Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 21:00

jam-dealer.jpgAlors là... on touche le fond...

Depuis que j'arrête pas de vous dire que Jamendo bousille litteralement la notion de Musique Libre sur son site, quand il ne bafoue pas les valeurs même du Libre, j'étais pas encore tomber sur un exemple aussi claire du résultat sur la "communauté" de Jamendo. Après les uplaods de CD de Rihanna, après les titres avec pleins de copyrights dedans, après les campagnes de buzz-spamming, après les demandes sur les forums pour trouver du Madonna, et après les conseils pour devenir une star en moins de 2 heures, voici... tadam ! LA VENTE DE CD !

Et oui, faisant concurrence à Leboncoin ou Ebay un  "gentil" membre du site Jamendo, qui a tout bien compris la communication de l'entreprise, tout éduqué qu'il est maintenant, c'est mis en tête de vendre tout ces disques copyrightés à la Sacem voire même peut-être contrefait vu qu'il les présente comme "neufs" et "importés" d'Allemagne, de Belgique et d'Europe (lol).

C'est consternant... Mais que voulez-vous, Jamendo éduque tellement bien ces bons petits consommateurs à justement "consommer différemment" :)

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

commentaires

Jay 03/02/2012 19:02


Salut,


mon premier commentaire sur ton site.


Le titre m'a interpellé, et ... je suis déçu ... je pensais trouver sur Jamendo une interface de vente de CD et en fait non ce n'est qu'un post de blog où un utilisateur propose à la vente non
pas des CD mais des vinyls, ce qui en considérant le deejaying comme une création artistique (en fonction de la technicité de l'artiste voir birdy nam nam [désolé pas de référence marquante dans
ce domaine en libre] pour voir ce qu'est de la composition avec des platines), alors ces vinyls représentent de la matière.


Pas de quoi fouétter un lol cat pour une telle chose, non ?


A propos, j'avais lu que M Stallman avait un avis différent de celui sur les logiciels libres pour la production artistique (musique / écrit), quel était il ?


Le code source (partition, liste des instruments ou banque de son) de la musique n'est jamais (rarement) fourni !


La vente n'a jamais été proscrite avec les licences libres. Offrir sa musique sous licence libre gratuitement et proposer à la vente un disque pour matérialiser une donation me semble tout de
même une bonne approche.

ChefGeorges 03/02/2012 19:43



Oui sauf que là ce n'est pas quelqu'un qui vend ses propres productions ;) mais sans doute des CD contrefaits achetés à l'étranger.


Ta remarque sur la possibilité de vendre des CD et des vinyls est très pertinente, d'autres sites et labels le proposent pour des artistes CC. Mais sur ce point, Jamendo a supprimé (sans demander
l'avis des artistes) les boutiques en ligne pero. Certes c'était pas aussi intéressant que de vendre des CD ou vinyl mais ça aurait pu le devenir. Seulement Jamendo n'aimait pas cette
"concurrence interne" sans doute, lol.



jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier