Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 21:00

jam-dealer.jpgAlors là... on touche le fond...

Depuis que j'arrête pas de vous dire que Jamendo bousille litteralement la notion de Musique Libre sur son site, quand il ne bafoue pas les valeurs même du Libre, j'étais pas encore tomber sur un exemple aussi claire du résultat sur la "communauté" de Jamendo. Après les uplaods de CD de Rihanna, après les titres avec pleins de copyrights dedans, après les campagnes de buzz-spamming, après les demandes sur les forums pour trouver du Madonna, et après les conseils pour devenir une star en moins de 2 heures, voici... tadam ! LA VENTE DE CD !

Et oui, faisant concurrence à Leboncoin ou Ebay un  "gentil" membre du site Jamendo, qui a tout bien compris la communication de l'entreprise, tout éduqué qu'il est maintenant, c'est mis en tête de vendre tout ces disques copyrightés à la Sacem voire même peut-être contrefait vu qu'il les présente comme "neufs" et "importés" d'Allemagne, de Belgique et d'Europe (lol).

C'est consternant... Mais que voulez-vous, Jamendo éduque tellement bien ces bons petits consommateurs à justement "consommer différemment" :)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 12:12

business-is-business.jpgAah les interviews de Jamendo... de grands moment de non-sens, d’âneries en tous genres et d’approximations. Tout fier d'être au Midem2012, Jamendo par la voix de Thierry Ascarez (Marketing & Communication Manage) nous livre une interview assez consternante, démonstration :

(PS: avant tout, ici Jamendo parle beaucoup de musique libre de droit (royalty-free music). Il est toujours difficile de discuter de cette question car Jamendo prétend que le terme anglais fait référence à ce qu'ils traduisent en français par "musique libre de droit Sacem". Moi je constate juste que "Free Musique" ou même "Open Music" ça marche aussi)

Q: Pourquoi avez-vous décidé de participer MIDEM 2012?

R: Le MIDEM est le point de rencontre de l'industrie musicale. À la "Innovation Factory", le but de Jamendo est de présenter son modèle unique de musique libre de droit et de son grand catalogue de musique originale.

Q: Quel est votre objectif d'affaires clé au MIDEM?

R: Notre objectif est de montrer à l'industrie notre solide modèle d'entreprise basée sur la musique libre de droit. Le concept représente une évolution dans l'avenir de l'industrie musicale. Nous voulons aussi mettre en valeur la qualité de notre catalogue au cours de la "Jamendo Night", une soirée où quatre artistes Jamendo participeront. Chacun est le bienvenu!

Q: Concernant le nouveau regard du MIDEM sur ​​les artistes, la technologie, et les marques, avec quels secteurs avez-vous le plus d'intérêts d'être en réseau ?

R: Nous trouvons la nouvelle orientation positive et intéressante, comme nous nous consacrons à la fois aux artistes et aux hommes d'affaires. Jamendo est dans l'intérêt des professionnels qui recherchent de la musique libre de droit, aux artistes qui souhaitent promouvoir leur musique à une communauté internationale, et pour les amateurs de musique à la recherche d'une expérience de découverte musicale libre.

Q: Que pensez-vous est plus grand espoir de l'industrie musicale pour l'avenir?

R: Nous pensons que c'est Jamendo. ;-)

Voilà, voilà... au-delà de la prétention incroyable affichée par Jamendo, qui pense être la seule alternative face aux traditionnelles Majors du disque, on découvre surtout que Jamendo est bien une entreprise et pas une société privé qui aurait simplement choisi le statut de Société Anonyme pour mieux défendre les intérêts des artistes libres (comme ils l'ont toujours prétendu !).

Il est aussi amusant de voir comment le double langage est devenu une seconde nature chez Jamendo, où en face d'entrepreneurs on parle de musique "libre de droit" et face aux auditeurs de musique "libre" (cf. avant-dernière réponse).

Également Jamendo parle de la "qualité de son catalogue", en voilà une expression bien ambigüe... En effet, Jamendo aurait pu tout simplement parler de "ses auteurs de talent" ou des "albums de grande qualité musicale", mais non. Là on ne sait pas trop ce que signifie pour Jamendo "qualité" (pas cher et bien fourni ? grand choix pour tous les usages commerciaux ? achat simplifié ?...).

Enfin, comment peut-on avoir l'arrogance de prétendre que le businnes model de Jamendo est "dans l'intérêt" de tous ! C'est tellement factuel, qu'on est proche du chantage intellectuel ! Car ce qui est vraiment dans l'intérêt des auteurs et auditeurs c'est de changer radicalement de système, de remettre la libre diffusion de la musique au cœur des préoccupations majeures, et de revoir de fond en comble le principe du copyright et des ayants-droits. Certainement pas de copier les Majors pour faire du lowcost sur le dos d'artistes libristes !

http://palalonde.com/wp-content/uploads/2010/04/gestion-projet-web-humour.gif

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 12:12

http://www.king-games.fr/6254-166-large/rayman-lapin-cretin-smile.jpgJe suis tombé sur une réponse surréaliste sur le Get Satisfaction de Jamendo, à mourrir de rire :D

Vous savez sans doute le parcours du combatant qu'est la démarche liée à la nouvelle Certification 2011 de Jamendo. Et bien en lisant ça on comprend mieux pourquoi, car voici une réponse de Natalia W. sur le sujet :

"Merci de votre email et de votre patience.
La validation des certificats n'est pas un processus automatique mais manuel et juste une personne s'occupe de cela. Vous êtes certifié depuis le 24/01/2012."

(Pour info: l'artiste avait envoyé sa certif' le 9/01/2012 et était en attente d'une réponse à son problème depuis 11 jours)

Wouah, 40.000 artistes et... 1 seule personne pour s'occuper de leur certification, extraordinnaire ! En plus tout ce fait "manuellement", avec un bon vieux stylo Bic je présume, lol.

Espérons que cette personne providentielle n'ait pas été engagé à mi-temps, mdr.

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 13:03

Je me suis livré à une petite expérience pour le moins déroutante. Lorsque vous pacourez l'onglet "Musique" du site Jmaendo, vous tombez sur l'ensemble des albums présents sur le site. Au moment de cette expérience, il était indiqué "54667 albums disponibles" (sachant que le terme "album" est ici abusif, car comptabilisant ausis les EP et surtout les singles). Une page de recherche affiche 20 albums, donc si on fait 54.667 divisé par 20, on obtient 2733,35. Dans la barre d'adresse de Jamendo (pour aller plus vite, quant même, lol) je mets donc "http://www.jamendo.com/fr/albums?pn=2733" pour tomber sur l'avant-dernière page. Et là impossible, cette page n'existe pas ! Je décide donc de vérifier si un blocage n'existe pas, procédent comme suit : je vais à la page 500, puis 1000, 2000, 2500, 2700... Tout ce passe bien, je continue donc à la page 2710,2720... bâm! à 2730 ça plante... après plusieurs essaie je constate que la dernière page est la 2724 (avec 12 albums). Après un rapide calcul on arrive donc au total de 54.472, soit 195 albums de moins que le chiffre annoncé !

Comment l'expliquer ? Est-ce que Jamendo falcifie ces chiffres ? Est-ce encore un bug à ajouter à la très longue liste ? Jamendo compte-t-il aussi les albums masqués ? Et si oui, pourquoi ? etc. La vérité c'est qu'on en sait absolument rien, peut-être même que Jamendo n'en sait lui aussi rien du tout (vu comment ça les intéresse faut dire aussi...). C'est sourtout une nouvelle preuve du manque totale de fiabilité de Jamendo, qui entame encore un peu plus leur crédibilité auprès des artistes (déjà bien échaudés par les chiffres aléatoires et farfelus de leurs statistiques).

Il y a peut-être aussi une autre hypothèse : 195 est le nombre d'albums masqués et/ou supprimés depuis la dernière mise à jour du comptage des albums (soit entre 3 à 5 jours). Et là on comprendrait un peu mieux le silence de Jamendo. Car 195 sur plus de 54.600 c'est peu, mais pris à part 195 albums disparus c'est au moins une cinquantaine d'artistes déçus qui ont quitté Jamendo en moins d'une semaine...

http://nsm07.casimages.com/img/2012/01/27//1201270137431323939353488.png

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 11:53

http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/23314_147563691923612_4679_n.jpgJamendo est-il pour l'ACTA ? Question provoquante, mais pour souligner le silence total de Jamendo sur cette question qui même indirectement concerne la Musique Libre (et son support de prédilection, l'internet neutre et libre).

L'ACTA maintenant signé (mais présenter devant le Parlement Européen en juin de cette année), Jamendo devrait pourtant s'inquiéter des retombés sur le traffic de son site... Ah mais non ! suis-je bête : ils n'en ont rien à cirer du site grand public :)

Les bizounours du site n'y veront surment aucun lien (les pauvres...) et le autres tomberont surement dans une certaine résignation. Dommage tout-de-même...

 


Pétition ANTI-ACTA

 

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 12:50

http://jocelynerobert.com/wp-content/uploads/2011/08/mensonge-56267.jpgOui c'est un scandale ! Tout simplement parce que ce pseudo-service ne remplit absolument pas son office. Pire, on se moque ouvertement de la Communauté auditeurs/auteurs de Jamendo !

D'abord petit retour en arrière... Il y a à peine 1 an, Jamendo a posé la première pierre de son usine à gaz (lol). En effet, disposant pourtant de forums conséquents (et modulables, si ils avaient bien voulu s'en donner la peine), Jamendo décide d'imposer un autre service de forum à sa communauté : "Get Satisfaction" (GS ou Guest Instatisfaction pour les intimes). Ce nouveau service est payé par Jamendo (abonnement) et reprend en fait exactement le même process qu'un forum, avec tout juste un ou deux gadgets en plus. Plus aberrant encore, alors présenté comme un "forum technique" on découvre qu'on peut, en plus de signaler des problèmes, poser des questions diverses, soumettre des idées et dire tout le bien qu'on pense de Jamendo, bref la même chose que sur les forums existants. La confusion est telle qu'encore aujourd'hui certains ne comprennent pas le service voire ignorent son existence...

Mais au-delà de tout ceci, c'est l'imposture de la communication de Jamendo que j'entends dénoncer ici ! Le pitch de départ était simple : répondre plus rapidement et plus précisément aux questions et problèmes, tout en ne négligeant plus aucun sujet. Si au tout début, la réactivité était au rendez-vous, au fil des semaines on a vite vu qu'être présent pour les auditeurs et les auteurs étaient une gagure pour le staff de Jamendo. A tel point qu'aujourd'hui, les sujets (de plaintes!) s'accumulent et que le rythme de Jamendo est de moins d'une réponse par jour ! Pour exemple, au moment d'écrire cet article, pas moins de 14 sujets sur des problèmes n'ont trouvé aucune solution, depuis pratiquement 2 jours aucune réponse d'un membre de l'équipe de Jamendo, alors que certains de ces sujets ont plus d'un mois d'existence !

Le pompon dans tout ça, c'est que Jamendo ne réagit que lorsqu'une discution commence à s'échauffer sérieusement. Par exemple, sur le sujet concernant les retards de paiements (une honte au passage), il aura fallut que je suggère aux intéressés de menacer Jamendo de l'envoie d'un courrier recommandé de mise en demeure de paiement pour avoir une intervention dans les minutes qui suivent... bravo :/

Le comble : lassé de GS, de nombreux utilisateurs reviennent sur les forums traditionnels de Jamendo, forçant les modérateurs de Jam' à faire de même :)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 15:01

http://www.gdargaud.net/Humor/Pics/CloningResultsMayVary.jpgTout est parti d'un tweet de Martin Guerber de chez Jamendo (17 janvier 2012) : "Soleil Vert en interview pour @France24 #Jamendo #artist". D'abord curieux de visionner la vidéo, j'ai effectué une recherche sur google... infructueuse. Je suis donc allé faire un tour sur le site de France 24... mais il n'y avait rien à ce sujet. Je suis donc allé sur www.jamendo.com pour en apprendre un peu plus sur ce fameux groupe "Soleil Vert". Et là deux surprises ! Primo, comment un groupe aussi inconnu (même sur le net) peut-il se retrouver en interview sur France24 ? Mais surtout : j'ai découvert deux groupes portant le même nom ! ("Soleil Vert" et "Soleil Vert")

Cela met clairement Jamendo dans une situation délicate. Et je ne parle pas de PRO pour une fois, mais bien de www.jamendo.com qui ne respecte absolument pas la clause CC-BY en acceptant que 2 groupes différents portent le même nom. Pire, une fois téléchargé par l'internaute, celui-ci se retrouve dans l'illégalité, car entrant "sur le papier" en conflit avec la clause de paternité, qui est là pour rappeler le droit d'auteur. Le nom d'un artiste ou d'un groupe ne peut impunément être porté par un autre. Jamendo aurait dû prévoir un système de sécurité empéchant cela ! Et ce n'est pas un cas isolé, pour preuve ces deux artistes "DJ Martinez" et "Dj Marrtinez". On peut donc s'attendre à ce que d'autres constats de la même aberration se trouvent sur le site. Vous imaginez les dérives possibles ? Demain je prends le nom d'un artiste sur Jamendo, je republie ses titres, m'inscris à PRO et hop! à moi son argent :(

Voilà qui démontre encore une fois le manque de sérieux de cette entreprise et qui va aller direct dans mon "livre noir de Jamendo" :(

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 16:52

Aah, La vie à Jamendo est une coïncidence... c'est beau, hin ? Wouè je sais ça sonne très poème bobo, mais ça m'est venu à l'instinct :)

Faut dire que Jamendo m'a beaucoup aidé sur ce coup. En effet, vous avez peut-être remarqué que les plaintes autour de la Certification 2011 ne cessent de s'accumuler sur le forum technique de Jamendo. Je vais pas détailler tous les cas, car ils se résument un deux mots : usine à gaz. Mais le plus drôle, c'est quand je dis à deux internautes d'envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à Jamendo pour qu'ils reçoivent leurs dû. Alors que pendant des semaines c'était le silence total du côté de chez Jam', ou le "bottage en touche", heureux hasard et sympathique coïncidence, dans les 10 minutes suivant le commentaire, une chargée de relation de Jamendo (Nicole M.) venait confirmer la validation des paiements. C'est pas magnifique ça ! En plus, je venais juste d'ajouter à l'un d'entre-eux (un peu sceptique sur la démarche) que perso j'avais déjà testé la méthode et obtenu un paiement dans les minutes qui avaient suivi. Et Bâm ! rebelote, ça a de nouveau fonctionné, lol.

Donc faites passer le mot aux autres artistes Jamendo : si vos paiements ont du retard et que Jamendo vous fait languir, menacer (poliment) de l'envoie d'un courrier recommandé avec accusé de réception, faisant référence à la newslettre d'octobre 2011 instituant le paiement entre le 15 et le 20 du mois suivant la demande. Et Hop ! magie, vous serez payé dans l'heure qui suit ;) Merci qui ?

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 16:06

Oui, je viens de découvrir que le Top100 continu de se mettre à jour. Etrange quand on sait que depuis près de 3 semaines les compteurs des statistiques des albums sont bloqués.

J'avais déjà signalé le manque d'élégance de Jamendo qui se permettait de modifier son Top100 en plein milieu de la semaine (je rappelle que le Top 100 est censé représenter les meilleurs écoutes de la semaine précédente).  Ce qui est "rigolo" c'est que le premier se classe avec le score ahurissant de 28 écoutes pour 16 téléchargements !!! Mais la 4ème dimension c'est pour le n°2 qui a 2 fois plus d'écoutes que le n°1. quant au n°3 il a... 6 écoutes, lol. Bon j'arrête de tirer sur l'ambulance ;p

Et j'ai écouter le number one... c'est.... comment dire... attendez ça va venir...chiant ! oui c'est ça :) Le comble c'est le type n'ait inscrit sur Jamendo que depuis le 19 décembre 2012 avec un seul et unique titre ! Je vous laisse aussi découvrir son "site d'art digital" qui... euuuh... mince, ça m'revient pas... mmmh... ah oui ! c'est ça : qui s'la pète alors que c'est au mieux ringard, au pire... (j'vous laisse compléter, lol)

http://www.techdigest.tv/lulzsec-logo.jpgA part ça, je me dis que les masques vont vraiment commencer à tomber chez Jamendo. Bin oui, faire semblant constamment d'être "un gentil qui aime bien les p'tits artistes et pense très fort à eux" ça lasse à force. Limite contre-nature pour certains et certaines. Ainsi, le Get Satisfaction de Jamendo voit s'accumuler les topics sans réponses. Par exemple, je vous ai trouvé celui-ci qui depuis 1 mois n'a vue personne de chez Jamendo alors que le sujet est important (pour les artistes).

Bref, www.jamendo.com est devenu un site fantomatique. D'ici qu'il disparaisse corps et biens...

Ah oui, et pour finir je ne réssiste pas l'envie de vous citer Philippe Axel, musicen mais surtout essayiste sur le Libre, à l'origine du projet CC/Sacem, qui semble tacler Jamendo sans le citer en parlant justement de l'étude que vont mener pendant 18 mois Creative Commons et la Sacem : "nous avons besoin de la force de la Sacem pour empêcher la dépossession de l’œuvre par le marché, et non pas de sociétés qui émergent et se servent des CC pour faire de l’argent sur le dos du créateur". (oups! lol)


(Info : demain article très intéressant sur le danger du projet CC/Sacem pour la clause NC des licences CC)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 10:05

http://1.bp.blogspot.com/_Q3GmDVZvJAw/TDDEpTsdkyI/AAAAAAAAGRA/kss39qVG2jw/s1600/LARBIER+Philippe+2.jpgVoilà pratiquement un mois que j'ai laissé une série de questions très précises à Jamendo, sur des aspects concrets, tout ça pour n'avoir au final aucune réponse de leur part.

C'est assez intriguant, d'autant que Jamendo a toujours arboré fièrement sa disponibilité et sa réactivité depuis la mise en place du service "Get Satisfaction" (que certains... enfin surtout moi (lol), appelons "Guest (in)Satisfaction").

Sans doute ces questions créent-elles un certain embarras chez Jamendo, car mettant en lumière l'incohérence de certains dispositifs, et le manque de politique globale pour le site. Voici les questions :

>> Si Jamendo impose une Certification à tout le monde, à quoi servent les boutons pour signaler un album ?

http://getsatisfaction.com/jamendo/topics/certification_2011_quid_des_boutons_de_signalement
>> Que faites-vous des dons reçus par les artistes, non-inscrit à PRO ? Comptez-vous vraiment bloquer l'argent des dotations ?
http://getsatisfaction.com/jamendo/topics/6yw6708t7s0tn
>> Pourquoi avoir annulé une certification valide alors que je ne suis inscrit à aucun programme PRO ?
http://getsatisfaction.com/jamendo/topics/7e6lfnf8uzu2v

Vous pouvez tenter de réagir vous aussi sur ces topics, mais je doute que les réponses arrivent plus vite... à moins que : comme je suis espionn... euh "lu" aussi par Jamendo, on aura peut-être des réponses dans l'heure suivant cet article, qui sait ? (lol)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier