue lowcost de JamendoPRO). Donc, Jamendo voudrait-il en fait forcer les artistes à être sur PRO ? Le premier pas pour l'abandon des licences CC au profit de licences made in Jamendo ? Méfiance et prudence amis musiciens, interprètes, chanteurs, compositeurs, et artistes...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 17:38

http://www.renders-graphiques.fr/image/upload/moyen/Divers_-_mouton_03-1_render.pngJamendo a encore frappé un grand coup pour la défense des intérêts des artistes ! Et oui, fort d'un courage et d'une pugnacité à toutes épreuves, Pierrot Gégé (Pierre Gérard... vous devriez l'savoir de puis l'temps, lol) lors de la MaMA (Marché des Musiques Actuelles), parmi les nombreux sujets de débat possible et intéressant comme "La rémunération des artistes dans l'économie numérique",  "La précarité des artistes-musiciens est elle une fatalité ?", ou "Licence globale, gestion collective, contribution créative… Quelle solution pour une diffusion et une rémunération équitable ?" et "Accompagner sans assister : Solutions et enjeux des résidences et de l'accompagnement d'artistes en musiques actuelles", Pierrot et Jamendo ont choisi : "Business. Story telling. Entertainment. Oser réinventer le marché de la musique"... euh... comment dire... une croix dans la case "dommage" ?

Quand je lis certains commentaires d'artistes inscrits sur Jamendo et que je les met en parallèle de ce type de faits, j'me dis la "candidité" est une maladie qui fait beaucoup de ravages sur le site ;)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 15:20

http://imgjam.com/albums/s99/99986/covers/1.200.jpgLe facebook de Jamendo est décidément un vrai vivié d'infos inutiles et pourtant au combien intéressantes :)

Par exemple, vous souvenez-vous de l'affaire Burly ? C'était un zikos, avec une page Jamendo sans album et pourtant promotionné par Jamendo pour son plan markéting (on devait débloquer des parties de son single en passant des paliers de "fans facebook", le pire c'est que les extraits du single étaient payant sur ithune). Et bien Jamendo à récidiver avec Nathan, dj moldave (apparent ayant une certaine réputation dans son pays) inscrit depuis le 8 octobre 2011 sur Jam'. Son single "Today" (Dance bien faite mais aussi très calibrée "commerciale" et donc parfaite pour JamPRO) s'est vu mis en valeur sur le facebook de Jamendo. Comptant moins de 200 écoutes et à peine une 30aine de téléchargements, il est logique de ne pas le trouver dans "les albums les plus populaires de la semaines" (je me suis arrêté à 200, il n'y était pas). Alors vous vous dites peut-être : "Purée t'es lourd Chef, c'est bien que Jamendo fasse de la pub pour ceux qui sont moins "connu", non ?" Euh, certes, sauf que ce n'est pas dans leurs habitudes, le doute est donc permis sur le désintéressement d'une telle démarche. En effet, Jamendo nous a suffisamment rabâché qu'ils avaient une entreprise à faire tourner et des profits à engranger. Ce n'est non plus un mystère pour personne que Jamendo s'arrête à ses précieux algorithmes pour ses sélections facebook (libre à chacun de vérifier. Bin quoi ? je vais pas vous mâcher tout le boulot non plus ? lol). Du coup on est légitimement dubitatif : favoritisme ou opportunisme ? Comme l'ami Nathan est Moldave, le Luxembourg c'est loin, c'est sûr. Est-ce Nathan qui a de lui-même contacter Jamendo pour se faire de la pub ? Peut-être (et dans ce cas, je dis bien joué ! après tout ce n'est pas lui qui est en tord ici). Ou bien Jamendo a su tout simplement su renifler le bon filon au détour d'une critique d'album ? En effet, parmis les critiques du singles on trouve 2 gros contributeurs et notamment françois35420.

Donc quelqu'un chez Jamendo a-t-il simplement favorisé une connaissance ou bien Jam' a-t-il fait preuve d'opportunisme pour booster PRO ? En tout cas, les autres "inconnus" du site peuvent inonder le facebook et l'email de Jamendo pour se faire promouvoir par Jamendo, lol.

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 07:16

http://blog.jamendo.com.s3.amazonaws.com/wp-content/uploads/2011/10/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2011-10-17-%C3%A0-17.00.09.png

Je vous offre l'info telle que donnée sur le Jamblog :

"Jamendo sera présent cette semaine au MaMA 2011, qui se déroule à Paris les 21 et 22 octobre 2011. Le MaMA, ou Marché des Musiques Actuelles, est à la fois un salon professionnel et un festival, qui accueillera toute la filière musicale pour des rencontres et des conférences, ainsi que 60 artistes pour 2 jours de concerts dans des salles parisiennes.
Pierre Gérard, co-fondateur de Jamendo, participe à la conférence “OSER“:

Business. Story telling. Entertainment. Oser réinventer le marché de la musique.

De nouveaux entrants proposent des idées différentes, surprenantes, pour consommer et faire circuler la musique de manière novatrice. Des success story internationales aux start up qui débutent avec un concept fort, tour d’horizon ce qu’il faut retenir de 2011 et qui risque de bouleverser les années à venir."

Hin ? Vous cherchez les mots "musique libre", "licences CC", "licences libres", ou même "droit d'auteur" ? Ah, ah, comme vous êtes drôle... Non, par contre on trouve bien les mots "marché de la musique", "salon professionnel", "filière musicale", "business", "consommer" :)

Alors, Jamendo SA défend ici la intérêts des auteurs et musiciens libres ou les leurs ? Jamendo promeut la musique libre ou le business des Majors ? En tout cas pour Jamendo : Musique libre = pognon ça c'est certain...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 11:11

J'en suis venu à relire le FAQ de Jamendo après avoir vu la question, en page d'accueil : "Ai-je des obligations envers Jamendo ?" Elle était en tête de liste en plus ! C'était une vrai provocation, non ? (lol) En tout cas, ça m'a permis de faire un petit tour sur certaines questions est de constater que Jamendo n'a finalement peut-être jamais vraiment compris le fonctionnement de la musique libre :)

Puis-je utiliser de la musique jamendo dans un cadre non commercial ?
La réponse de Jamendo : "Jamendo propose la libre écoute et le libre téléchargement des musiques publiées sous licences Creative Commons. Sur Jamendo, les artistes ont décidé de mettre gratuitement leur musique à disposition du public pour un usage privé."
C'est en partie faux. Rien à dire sur la 1ère phrase, par contre sur la 2ème, la fin n'est pas correcte : "à disposition du public pour un usage privé". C'est quoi un "usage privé" ? Si on se réfère à la Loi, ça ne concerne que le soi et sa sphère familiale proche, comme pour l'utilisation de DVD par exemple ou de logiciels propriétaires (type Windobe). Seulement les licences libres, et notamment les Creatives Commons, n'impose pas du tout une telle restrictrion, c'est même tout le contraire ! En effet, le principe même du libre c'est le "libre partage". D'ailleurs les internautes peuvent non seulement écouter et téclécharger, mais aussi ditribuer les titres sous CC sur des reseaux P2P à des amis, dans des soirées, sur des radios, etc. C'est d'autant plus vrai avec la licence cc-by qui impose uniquement de ne pas altérer ou changer le nom de l'artiste et du titre utilisé, et qui demande de citer d'une manière ou d'une autre le nom de l'artiste (par exemple avant ou après sa diffusion sur une radio). Il est donc particulièrement incorrecte de dire "dans un usage privé". En fait, la 2ème phrase pourrait tout simplement s'arrêter à "disposition".
Qu'est ce que la musique libre ?
Jamendo dit : "On définit musique libre la musique qui n'est pas déposée dans des sociétés de gestion de droit d'auteurs (Sacem, Sabam, Gema, etc..). Les artistes choisissent de protéger leurs droits en utilisant des licences spéciales et non-exclusives telles que Creative Commons par exemple ou encore Licence Art Libre. Musique Libre ne veut pas forcement dire gratuite ou libre de tous droits, mais plutôt "certains droits réservés". Les artistes déterminent ces autorisations d'utilisation grâce à leur licence."
Euuuh... comment dire... c'est pas vraiment ça ? Voici une autre définition (Wikipedia) : "On désigne habituellement comme musique libre, à l'instar d'un logiciel libre, une musique qui peut être librement copiée, distribuée et modifiée. Ainsi, la musique libre est soit de la musique du domaine public, soit de la musique diffusée sous une licence ouverte. Une musique libre est un exemple d'œuvre libre. Elle se définit par opposition au mode de distribution (et aux droits d'exploitations qui y sont liés) des musiques produites et distribuées sous le régime de droit d'auteur classique, par des labels, qu'ils dépendent de majors ou qu'ils soient indépendants. Par défaut, le régime du droit d'auteur classique (par exemple celui qui est fixé en France par le Code de la Propriété Intellectuelle) est très restrictif pour l'utilisateur. La musique libre s'appuie donc sur des licences qui ouvrent des droits d'utilisation, sans toutefois déposséder les auteurs des droits découlant de la propriété intellectuelle fixés par la législation de leur pays d'origine (la musique libre n'est donc pas, même dans les licences les moins restrictives, entièrement libre de droits). Ces licences ouvertes englobent à la fois les licences libres au sens strict (celles qui accordent le plus de liberté à l'utilisateur) et les licences de libre diffusion qui peuvent être plus ou moins restrictives. La clause de paternité ou d'attribution (généralement imposée par la législation de la plupart des pays) est en matière de restriction le plus petit dénominateur commun de ces licences."
On note que Jamendo ne semble pas avoir compris (ou cherche à induire en erreur ses artistes ?) que les licences CC protègent avant tout les utilisateurs (par exemple contre des systèmes comme Hadopi) et que le droit d'auteur (notamment en France) et inaltérable pour un auteur et donné de fait à son créateur. On note aussi avec intérêt que Jamendo site la licence LAL qui pourtant est devenue persona non grata sur le site. Aussi en faisant croire que les CC 'protègent les droits des auteurs' Jamendo insinuer de fait protéger les auteurs et leur droits. Ce qui est faux, c'est la Loi qui définit, encadre et protège le droit d'auteur.

On va en rester là pour le moment (oui ça m'gonfle un peu de tout lire, lol), en espérant avoir été clair ;)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier