Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 10:09

L'étrange communication-poubelle de Jamendo de ces dernières semaines va me permettre d'aborder un sujet qui, je l'espère, éveillera un peu les consciences...

Commençons par cette "pub", la voici :http://nsm08.casimages.com/img/2013/08/19//13081910462913239311476621.png

Pour les fâchés de l'anglais, voici la traduction :

"J'ai acheté le CD parce que j'ai aimé le single.

Le reste de l'album est de la merde." (oui c'est grossier, lol)

On passera sur les droits à l'image dûs à une série US (mais bon comme chez Jamendo le droit d'auteur on s'en tamponne, lol), ce qui m'a au final interpellé c'est le message derrière le "slogan". Il est appuyé par le commentaire officiel : "Dawson still buys CDs hahaa!" Bref, Jamendo semble l'affirmer : la musique ça ne s'achète pas !

Sur le principe ce n'est pas faux. Après tout la musique est un bien commun et universel. Sauf que dans la pratique, et dans l'état actuel des choses, un auteur qui veut vivre de sa musique ne pourra pas la rendre complètement gratuite. Quant bien même il arriverait à diffuser gratuitement sa musique sur le net, ses concerts ne pourraient qu'être payant (par exemple).

Le drame est que Jamendo distille l'idée selon laquelle "licence libre = gratuité". Ainsi j'ai pu constaté que de nombreux utilisateurs de Jamendo avait clairement cette vision faussée des choses. Par exemple, j'ai eu des reproches de certains qui m'accusaient de "tromper" mes lecteurs en leur proposant des albums sous licences libres... mais payant ! Et il est quelques fois très difficile de faire comprendre à ceux-ci qu'une licence libre permet simplement la "libre diffusion" d'un album après téléchargement. Ainsi il apparait qu'un nombre croissant d'internautes pensent que la gratuité est un dû en matière de musique libre :/

Au tout début de Jamendo les dons aux artistes étaient clairement mis en avant. On expliquait même aux auditeurs en quoi le don était un acte responsable, servant aussi bien la cause des artistes que de la Musique Libre. Une époque révolue... En effet, il faut vraiment le vouloir (et savoir que c'est possible !) pour faire un don sur Jamendo (petit bouton discret sur la page de l'auteur, que la politique du "oriented track" de Jamendo n'encourage pas à consulter). D'ailleurs, la majorité des nouveaux inscrits n'utilisent même pas cette "option", aucun bouton n'apparait ensuite sur leurs pages.

Seulement voilà, un auteur qui crève de faim a ensuite d'autres priorités que la musique :( C'est d'autant plus absurde de propager le dogme du "tout gratuit" que le fait d'acheter un album libre est souvent bien moins cher qu'un téléchargement sur iTunes ! Pour exemple, le dernier album que j'ai acheté sur Bandcamp m'a couté 5€ pour 15 titres :) et pas de mauvaises surprises, vu que j'ai pu l'écouter en entier avant de me décider. D'autant que 95% va directement dans la poche de l'auteur, qui la plupart du temps ne manquera pas de vous en remercier par email ;)

Bref, là encore Jamendo ne sert absolument pas la cause des auteurs en imposant la gratuité et surtout par son discours rétrograde sur la question. Il aurait pourtant été simple de développer et de mettre plus en valeur le système des "boutiques" qui existait sous la version précédente. Mais comme Pierre Gérard l'a déjà indiqué dans des interviews, www.jamendo.com n'a finalement qu'un but : grossir un catalogue de titres libres pour JamendoPRO.

Il est vraiment bien triste qu'aucun concurrent sérieux ne montre le bout de son nez... et ce n'est pas les péripéties du développement de Dogmazic3 qui sont pour rassurées...

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

commentaires

research paper editing 25/08/2014 12:48

la distribution de copies ou de phonogrammes d'une œuvre au public par la vente ou tout autre transfert de propriété ou par location, bail ou de prêt. L'offre de distribuer des copies ou de phonogrammes à un groupe de personnes à des fins de distribution ultérieure.

what causes snoring 26/05/2014 14:42

I agree to the fact that a musician would always want to present his music to the people, but with some value in return for the effort. I do not think free albums are a good idea. Musicians have rights to do so. It is good that you brought this issue to the lime light. Thanks for the share.

Fred CM Sacem 09/09/2013 16:57


Il existe un programme pour permettre aux artistes choisissant les creative commons d'adhérer à la Sacem. C'est peut être la solution la plus adapter à vos besoins de créateurs alliant à la fois
une rémunération sur les usages commerciaux tout en étant en creative commons. 


http://www.sacem.fr/cms/home/la-sacem/reponses-a-vos-questions/toutes-les-reponses/toutes-les-questions-reponses/createurs-cote-pratique#ctn49093_78407


 

ChefGeorges 26/09/2013 13:53



Oui sauf que le dit programme est tellement restrictif et au champ d'application restreint que très peu d'auteurs peuvent dnas les faits y adhérer.


D'autant qu'il n'y a actuellement que peu d'avantage pour un auteur difussant exclusivement sa musique sous licences libres à adhérer à la Sacem :)


A lire (ou relire) : L'accord Sacem/CCfr sous le feu des critiques d'acteurs majeurs du Libre



Toine 07/09/2013 10:40


... surtout qu'une alternative à la SACEM tente de se monter : http://www.startnext.de/en/c3s -> http://c3s.cc/index_en.html C'est le moment de soutenir l'initiative, pas seulement pour la partie collecte de fond, mais surtout vis à vis du nombre d'adhérents
nécessaires pour que la C3S puisse être créée (à peine 1000 pour le moment sur les 3000 requis !!!)


Et chefgeorges je ne peux qu'abonder en ton sens quant à la nécessité de dissocier liberté et gratuité, ce que m'efforce notamment de faire sur @diffuser.net et surtout Zikilbrenbib où mes collègues discothécaires chroniquent essentiellement des albums en téléchargement gratuit (mais toujours en
libre diffusion, of course). Bon de mon côté, il faudrait que je me calme sur mes achats Bandcamp, c'est un peu too much, notamment vis à vis de mes revenus (http://bandcamp.com/adiffuser)

ChefGeorges 26/09/2013 13:56



(déjà désolé pour cette réponse tardive)


Oui le projet C3S (dont le crowndfunding s'est terminé avec succès) est un tournant majeur dans l'histoire des cultures musicales libres. Je prépare d'ailleurs un article sur le sujet ;)



trustno1 25/08/2013 21:31


Salut à toi chefgeorges! 


Connaîtrais-tu un moyen de faire disparaître les albums Jamendo du site "archive.org"? J'ai eu envie de retirer ou modifier certains titres, et la jamerdo s'est étalée partout. J'ai
personnellement uploadé mes albums sur le site "archive.org", j'ai là la liberté de supprimer réellement certains morceaux, si je le désire. Par contre, les albums estampillés Jamendo sur
"archive.org"... J'avais déjà envoyé un mail à jamendo... on m'avait répondu que c'était pas possible de modifier ou supprimer quoi que ce soit, j'avais publié mes albums, ils seront toujours là.


Je suis conscient que Jamendo m'a permis de me faire des auditeurs, comme toi par exemple  mais ce site est
devenu le tueur de la musique libre. Je ne vais pas tarder à rejoindre la sacem.

ChefGeorges 31/08/2013 23:49



Rejoindre la Sacem ! OMg !, lol ^^


Blague à part, Jamendo ne peut rien faire pour toi car 1) ils s'en foutent, et 2) ce compte "Jamendo" n'est pas le leur.


J'ajoute que la politique de Archive.org étant très très ancrée sur le Libre avec un grand "L", avec une éthique regardant vers Richard Stallman, je doute qu'ils acceptent de "brider" un compte
qui difusse des titres sous licences libres (ce qui est parfaitement autorisé par ces mêmes licences).


Je peux comprendre que tu ai envie de rejoindre la Sacem, même si perso je pense que tu déchantera assez vite, pour la simple raison que la Sacem ne tient pas ses promesses de rémunérations. Mais
le plus gros soucie c'est que toutes tes oeuvres créées sous le nom "trustno1" deviendront alors Sacem exclusivement. Donc tout ceux qui ont des albums de toi (comme moi ^^) ou qui diffusent
et/ou utilisent tes titres pour des vidéos, etc. sombreront dans l'illégalité pure et simple ("22 v'la Hadopi!"). A moins de t'enregistrer sous un autre nom d'artiste (mais je ne peux
garantir que ce soit suffisant).


Donc si tu t'inscris à la Sacem comme "Trustno1", toute ta discographie sera automatiquement reprise par la Sacem. Et c'est la Sacem qui contactera Archive, Jamendo et tous les sites utilisant
tes oeuvres, ainsi que Pierre, Paul et Gilberte pour leur demander "gentiment" d'arrêter ;)



jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier