Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 15:43

http://www.boosterbuzz.com/wp-content/uploads/2010/08/david-hasselhoff-drole-2.jpgIl y a 7 ans, Jamendo était vraiment une toute jeune plateforme qui pouvait sans problème se targuer d'être innovante et dans l'aire du temps. Aujourd'hui ? Et bien Jamendo est en passe de devenir hasbeen à 100%, explications...

Petit explication sur ce qu'on entend par l'anglicisme "hasbeen" : littéralement "a été", hasbeen ou has-been est un terme à connotation péjorative qui sert à qualifier quelqu'un ou quelque chose de désuet, obsolète, passé de mode ou ringard. Quant est-il de Jamendo ? Parlons déjà du concept. On ne peut pas vraiment dire que Jamendo est le seul site sur lequel on puisse écouter de la musique en streaming, télécharger des albums, faire des playlists ou même écouter des radios thématiques. Le fait que tout ça se face uniquement en licence Creative Commons ne change pas grand chose à l'aspect désuet du concept du site, tout au plus ça vous fait une belle jambe (lol... désolé). Il faut dire aussi qu'on est passé d'un site voulant faire évoluer les habitudes des "consommateurs" numériques en les éduquant au Mouvement de la Musique Libre, se présentant en alternative au système établi dit des Majors, voulant défendre en priorité les intérêts et les droits des artistes, à un banal site de contenu (de l'aveu même d'un de ses co-fondateurs qui le répète à qui veut bien l'entendre), au "business model" calqué justement sur les Majors et où les artistes n'ont plus leur mot à dire.

Le contenant est-il moins hasbeen que le concept ? Pas vraiment. Certes les premières versions étaient à la fois épurées graphiquement et chargées en fonctions diverses et le plus souvent en béta. Mais au moins c'était dynamique. Après un passage difficile à une version 2 du site, on pouvait découvrir un site plus coloré, mieux agencé et plus claire. Sauf que ça fait 5 ans qu'il n'a pas bougé ! Seule la page d'accueil a eu droit à un petit lifting en 2010 (sauf qu'on ne peut la voir qu'en étant déconnecté). Lifting très basique est qui ne masque pas l'aspect cheap et ringard du site, des couleurs à l'aspect vieillot du fonctionnement. Même un non-initié ressentira une certaine gêne en surfant sur le site, tant des outils gratuits comme wordpress mettent une gifle permanente à Jamendo.

Mais si le contenant et le concept sont hasbeen, c'est peut-être différent pour le contenu ? Franchement, ça me fait mal de le dire, mais quelqu'un qui débarque pour la première fois sur le site devra faire preuve d'une sacrée persévérance pour trouver son bonheur. Noyé au milieu de dizaines d'albums et de singles au mieux bof, au pire eux aussi hasbeen voire médiocres et insipides, on trouve effectivement des albums époustouflants, qu'ils proviennent de "pros" ou "d'amateurs". Mais si le site avait un système de classement moins anarchique, et une politique d'upload moins débridée, ça ne me causerait pas de problème, et sans doute à vous non plus. Et même une bonne idée comme les critiques d'albums a été complètement sabordée par Jamendo. Et pourtant ça, encore aujourd'hui ça n'a rien d'hasbeen, car je ne connais pas d'autres plateformes ou on trouve un système qui se différencie autant des banals "commentaires". Mais voilà, la préservation de cette dernière once d'originalité n'entre pas dans le business model de Jamendo ; du coup rien n'a été fait pour éviter que ces critiques se transforment en messages kooky-lol (on ne va pas me faire croire qu'on ne pouvait pas techniquement imposer genre 500 caractères minimum).

Sincèrement, si vous me trouvez trop sévère : demandez à une connaissance utilisant assez régulièrement internet de vous donner un avis objectif sur sa première visite de Jamendo, et on en reparlera. Ce qui est assez incroyable et démontre bien que les dirigeants de Jamendo sont suffisamment chanceux pour jouer au loto les yeux bandés et gagner le gros lot, c'est l'audience du site. En plus, si on ajoute à cette chronique les innombrables bugs qui ne laissent même pas un mois de répit, on se dit que les internautes sont peut-être suffisamment malin et aiment suffisamment la musique pour faire abstraction du côté complètement hasbeen de Jamendo. Les artistes de Jam' peuvent vraiment remercier leurs auditeurs et fans, mais sûrement pas Jamendo.

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article

commentaires

cyborgjeff 05/04/2012 09:01


Pfiiiuh quand je pense qu'à une époque j'utilisais même Jamendo comme modèle web de référence ;) .... Mais le monde tourne à toute vitesse et un site se doit d'évoluer très régulièrement !

Coté zik, je te l'accorde ce n'est pas toujours facile... avec quelques mots cléfs ciblé ont découvrent parfois de chouettes choses... quand on a que l'application Jamendo sur son portable
Androïd sous la main... mais il me faut avouer que les chouettes choses que je découvre sont plus souvent à la concurence... chez B.

ChefGeorges 05/04/2012 18:10



C'est vrai...



jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier