Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 11:43

THE RUST FACTORY banSalut :)

Un tout petit message pour signaler la création d'un nouveau forum, tout beau tout neuf sur le projet THE RUST FACTORY.

J'ai mis un lien permanent dans la colonne de droite.

A bientôt là-bas ;)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Évènements
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 17:50

8051.100.jpgBonjour à toutes zé à tous,

Je prend un peu de temps pour vous tenir au courant de la vie du blog. Vous avez sans doute remarqué un ralentisement de la parution des articles. La raison est simple : j'ai moins de temps à y consacrer, malheureusement.

Je travaille sur deux autres projets (que j'avais déjà évoqué : Free>Awards et The Rust Factory) qui sont forcément assez chronophages. Mais je ne compte pas pour autant abandonner le blog, loin de là ! surtout que l'actu jamendienne va être chargée si Jamendo dit vrai (pour une fois) et que le nouveau site arrive bien entre le 15 et le 25 de ce mois. Je vais aussi reprendre la semaine prochaine la diffusion d'albums libres. J'esserai de le faire au moins une fois par mois et au mieux une semaine sur deux.

J'ai ouvert une nouvelle page consacré au projet The Rust Factory. Peu d'infos pour le moment mais je l'alimenterai régulièrement. Voilà, que dire de plus sinon que je vous remercie d'être fidèle au blog, que je vous attends sur le twitter du chefgeorges, et qu'on n'a pas fini de s'amuser avec Jamendo, lol.

Bizous ^^

Repost 0
Published by ChefGeorges
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 17:34

http://kanar.ci0.org/~oursemou/images/echelle%20copy.jpg

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 18:54

Creative Commons planche sur la quatrième version de ses licences non exclusives. Parmi les objectifs de cette nouvelle mouture, l'association souhaite prendre en compte avec plus d'efficacité les particularités locales de la propriété intellectuelle. Ce travail doit aboutir à une version globale du document qui ne nécessitera plus d'adaptation en fonction des législations nationales.

C'est un vaste chantier qu'a ouvert Creative Commons. L'association américaine à but non lucratif a décidé pour la quatrième version de ses licences non exclusives de mieux intégrer les spécificités locales de la propriété intellectuelle, comme le droit des bases de données ou le droit moral. Pour Creative Commons, l'objectif est de parvenir à un document unique ayant une portée globale.

Cette nouvelle mouture doit répondre à plusieurs objectifs, définis lors d'un sommet organisé l'an dernier en Pologne. Il s'agit de renforcer la longévité et la facilité d'utilisation des licences Creative Commons, de maximaliser l'interopérabilité, de réduire la prolifération de licences et de promouvoir la standardisation. La quatrième version doit aussi régler les portages nationaux des licences.

En effet, les licences Creative Commons peuvent différer légèrement entre elles selon le pays dans lequel elles atterrissent. Jusqu'à présent, cela fonctionne ainsi : une version générale ("unported") est diffusée, sans tenir compte des caractéristiques des législations nationales. Les branches de l'association, lorsqu'elles existent, doivent ensuite en réaliser la traduction et l'adaptation.

C'est ainsi que le chapitre français de Creative Commons a indiqué l'an dernier avoir "re-travaillé la version 3.0 qui avait été produite" en 2010 "afin de mieux respecter la compatibilité avec les licences Creative Commons international et un ensemble de directives visant à assurer la cohérence du système". Une situation que Creative Commons veut désormais abroger.

L'idée force avec cette mise à jour est donc d'intégrer directement dans la version générale les particularités locales de la propriété intellectuelle. Droit moral, droit des bases de données, droits voisins, copyright... la tâche s'annonce ardue, puisqu'il faudra donc faire cohabiter l'ensemble au sein de définitions succinctes. D'où l'appel à commentaires.

Lundi, Creative Commons a invité toutes les bonnes volontés à venir commenter le brouillon de la version 4 de ses licences afin d'en améliorer significativement le contenu.


Publié par Julien L.,
le 4 Avril 2012 à 16h36
Source Numerama
Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 15:43

http://www.boosterbuzz.com/wp-content/uploads/2010/08/david-hasselhoff-drole-2.jpgIl y a 7 ans, Jamendo était vraiment une toute jeune plateforme qui pouvait sans problème se targuer d'être innovante et dans l'aire du temps. Aujourd'hui ? Et bien Jamendo est en passe de devenir hasbeen à 100%, explications...

Petit explication sur ce qu'on entend par l'anglicisme "hasbeen" : littéralement "a été", hasbeen ou has-been est un terme à connotation péjorative qui sert à qualifier quelqu'un ou quelque chose de désuet, obsolète, passé de mode ou ringard. Quant est-il de Jamendo ? Parlons déjà du concept. On ne peut pas vraiment dire que Jamendo est le seul site sur lequel on puisse écouter de la musique en streaming, télécharger des albums, faire des playlists ou même écouter des radios thématiques. Le fait que tout ça se face uniquement en licence Creative Commons ne change pas grand chose à l'aspect désuet du concept du site, tout au plus ça vous fait une belle jambe (lol... désolé). Il faut dire aussi qu'on est passé d'un site voulant faire évoluer les habitudes des "consommateurs" numériques en les éduquant au Mouvement de la Musique Libre, se présentant en alternative au système établi dit des Majors, voulant défendre en priorité les intérêts et les droits des artistes, à un banal site de contenu (de l'aveu même d'un de ses co-fondateurs qui le répète à qui veut bien l'entendre), au "business model" calqué justement sur les Majors et où les artistes n'ont plus leur mot à dire.

Le contenant est-il moins hasbeen que le concept ? Pas vraiment. Certes les premières versions étaient à la fois épurées graphiquement et chargées en fonctions diverses et le plus souvent en béta. Mais au moins c'était dynamique. Après un passage difficile à une version 2 du site, on pouvait découvrir un site plus coloré, mieux agencé et plus claire. Sauf que ça fait 5 ans qu'il n'a pas bougé ! Seule la page d'accueil a eu droit à un petit lifting en 2010 (sauf qu'on ne peut la voir qu'en étant déconnecté). Lifting très basique est qui ne masque pas l'aspect cheap et ringard du site, des couleurs à l'aspect vieillot du fonctionnement. Même un non-initié ressentira une certaine gêne en surfant sur le site, tant des outils gratuits comme wordpress mettent une gifle permanente à Jamendo.

Mais si le contenant et le concept sont hasbeen, c'est peut-être différent pour le contenu ? Franchement, ça me fait mal de le dire, mais quelqu'un qui débarque pour la première fois sur le site devra faire preuve d'une sacrée persévérance pour trouver son bonheur. Noyé au milieu de dizaines d'albums et de singles au mieux bof, au pire eux aussi hasbeen voire médiocres et insipides, on trouve effectivement des albums époustouflants, qu'ils proviennent de "pros" ou "d'amateurs". Mais si le site avait un système de classement moins anarchique, et une politique d'upload moins débridée, ça ne me causerait pas de problème, et sans doute à vous non plus. Et même une bonne idée comme les critiques d'albums a été complètement sabordée par Jamendo. Et pourtant ça, encore aujourd'hui ça n'a rien d'hasbeen, car je ne connais pas d'autres plateformes ou on trouve un système qui se différencie autant des banals "commentaires". Mais voilà, la préservation de cette dernière once d'originalité n'entre pas dans le business model de Jamendo ; du coup rien n'a été fait pour éviter que ces critiques se transforment en messages kooky-lol (on ne va pas me faire croire qu'on ne pouvait pas techniquement imposer genre 500 caractères minimum).

Sincèrement, si vous me trouvez trop sévère : demandez à une connaissance utilisant assez régulièrement internet de vous donner un avis objectif sur sa première visite de Jamendo, et on en reparlera. Ce qui est assez incroyable et démontre bien que les dirigeants de Jamendo sont suffisamment chanceux pour jouer au loto les yeux bandés et gagner le gros lot, c'est l'audience du site. En plus, si on ajoute à cette chronique les innombrables bugs qui ne laissent même pas un mois de répit, on se dit que les internautes sont peut-être suffisamment malin et aiment suffisamment la musique pour faire abstraction du côté complètement hasbeen de Jamendo. Les artistes de Jam' peuvent vraiment remercier leurs auditeurs et fans, mais sûrement pas Jamendo.

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 11:16

http://www.moufle.net/dessins/tirelire.jpgSans le dire officiellement, Jamendo semble reconnaitre ce que beaucoup d'artistes dénonce depuis des années : les frais abusifs sur les dons (pour un rappel des faits, lire cet article).

En attendant l'arlésienne du nouveau site web de Jamendo, celui-ci semble être le parapluie idéal pour désamorcer (ou tenter) les problèmes. Ainsi, sur le service Get (in?)Satisfaction de Jamendo, Nicole M. (Community Manager) a donné l'information suivante :

"Currently, you have to wait until your account reaches 100 euros or 100 dollars and then you can request your payment. This is the case for both licensing revenue and donations. However, when the new Jamendo is released in a couple weeks the donation process will change and any donations will go immediately to your PayPal account instead of going from the user through Jamendo and then to the artist. Payments for licensing revenue will remain the same, with artists needing to reach 100 euros before payments are processed."

(traduction)

Voilà donc un astucieux moyen de contourner le problème et surtout de ne pas perdre la face. J'avais ici même démontré toute l'absurdité du système de "pot commun" entre les rémunérations PRO et les dons, qui entraînait un principe de "double peine" pour les artistes. Apparemment Jamendo a quant même dénier s'intéresser à la question (peut-être aussi la crainte d'un recours collectif, possible au Luxembourg contrairement à la France). La réponse de Nicole M. comporte néanmoins d'étranges approximations, montrant sans doute la gène de Jamendo sur le sujet (en effet, elle sous-entend que les dons avec le système Paypal "passe par" Jamendo, alors qu'ils ont toujours été en direct donateurs>artistes. Un moyen de faire croire à la justification des frais abusifs prélevés pendant des années ?)

Mais c'est néanmoins une demi-victoire qui se prend :) Il faut maintenant rester vigilant quant à l'application de ses belles paroles dans les faits, sachant que pour le moment les boutons Paypal utilisés par les artistes, dans leurs descriptions d'albums, ne fonctionnent plus correctement ;)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 13:46

http://www.greens-efa.eu/typo3temp/pics/746e6e196e.jpg... notez bien la date du 12 avril prochain :)

En effet, Pierre Gérard va participer à une conférence publique le 12 avril 2012, à Bruxelles au Parlement Européen, et interviendra notamment entre 11h00 et 11h10 (Parlement européen, Salle ASP1G3 60 rue Wiertz, 1047 Bruxelle). Le thème de cette conférence sera "Vers la réforme des sociétés de gestion : pour une rémunération plus juste des artistes". Pierrot interviendra dans la rubrique "European perspectives for the artists and licensing schemes" (Les perspectives européennes pour les artistes et les régimes de licences).

Le débat sera publique et l'assistance pourra y participer librement. Pour ma part, je ne suis pas certain de pouvoir y être (on verra bien). Si vous voulez y aller, foncez ! Je fais officiellement de vous, chers lecteurs zé lectrices, les reporters du blog :) N'hésitez pas en retour à me donner vos impressions et réactions ;)


(Note: bien entendu, je reviendrai plus en détail sur cette info et ce débat en temps et en heure)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Évènements
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 10:05

Voici une histoire assez stupéfiante, mais qui traduit le manque de bon sens de Jamendo. En effet, vous le savez depuis hier : le nouveau site annoncé officiellement sur LeMonde.fr par Pierrot Gégé pour "fin mars" n'est pas venu. Par contre, les problèmes s'accumulent de façon exponentiel, comme le fait que toutes les nouvelles pochettes soient noircies.

http://nsm05.casimages.com/img/2012/04/02//1204021031261323939662326.pnghttp://nsm05.casimages.com/img/2012/04/02//1204021031261323939662327.png

Parmi les choses encore plus désagréable, un artiste a eu la désagréable suprise de voir son compte Jamendo vidé par Jamendo lui-même ! Et oui, alors que son compte avait enfin atteind la limite des 100€, ce dernier a déclenché une demande de paiement. Mais surprise : Jamendo s'est fait un don à lui-même de 100€ ! Pour le moment, l'artiste en question n'a eu aucune nouvelle de Jamendo. Son désarroi est d'autant plus grand qu'il prévoyait d'utiliser cet somme pour s'acheter du matériel musical.

Jamendo cultive donc 2 images : devant les futurs clients PRO, une image de "professionnels", mais devant ses artistes, une image d'amateurs limite incapables.

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 14:20

http://img.musiquemag.fr/datas/divers/p/o/poisson-d-avril/v/poisson-d-avril-4bb5aff6af68a.jpgEnooormissiiiiiime !!! Il est là !!!!!!!!! yèh !!!....................

(...)

*soupir*

(...)

..................euh, non en fait, lol. Enfin pas tout-à-fait :) Car vous l'ignorez sans doute, mais Jamendo est très attaché aux traditions. Et il était impensable pour cette noble institution Luxembourgeoise de ne pas satisfaire à la tradition du "Poisson d'Avril". Faisons un peu d'histoire ensemble et cultivons-nous :

"Un poisson d’avril est une plaisanterie, voire un canular, que l’on fait le 1er avril à ses connaissances ou à ses amis. Il est aussi de coutume de faire des canulars dans les médias, aussi bien presse écrite, radio, télévision que sur Internet.
Cette tradition trouverait son origine en France, en 1564. La légende veut que jusqu’alors, l’année aurait commencé au 1er avril (en fait le 25 mars correspondait selon le calendrier julien au Jour de l'an), à la fête de l'Annonciation à Marie avec la tradition de s'échanger des cadeaux. Mais le roi de France Charles IX décida, par l’Édit de Roussillon, que l’année débuterait désormais le 1er janvier, marque du rallongement des journées, au lieu de fin mars, arrivée du printemps. Mais en fait, l’année civile n’a jamais débuté un 1er avril1,2.
Si l’origine exacte de l’utilisation des poissons reste obscure (peut-être l’ichthus chrétien), il semble que beaucoup de personnes eurent des difficultés à s'adapter au nouveau calendrier, d'autres n'étaient pas au courant du changement et ils continuèrent à célébrer le 1er avril selon l'ancienne tradition. Pour se moquer d'eux, certains profitèrent de l’occasion pour leur remettre de faux cadeaux et leur jouer des tours."

(Merci Wikipédia !)

Jamendo a donc à la lettre respecté la coutume. Un an qu'ils se préparent à ce grand évènement ! Depuis des mois, Martin G., Promotion Manager (non ne cherchez pas, ça n'a rien à voir avec les promotions Liddle... quoique?), distille habillement des annonces totalement fausses d'une arrivée imminente d'un hypothétique nouveau site, attendu depuis 2 ans par une communauté fébrile. Sans que qui que ce soit ait compris la manoeuvre, Pierre Gérard déclenche la dernière étape du projet en annonçant "dans la presse" le nouveau site www.jamendo.com... pour "fin mars" !... Vous avez compris ?... hin ? non ??? attendez vous êtes lourd là. Bon normalement on explique pas une blague, mais je vais faire une exception pour vous.

En fait, fin mars, le semadi 31 à 23h59 pour être précis : il n'y a eu aucun changement. Sauf que, le lendemain c'était bien la 1er avril !... Génial comme blague, non ?... Ah bin, si vous êtes dûr, c'est l'jeu aussi.

Pfff... bande de rabas joie... Voilà des mois qu'ils se décarcassent pour vous, négligent tout, même la maintenance du site, et vous vous trouvez le moyen de râler ? Bande d'ingrats ! Vous ne seriez rien sans Jamendo, que des pustules sur le dos d'un crapaud ! Honte à vous misérables !

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 19:27

Tic, tac, tic, tac...

Et oui l'horloge tourne, tourne et retourne pour Jamendo :) l'heure de son arlésienne perso : son nouveau site web ! Plus de retour en arrière possible. En effet, mentir aux membres, bah finalement ça va pas bien loin pour Jamendo (depuis 1 an, on nous annonce son arrivée tous les 2 mois pour dans 2 mois, lol), mais mentir sur un grand quotidien comme Le Monde, c'est autre chose. Donc forcément, Jamendo s'est mis la pression (ou pas, lol) en annonçant que "fin mars" le nouveau site web débarquait.

Une petite exclu du Blog, car Jamendo s'était bien défendu d'en parler sur ses forums ou son JamBlog (pas bête, lol). Sans doute Pierrot Gégé comptait-il sur l'inculture de ses membres ;p (mauvaise fois gratuite)

Je suis toujours un peu srupris du suivi de ce site par le staff de Jamendo. En effet, quelques heures après le précédent article, la page facebook de Jamendo changeait... enfin son logo/avatar plus précisément :

http://nsm05.casimages.com/img/2012/03/26//1203260832061323939633919.pngMe baladant sur le facebook, une soudaine crise d'hilarité s'est emparée de moi ^^

J'avais ici même dénoncé le petit scandale autour du soi-disant "plan ultime" qu'était censé être le concert Jamendo-Night au MidemOff. Le Promotion Manager de Jamendo s'était alors rapidement proposé de me mettre le honte avec des vidéos... du Dj de la soirée ! Lui faisant remarqué que ce n'était que les vidéos faites par la charmante dame du dit Dj, celui-ci (pris sans doute d'une soudaine reconnexion neuronale) s'était empressé de me dire qu'une vidéo making of de ouf! était en préparation chez Jamendo (je vous épargne les violons et les kleenex sur "Bouh! on n'a pas de temps à nous...", 'Bouh! on est pas des pros mais on est très gentil quant même...", etc.). Et bien elle est en ligne... 4min30 à tout pété, lol. Une compile d'images déjà vu en photos (avec un Gégé qui présente PRO mais pas Jamendo-free) et de courts extraits des groupes. Le comble ? Et bien le seul plan traveling de la vidéo ne permet (en étant très généreux) que de dénombrer tout au plus 50 personnes (là où on nous avait dit entre 100 et 200, voire un pic à 300 ! lol)

Aaah Jamendooo... source intarissable de casseroles :)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier