Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 17:32

Une soixantaine de critiques, près de mille deux cents téléchargements et quinze milles écoutes, mais très mal classé... bienvenu dans le monde féérique de Jamendo, lol. Rendons sa place à ce magnifique album coopératif :)

 


 

 
18/09/11

Je rejoins les louanges déjà postées ici sur la qualité exceptionnelle de cette oeuvre hors cadre. Cire crée un univers sonore impressionnant, prenant matière auprès de très bons artistes Jamiens, lui insufflant une nouvelle vie, un nouveau souffle, révélant des potentiels inexplorés par les compositeurs eux-mêmes, créant un monde vibratoire nouveau qui transporte et emporte l'âme. Cire a beaucoup à dire : voir la présentation de l'album qui donne foultitude de détails, l'origine des textes - oui Cire est un créateur qui brasse les millénaires comme d'autres leur petite vie routinière, prêtant sa voix à des auteurs oubliés depuis des siècles il les ressuscite, comme si leurs voix ne s'étaient jamais éteintes, ou encore comme si, tel un chaman moderne, Cire pouvait entendre ces vibrations infimes qui flotteraient encore dans l'éther : les voix perdues des âmes oubliées, pour nous les restituer avec toutes les fibres de sa propre carnation. Il faut lire aussi les commentaires qu'il écrit généreusement pour remercier les critiques qu'il reçoit : son dessein se précise encore mieux. Un dernier point à noter c'est l'unité incroyable qui ressort de cet album : respect du support instrumental mais totale re-création d'un univers enchanteur.
Pour terminer je voudrais reproduire ici une partie d'une interview oubliée, donnée par Yvalain dans les années 2015, dans laquelle il évoque ses liens avec Cire de Sacub.
"La première fois où j'ai vu Cire ? Il est venu me voir à mon hospice "La joie de vivre" (un véritable mouroir, entre nous !). Je crois qu'il venait me demander mon autorisation d'utiliser mes oeuvres pour son premier album. Quand il a surgit dans le cachot qui me servait de chambre j'ai eu une peur bleue. D'une voix d'outre tombe il m'avait dit "Bonjour". Les murs ont tremblé, je vous le dit ! Laissant la nurse nettoyer mon antre nous sommes allés nous promener dans le jardin, sous les vieux glands. Là il me parla de son projet. Brave gamin, plein d'espoir et plein de sève ! En réajustant mon dentier je lui remis un peu les pieds sur terre. La musique c'est autre chose, lui dis-je. Une vocation. Un esclavage. Il faut souffrir ! Je lui montrais mes scarifications pour qu'il comprenne bien. Je crois que je l'ai impressionné car il revint plusieurs fois, malgré les odeurs. Je lui inculquais tout mon savoir. Et puis brusquement il disparu de ma vie. Quelque temps plus tard je découvris un article parlant de lui : "le chaman des temps perdus", "le Méphistophélès de l'opéra moderne", "l'homme aux mille voix". De rage je battis ma nurse (qui s'appelle George) jusqu'à ce qu'elle trouve moyen de me faire écouter ce fameux album ! Stupeur ! Le gamin m'avait piqué tous mes plans, pillé toutes mes idées. Le coup de l'orage c'était moi, le saviez-vous ? Non bien sûr. Et le "tsing" qui croyez vous l'avait conçu ? Bref, si vous le croisez dites-lui ce que je pense de lui ! Et puis qu'il ait au moins la décence de venir fleurir ma tombe de temps à autre !
Eh, ne partez pas ! J'ai encore plein de scoops pour vous ! Vous voulez pas savoir comment Pink Floyd m'a piqué toutes mes oeuvres dans le studio d'Abbey Road (où je passais le balai) ? Allez restez un petit peu plus. Il reste encore du vieux thé. Voulez pas un autographe ? Je vous emm..." (la bande est cassée à ce moment-là)

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Albums libres
commenter cet article

commentaires

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier