Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 10:57

http://www.todoohumour.com/imgd/poussin.jpgLe JCG (non ce n'est pas le Jamendo Club Groovy, lol) est une initiative dont j'ai déjà parlé ici (voir article : "Le JCG : pourquoi, comment ? lol")

Né d'une volonté louable, pas parfait certes mais à au moins le mérite d'exister... mais encore pour combien de temps ? En effet, depuis 2 mois c'est le silence radio. Le blog du groupe n'a été que très très peu mis à jour et les interventions les plus récentes dates du 12 août dernier. On a vu aussi aussi Sylvinus (Sylvain Zimmer, co-fondateur de Jam') intervenir directement sur les forums anglais et français, sans passer par la case "intermédiaire", c'est-à-dire le JCG. Mais comment en est-on arriver là ?

Plusieurs explications sont à prendre en compte. Tout d'abord, de nombreux membres, excédés ou juste déçus, par la politique de Jamendo, ou son défaut de communication et d'intérêt, ont amalgamé JCG et Jamendo, d'où un certain rejet. Il faut dire que la position du JCG n'a jamais été claire. Beaucoup y voyaient même un service de Jamendo. Ensuite, ils n'ont pas vraiment été aidé par Jamendo. Leur interlocuteur principal, Sylvinus, a plus entendu qu'écouter, plus imposer que concilier. Le JCG a voulu appliquer le principe du "c'est déjà pas mal, n'en demandons pas trop pour le moment". Je peux comprendre cette attitude prudente. Le soucis c'est que derrière... il n'y a rien ! car les proposition de Sylvinus, relayées par le JCG donc, n'ont pas eu un écho retentissant dans la communauté, voire ont ajouté à l'agacement (comme cette histoire d'algorithme miracle). Bien sûr, si vous ajouter à cela les vicissitudes inhérentes à chaque groupe, vous aurez compris pourquoi, et notamment ces dernières semaines, le JCG est au point mort...

"Bah, c'est peut-être les vacances qui font ça aussi, non ?" vous direz-vous peut-être. J'aurai aimé le croire... Mais le fossé d'éloignement qui s'est creusé entre JCG et la communauté est déjà important, voire irrattrapable. Alors que faire ? Déjà, sûrement dissoudre ou rendre inactif définitivement le JCG, mais pour mieux renaître derrière tel le phoenix ! Le JCG reste une bonne première expérience, dont on peut tiré beaucoup de leçons, d'erreurs à ne pas reproduire, etc. Peut-être est-ce la réflexion du moment pour les membres fondateurs du groupe, là je ne sais pas. Je le souhaite en tout cas. Par contre ce qui est certains c'est que si le JCG reste, il deviendra un faire-valloir, un écran de fumée, un tampon protecteur pour Jamendo. Si il est dissout et renaît derrière, il devra avoir une position claire, c'est-à-dire non pas de médiateur mais bien de défenseur des intérêts de la communauté (presque tel un syndicat), sinon c'est une seconde mort annoncée...

Voilà les dernières nouvelles concernant le JCG ainsi que mon analyse de la situation actuelle. Dès que j'en sais plus, je vous tiendrez au courant ;)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 12:08

Aaah, la promo d'un album... art subtile et délicat :) Certains artistes s'en sorte à merveille et d'autres... moins on dira, lol.

Premier élément de la promo, qui va dans 98% des cas déclencher un clic pour visiter la page de l'album : La Pochette ! Et oui, évidant me direz-vous. Mais en regardant de plus près cette nouvelle "récolte" vous en serez moins sûr ;)

(1ère liste : Article "Aux frontières du réel... ou du bon sens")

 

http://imgjam.com/albums/s68/68839/covers/1.200.jpg

 Aah, pas mal celui-là, non ? lol.

Le parfait exemple de jeanfoutisme primaire :) Un pot de fleur mal cadré, des plantes à l'agonie... hmm, bon goût quand tu nous tiens...

 http://imgjam.com/albums/s62/62996/covers/1.200.jpg  Reconnaissons ici au moins la volonté de faire quelque chose, c'est déjà bien. Par contre, il ne faut pas choisir quelque chose qui dépasse ses compétences, parfois (souvent ?) le mieux est l'ennemi du bien. Là par exemple, incrustation ultrabasique de la photo, le non respect du code couleur du fond (noir & blanc) et le texte en vert pétant qui bave bien n'est pas du meilleur effet. Du coup difficile aussi de deviner ce que veut faire passer comme message l'artiste, par sa pochette...
 http://imgjam.com/albums/s51/51437/covers/1.200.jpg  Euuh... faut vraiment faire un commentaire là ?...
 http://imgjam.com/albums/s67/67145/covers/1.200.jpg  Bin oui, est-il besoin de préciser qu'une image tirée d'un film ça le fait pas sur un site de licences libres CC ? :)
 http://imgjam.com/albums/s55/55683/covers/1.200.jpg  Au-delà du problème évident de copyright (image d'un jeux-vidéo, célèbre en son temps), cette pochette n'envoie que des ondes négatives, lol. Tous les clichés du rap nous éclatent à la figure... oui c'est bien la pochette d'un album de rap... vous aviez trouvé, formidable, lol. Bon du rap youtubiesque bien entendu...
 http://imgjam.com/albums/s68/68471/covers/1.0.jpg  Là aussi, ça fait cliché à fond, non ? Elle donne en plus clairement la sensation désagréable d'avoir fait ça vite fait...
 http://imgjam.com/albums/s66/66649/covers/1.200.jpg  Vive le kitsch ! lol. Tout y passe : le pseudo rockeur, pseudo cowboy fauché, pausé en pleine "nature", avec des zorages à donf' (lol), le tout avec une typo illisible, tronquée, et une image sans respect des proportions et lumières... terrible, non ? lol...
 http://imgjam.com/albums/s73/73242/covers/1.200.jpg

 Dans la catégorie "J'ai énorme poil dans la main", celui-ci tient le haut du panier. Il n'a même pas pris la peine d'uploader un "image" avec une résolution convenable...

 

Allé ne montrons pas que les "mauvais" élèves, il y en as aussi qui sont plus inspirés :)

 

  http://imgjam.com/albums/s62/62189/covers/1.200.jpg

  Et oui ! pas besoin d'être un infographiste de ouf' pour faire une bonne pochette. Il suffit parfois simplement de la bonne image, soignée avec une bonne résolution. Ici par exemple, on sait de suite ce qu'on va écouter, et les fans du genre seront suffisamment intrigués pour une écoute :)

http://www.jamendo.com/fr/album/62189

  http://imgjam.com/albums/s64/64433/covers/1.200.jpg

  Même si la résolution de l'image n'est pas parfaite, je salut ici la dérision :) C'est bougrement bien trouvé, et ça donne du coup envie d'en savoir un peu plus...

http://www.jamendo.com/fr/album/64433

 http://imgjam.com/albums/s65/65802/covers/1.200.jpg

 Pas grand chose à dire ici, c'est du beau boulot ;)

http://www.jamendo.com/fr/album/65802

 http://imgjam.com/albums/s66/66944/covers/1.200.jpg

 Bin voilà ! c'est T.O.U.T S.I.M.P.L.E, pas cher mais très efficace :)

http://www.jamendo.com/fr/album/66944

 http://imgjam.com/albums/s67/67458/covers/1.200.jpg

 Ici aussi, pas grand chose à dire, si ce n'est qu'il ne faut pas chercher compliqué, à charger une image ou une photo, pour faire son p'tit effet...

http://www.jamendo.com/fr/album/67458

 http://imgjam.com/albums/s69/69774/covers/1.0.jpg  Et oui, parfois un simple portrait (ici de profit) mais une bonne photo, c'est suffisant ;)
Repost 0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 12:22
Cet album est une pure expérience, créer pratiquement en live, ou en tout cas dans l'esprit de la musique intuitive et sans contrôle ou partition de base.


Mais l'expérience n'en ait que plus fascinante !
Dans "Interference", les guitares ressemblent à des sons venant d'une autre dimension, voire à une voix du lointain, le tout dans un bruit de fond dont on se demande parfois si ce n'est pas simplement les turbulences d'une tempête. Étonnant je vous dit ;)

"The World Explose..." donne effectivement la sensation d'un monde apocalyptique, tout en paradoxe, un peu à la manière d'un fallout (scène d'intro pour ceux qui connaissent). La balade rock du début s'enfonçant un peu plus à chaque fois dans l'oublie et le bruit...

"Prodigal Son" (le fils prodigue) est magnifique, un titre contemplatif et lumineux. On est saisi d'émotion(s)...

Avec "Father Along", se dessine une histoire qui se poursuivra durant tout l'album (que je vous laisse découvrir). Néanmoins un brin de lassitude nous envahit aussi (voulu ou pas ?)...

"The Ocean"... j'ai l'impression d'être dans l'intro d'un film de David Linch ! Imaginez-vous au bord d'une falaise, l'océan à perte de vue, par une nuit nuageuse de pleine Lune...

"Raining in may" un titre tout en douceur, volontairement monotone, essayant de suivre la partition imposée par la pluie. Un véritable exercice de style, une expérience tout à fait dans l'esprit de l'album...

"Soul-quarium", ma première impression a été (assez bizarrement, lol) que l'artiste nous remerciait d'être allé aussi loin dans l'écoute de son album, nous encourageant à poursuivre pour le grand final...

"Under the Stars" est presque un condensé de tout ce qui vient de précéder. Le titre est empreinte d'une lente mélancolie, et conclu comme il se doit cette expérience unique...

Somnium nous a donc livré un ovni musicale, une expérience réalisée à fleur de peau, intense et étonnante. Il serait facile de lui trouver plein de défauts, mais ce serait inutile, car les défauts font parties intégrantes de la démarche, ils en sont aussi le ciment, ce qui rend l'œuvre très humaine finalement.

Bref, à écouter au moins une fois... en entier d'un coup, pour être vraiment dans l'ambiance...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Critik for Ever
commenter cet article
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 16:33

En voilà un titre bien raccoleur vous dites vous... et bien pas tant que ça (et là j'aurai bien aimé en rire).

Avant tout, voici le travail effectuer sur les forums francophones.

 

mini_100813051154121178.jpgIl n'y a rien de plus frustrant que de voir ses critiques disparaitre parce que l'album a été masqué ou supprimé, le membre a l'origine des critiques a supprimé son compte, ou parce qu'on a utilisé la fonction "Signaler cette critique".

Plus grave : l'utilisation abusive et sans contrôle du bouton "Signaler cette critique". Ce bouton (non souhaité par la communauté !) nous a été imposé depuis environ le début de l'année 2010. Si dans un premier temps cette fonction ne devait être utilisé que comme une mesure antispam et sous contrôle stricte de modérateurs, elle intègre désormais la notion de "critique injustifiée". Une notion dangereuse pour la liberté d'expression, car qu'est-ce qu'une critique injustifiée ? Une critique qui ne dit pas à l'artiste ce qu'il voudrait entendre ? Une critique avec trop d'ironie ? Une critique jugé non-conforme (en poème par exemple) ? Une critique avec une note pas assez élevée ? Qui décide de la "justification" des critiques ?! Tout ceci est dangereux. D'autant que lorsqu'on vous supprime une critique avec ce bouton, vous n'êtes jamais prévenu avant !

Afin de résoudre ce double problème, une Charte d'utilisation et de fonctionnement du bouton "Signaler cette critique" a été crée, ainsi qu'un sondage pour l'approuvée.
N'hésitez pas à passer cette information à vos contacts, à en discuter et à voter.

 Voici la Charte :


Charte d'utilisation et de fonctionnement du bouton "Signaler cette critique" :
1) Dès qu'un utilisateur utilise ce bouton, Il aura obligation de dire précisément pourquoi il utilise celle-ci.
2) Le modérateur en charge du signalement devra obligatoirement avertir le rédacteur de la critique incriminée. il devra faire tout son possible pour entrer en contact avec lui, afin de lui signifier le problème et de tenir compte de son avis.
3) Si la critique est supprimée, le rédacteur de celle-ci en sera automatiquement averti.
4) La critique ne disparaitra pas de la page de l'album.
5) Elle ne disparaitra pas non plus de la page du membre l'ayant rédigé.
6) Sur la page de l'album, seuls apparaitront : le nom du membre ayant rédigé la critique, la date de celle-ci, la mention "Critique signalée le ../../.... par (nom du membre ayant enclenché la fonction) et masquée le ../../.... par (nom du modérateur en charge du dossier)", le motif du masquage ("jugée injurieux" par exemple) et un lien vers le page du membre à l'origine de la critique masquée.
7) La critique complète, sans censure (dans les limites des clauses de la Charte du site), non masquée, apparaitra sur la page du membre l'ayant écrite, avec la mention "Critique ayant fait l'objet d'un signalement le ../../.... par (nom du membre), et modérée le ../../.... par (nom du modo)"

 

Dans le même esprit, il serait plus juste que les critiques ne soient plus supprimées ou disparaissent:
1) lorsque l'album est masqué ou supprimé par l'artiste,
2) lorsque que l'artiste supprime son compte Jamendo,
3) lorsqu'un membre supprime son compte.

 


"Bonne idée !" vous esclaffez-vous... oui mais voilà. Sur le forum français, Sylvinus (Sylvain Zimmer, co-fondateur de Jamendo) a répondu avec une condescendance et un dédain surprenant !

Que faut-il en conclure ? Et bien que depuis que Jamendo est redevenu rentable (forcément quand on licencie ça aide, lol), la volonté pourtant affichée il y a 6 mois de se rapprocher de la base, de la communauté, s'est estompé... Pire, certains ont l'impression qu'on les prend pour des truffes. En effet, on ne compte plus les annonces tonitruantes sur un t'chat avec les développeurs, une prise en compte des suggestions des membres et artistes du site, nue nouvelle version du site, une refonte des outils, la modification du système de rémunération des artistes, la prochaine page "Communauté", etc... et le fameux algorithme magique :) Plus drôle (si on veut, lol), le JCG a de plus en plus l'impression désagréable d'être devenu le dindon de la farce :/ Sylvain ne leur adressant, au mieux, que des réponses floues.

Dans cette affaire, ce qui est grave c'est que les membres du site ne demandent finalement rien d'extraordinaire, si ce n'est un peu de considération et de respects pour leurs contributions (ce sont nos écrits après tout, non ?)

 

Si vous voulez vous forger une opinion personnelle, voici des éléments : http://www.jamendo.com/fr/forums/discussion/36947/3/info-communaute-pour-sauvegarder-les-critiques-et-proteger-les-utilisateurs-sondage-charte/#Item_33

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 19:57

http://imgjam.com/team/2010/amelie.jpgJuste un petit mot (qui précéde un grand dossier sur Jamendo... enfin ce qu'il en reste) sur notre nounou virtuelle, notre fée du web, préférée : Amélie :)

Pendant plus de 5 ans, elle aura entamé un gros travail auprès de la communauté des membres et des artistes de Jamendo. Pas toujours facile, mais elle aura toujours su garder son sourire et sa bonne humeur.

Très respectée sur le site, c'est à regret qu'elle a indiqué ce lundi 2 aôut 2010 son départ du staf' de Jamendo.

Nous lui souhaitons bonne route ;)

... ah oui : "Et merci !" ;)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Évènements
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 16:37

Et bien voilà une bien curieuse et agréable niouniouzléteur :)

On commence par une nouvelle application pour les artistes : le JamLegend. C'est un site/jeu online assez rigolo qui propose de se la jouer Guitar Hero ou Rock Band avec des zik mp3 en ligne (en l'occurence le site est désormais ouvert aux artistes Jamendo le souhaitant). C'est donc un outil de promo.

Vient ensuite l'annonce plus anecdoctique de l'utilisation du Mur Facebook Jamendo, toujours pour la promotion des artistes.

Et puis, incroyable Jamendo propose de s'incrire au concours Free ! Musik ! Contest 2010 de l'asso germanique MusikPiraten. Si je voulais me risquer à une petite analyse, soit Jamendo soigne sa com' "culture du libre", soit Jamendo commence à marquer sa volonté d'un retour aux fondamentaux, au libre et à sa promotion.

Toujours est-il que voici la newsletter :

Faites la promo de votre musique avec un jeu en ligne...

C'est ce que propose Jamlegend avec son nouveau jeu en ligne !

Très facile d'accès et complètement gratuit, Jamlegend vous propose de mettre en ligne vos musiques et ainsi de permettre aux internautes de jouer sur vos accords.

Le site vous donne également la possibilité de mettre des liens vers vos sites officiels et autres réseaux sociaux, et bien sûr également vers votre site préféré, Jamendo !

JamLegend c'est un moyen amusant et original de faire connaître votre musique alors n'hésitez pas !

Pour s'inscrire, rien de plus simple : il suffit de se rendre sur la page dédiée aux artistes où se trouvent toutes les informations, uploader votre musique, et let's play !
 
  Vous aimez Jamendo ? Rejoignez-nous sur Facebook

Comme bon nombre de nos utilisateurs, vous pouvez rester connecté à Jamendo via notre page Facebook.

En plus de nous soutenir, c'est aussi vous que vous mettez en avant en étant visibles sur la page des fans de Jamendo !

Faites votre promotion directement sur notre mur avec vos dernières actualités musicales (concert, album, ...) ou vos videos.

En rejoignant notre page Facebook vous permettrez aussi à vos amis de rester connecté à votre actualité.
 
  Le Free! Music! Contest 2010 : pourquoi pas vous ?

Cette année encore, l'association Musikpiraten e.V. qui promeut la culture libre organise le Free! Music! Contest 2010.

Jusqu'à la fin du mois de juillet, vous avez la possibilité de vous inscrire à ce concours 100% Creative Commons en vous rendant ici.

Soumettez votre musique à un jury d'artistes, de bloggeurs et de passionnés de musique : les artistes selectionnés figureront sur le Free! Music! Sampler 2010, qui sera disponible en CD ainsi qu'en libre téléchargement.

Pour plus d'informations, rendez vous sur le JamBlog.
Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 14:31

Voici un de mes coup de coeur que je voulais partager avec vous. Un album fraichement sortie sur Jamendo et qui m'a beaucoup impressionné par sa capacité à créer de véritables ambiances envoutantes.

Le voic avec sa critique ;)

 

 
Catalogue professionnel de musique libre

Voici encore un album comme seul des sites comme Jamendo peuvent nous offrir, dans cette industrie du disque aseptisée.

Oneiros nous livre un album electro-ambient clairement orienté expérimental, mais où l'expérimentation choisie est celle du voyage de nos sens...

J'ai eu l'impression à chaque titre d'atterrir sur une nouvelle planète. Car si le tout reste empreint d'une certaine mélancolie, chaque titre a son univers propre et dessine son propre tableau.

Psoros fait parti de ces albums qui captivent leurs auditeurs dès les premières notes. Vous n'aurez d'ailleurs surement qu'une idée en tête dès la première écoute : télécharger l'album pour l'écouter d'une seule traite.


Alors accrochez-vous bien, le voyage commence, et vous le faites en première classe :)

 
Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Albums libres
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 11:54

Aaah, la nostalgie... voilà un truc à la mode :)

En ce moment, sur Jamendo beaucoup sont nostalgie de l'époque "bleue"... "hin? l'époque bleue ?? c'est quoi c'machin ?" vous direz-vous peut-être. Et bien le bleu est l'ancienne couleur du site. Pour faire simple, en ces temps reculés, le JamendoPRO n'existait pas, tout comme les packs Rémunération et Promotion, pas non plus de Top100 et consoeurs. Là seul le partage contait, les membres du staf' était très proche de la communauté, de nombreux bénévoles en faisaient d'ailleurs partis. Et puis "Orange" (suivi de "Mandarine", et oui on l'oublie souvent) est venu, avec des promesses à foison, le partage des recettes publicitaires, les licences pro, plein d'outils de promotion, etc. Avec quels résultats ?

Mitigé on dira, et dans tous les sens du termes. D'abord succès car le nombre d'inscriptions, d'albums et d'artistes a considérablement augmenté. Les licences professionnelles semblent fonctionner, et de nombreux artistes s'y retrouvent même au niveau des recettes, des partenariats nouveaux se sont créer comme avec Deezer, et Jamendo commence à être connu de plus en plus... Oui mais voilà, d'un autre côté les bugs s'accumulent, tous les artistes sont loin de bénéficier du 50/50 des recettes publicitaires, la communication avec le staf est devenu bien moins évidente, le trop grand nombre d'albums, d'artistes et d'upload chaque semaine rend très difficile la visibilité des artistes sur le site (un comble), des outils de promo comme les blogs n'ont pas rempli leur contrat (car trop bridé), et le site semble accuser un train de retard par rapport à la "concurrence" (comme les playlists d'un autre temps).

"Ah oui mais il y a JCG (voir article) !", pfff ne me faites pas rire... Depuis mon dernier article à ce sujet, les choses ne ce sont pas arrangées, loin de là. Le JCG, emballé sûrement par quelques membres un peu trop charismatique, fait cavalier seul, s'enfonce dans son jusquauboutisme. Les avis contraire à ceux proposés par le groupe sont vite ridiculisés ou mis de côté. Là par exemple, ils veulent carrément nous enlevé la sélection des albums, pour en faire une recherche exclusivement par titres ! surréaliste, il ne reste plus qu'à mettre à côté NRJ ou Virgin. Tout aussi absurde, la création d'un algorithme magique et universel pour résoudre tous les problèmes. Et attention à celles et ceux qui disent qu'il faudrait mieux mettre en place un système ou ce sont les artistes et membres du site qui ont plus la parole (comme une sélection 50% Jamendo + 50% choisie par la communauté pour la page d'accueil). C'est carrément le JCG qui remet en cause l'honnêteté des artistes et membres qui pourraient participer à un tel système (accusation de favoritisme ! incroyable).

Bref, il y a vraiment de l'eau dans l'gaz, et ça sent pas bon :( Soit Jamendo n'y arrive plus et ce fameux nouveau site dont on nous parle depuis des mois ne verra jamais le jour, soit Jamendo va écouter exclusivement le JCG et ce sera pas mieux :(

Bref oui on en vient à regretter le Jamendo-Bleu, même si il était limité, aussi buggé, et sans licences pro...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 13:20

http://imgjam.com/avatars/967/797967.100.jpgVous connaissez le JCG ? non ? Mais si, le Jamendo Community Group... toujours pas ? Ah... ça arrive, soyez rassuré, lol. D'autant qu'en fait vous n'êtes pas le seul, loin de là. Mais avant tout un petit rappel historique s'impose.

En décembre 2009, la fébrile communauté de Jamendo était en complète effervescence : on pestait contre ces vilains bugs à foison, contre l'autarcie du staf' de Jamendo, des accusations de favoritisme et même de corruption pleuvaient. Un groupe de pactisant de la théorie du grand complot en avait fait même leur cheval de bataille (CorrupOff). Mais cette spirale négative, tout comme finalement cette dernière initiative, on fait éclore une idée parmi les membres de la communauté, et notamment les artistes : et si on s'associait pour faire entendre nos voix, et si on pouvait influer sur les décisions de Jamendo ou au moins y être associées, et si demain Jamendo était racheté par ses utilisateurs ?... Car non content des plaintes envers Jam', l'annonce des difficultés financières jusque là tenues secrètes avait fini d'ébranler la communauté. On parla d'abord d'un véritable Syndicat des Artistes du Libre (voir ici). Une bien belle idée, qui avait d'la gueule ! car actuellement c'est la désert à ce niveau. On peut juste saluer les quelques rares initiatives comme celle de Dogmazic qui fourni une aide juridique à ses artistes. Alors il est où ce collectif maintenant, ces gens de bonne volonté ? j'y arrive...

Parmi les initiateurs de la démarche, certains on constitué le JCG. Il a d'abord existé sous la forme d'un group-google fermé (gloups!) puis sous la forme d'un group-Jamendo ouvert. Mais force est de constater que les ambitions ont été revues à la baisse. Mais avant d'en parler, disons que JCG a su au début surfer sur cette vague contestataire et avec l'aide nos amis outre-manche a permis de débloquer la communication de Jamendo. Des haut gradés, comme Sylvain (sylvinus) le co-fondateur du site ont repris contact avec la communauté. Pendant un temps les infos ont fusé, on était au courant du déroulement des pourparlers avec les racheteurs éventuelles, on avait une oreille attentive sur les désidératas des membres et des artistes... bref, du changement et une confiance partagée qui semblait se reconstruire. Et c'est là que le JCG a quelque peu manqué le coche, en tout cas pour certains dont moi-même.

En effet, dès janvier 2010 Sylvain a pour ainsi dire "institutionnalisé" le JCG comme étant un groupe d'utilisateur reconnu par Jamendo. Problème : c'est finalement aussi Jamendo qui en a défini les contours. Du coup, bien loin des revendication du début, le JCG est devenue avant tout une "boite aux lettres" regroupant bugs et suggestions remontés par les membres du site. Alors certes, les techniciens ont mis à disposition du groupe un tracker afin d'être plus efficace dans le passage d'infos, essentiellement les bugs. Le soucis c'est que ça reste du cas par cas et que les bugs ne cessent finalement de s'accumuler. Quand aux idées et suggestions pour améliorer le site, elles remontent bien... mais impossible de savoir celles retenues ou pas ni quand elles verront le jour (alors que certaines semblent minimes pour les membres et artistes du site, ce qui augmente la frustration de beaucoup). Mais ce n'est pas le seul soucis...

Car bien que limité pour l'instant dans son action, le JCG pourrait très bien devenir un outil précieux pour la communauté, sauf que... sauf que ça communication est désastreuse ! un comble d'autant plus incompréhensible qu'au départ le JCG luttait aussi contre les défauts de com' de Jamendo. Comment cela se traduit-il ? Déjà rien n'ai très claire sur le rôle qu'ils se donnent, le fonctionnement du groupe et qui en fait vraiment parti. Par exemple, je n'ai apris que récemment qu'ils n'était que 10 au JCG, alors que jusqu'à présent on m'avait parlait de centaines de membres. Si j'en connais certains, je suis incapable de dire qui en fait parti de manière exhaustive, car il n'y a aucune liste de noms nul part. Le fonctionnement est aussi quelque peu obscure. Il existe bien le forum du groupe, on peut y laisser des infos. Mais le JCG recueille aussi des infos sur les forums. Le paradoxe c'est qu'ils se plaignent aussi du manque d'investissement de la communauté, du manque de remontée des problèmes de bugs sur leur forum, alors qu'il est impossible de savoir où poster, car ce n'est pas afficher sur les forums. Également, il est très difficile pour quelqu'un découvrant le JCG de savoir si ils ont un rôle de médiation membre/Jamendo ou pas (la réponse étant non). Autre point noir, l'hyper-centralisation sur l'unique forum du groupe (en anglais qui plus est). La barrière de la langue est bien sûr un premier obstacle, mais qui se comprend sur une communauté internationale. Le seul soucis c'est que JCG ne s'élargit plus aux autres forums, à part le forum anglais (forcément, lol). Pire, JCG a choisi de ne faire transiter ses infos que par les modos des forums. Problème : si un modo n'adhère pas au JCG, les forums auront que dalle en terme d'infos (c'est ce qui se passe sur les forums francophones par exemple). Autre détail de com', mais qui a son importance : les discours sont parfois dissonant,  pas sur le fond mais sur des détails (comme mon exemple plus haut sur qui compose vraiment le JCG), et surtout les avis contraires et extérieurs ne sont pas toujours bien accueillis (et j'en sais quelque chose, lol). Mais faut-il y voir un tableau exclusivement noir...

Non bien entendu. Si son mode fonctionnement et son manque de communication sont regrettable, ça n'empèche que des utilisateurs qui se regroupent pour faire bouger les choses et faire entendre un peu plus la voix des membres de Jamendo c'est forcément positif et à encourager. Maintenant il faut voir dans la durée et déjà se donner rendez-vous dans 6 mois. Des rumeurs parlent d'une nouvelle version de Jamendo d'ici là. Si ça se confirme, le JCG aura peut-être un rôle encore plus prépondérant à jouer. Néanmoins c'est maintenant qu'il faut qu'ils s'y préparent en faisant une auto-analyse honnête et sans concessions pour changer ce qui ne va pas. Alors peut-être que nous auront les prémices pour ce futur Syndicat des Artistes Libres dont je rêves encore...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 13:07

Bizour ! après quelques jours d'absences, voici une nouvelle série d'articles qui commence par la nouvelle publication de la dernière newsletter de Jamendo. Alors quoi d'neuf docteur ? (note: "voilà... la réplique bidon c'est fait, lol") Et bien !... et bien... par grand chose. On nous annonce un nouveau JamPro (oui cachez votre joie, à moins que vous ne soyez un client, là hurlez votre enthousiasme au monde entier !). Perso, difficile d'avoir un avis, n'étant pas client. Sur l'aspect graphique, je trouve la présentation un peu "pétante" mais bon, rien de bien grave. Seul le logo Arte m'a fait plaisir :)

Non la vrai bonne nouvelle, c'est que enfin Jamendo fait de la promo pour un Festival du Libre ! Depuis le temps que les artistes reprochent à Jam' de ne pas assez s'investir sur la promotion des Artistes CC, ce premier pas est une bonne chose. Bien sûr ce n'est pas encore un concert made in Jamendo, mais c'est déjà un début. Gageons que ça progresse encore sur ce point...

Allé, passons sans plus attendre à la dire Newsletter de Juin 2010 :


 
Un nouveau Jamendo PRO en ligne...

Afin de mieux promouvoir votre musique sur notre plateforme Jamendo PRO, nous avons procédé à quelques modifications qui simplifient le processus de vente des licences commerciales.

Nous avons tenu compte des remarques que vous nous avez fait parvenir, à commencer par une meilleure mise en avant des artistes. La recherche est simplifiée : trouver la musique adéquate aux projets des professionnels est désormais plus rapide et plus simple.

Autre changement important, nous avons adapté les tarifs en fonction des différentes utilisations. Que des bonnes choses pour vous aider à augmenter vos revenus via la vente des licences commerciales !

Vous pouvez consulter la nouvelle grille tarifaire sur Jamendo PRO ...

Par ailleurs, si vous souhaitez toujours participer aux programmes commerciaux, pensez à vérifier si votre certification est toujours valide ! Elle se trouve dans votre menu d'administration.
 

  Vous êtes tentés par une scène ?

Du 21 au 27 mars 2011 se déroulera à Lyon la "Semaine du Libre".

A cette occasion, la Maison de la Jeunesse et de la Culture de Sainte-Foy-Lès Lyon souhaite organiser quelques événements dont un concert avec un groupe venant de Jamendo.

Avis aux amateurs !

Si vous êtes intéressés, vous pouvez envoyer vos infos (coordonnées, lien vers votre album, fiche technique, etc..) à Renaud Colonimos, le régisseur de la MJC, par mail à regisseur@mjcstefoy.org.
 

  De la Soul en direct de Californie...

La musique soul a trouvé son représentant sur Jamendo avec Will Hammond Jr.

Retrouvez son interview sur le JamBlog...

(PS: en cadeau je vous laisse la promo de Will Hammond Jr. Oui je sais, je suis trop bon avec vous)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier