Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 17:29

Brillant album de pop anglaise (mais pas que), Matthew Moore dit MoOt signe avec "Life Is Talkin' Misery" un album qui donne une furieuse envie de bondire sur place, le tout avec un sourire idiot mais content (lol).

Bref, c'est l'album de cette fin d'année sur Jamendo :)

Et comme je suis un peu fénénant en ce moment, je ferai une mise à jour plutard, avec une critique d'un autre membre. J'ai envoyé une bouteille à la mer pour Balthaz, on verra si il répondra :)

MISE A JOUR


Balthaz a entendu mon appel, voici donc sa critique :)

Tout y est, même les arrangement à la George Martin (sur "Hold Me", c'est du caviar), les gimmick mélodiques d'Harry Nilsson, l'ambiance revival très "Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band" (la lead guitar digne de Georges Harrison sur "Dancing Nowhere"). Après il est vrai que derrière l'impression dominante, les influences se bousculent: 10cc ou Billy Joel le plus souvent (Rock That Uke, Nowhere Left To Go), Beach Boys (Julia Ann), Oasis ou The faces (All The Things She Said) par moment... avec le plaisir de jouer avec les références, d'essayer de faire mieux si c'est possible. Un plaisir évident qui se partage à l'écoute de cet album dont le souci majeur et de ne pas trahir ses modèles. C'est peut-être la limite de la démarche, il manque ici un esprit iconoclaste (XTC) qui oserait se moquer des icônes pour mieux les transcender. On en est pas loin quand même, la surenchère même timide sur quelques titres comme "That Bad Mistake" est bien venue et apporte juste ce qu'il faut de dérision. Écoutez l'album jusqu'au bout: "Misery", titre sans doute le plus personnel, et aussi la chanson la plus belle de cet exercice de style, en tout point sans fautes qui mérite largement 4 étoiles.

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Albums de légende
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 23:34

 Du grand, du très grand hiphop, inspiré, poétique, furieux, pointilleux, classe...

En fait pour une fois, il n'y a pas grand chose à dire, il suffit d'écouter ce que l'artiste nous dit pour comprendre :)

Bravo :)

 

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Albums libres
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 13:54

http://www.toonpool.com/user/3311/files/leslie_nielsen_630675.jpgJ'ai trouvé ça tellement drôle et intelligemment fait, que je ne résiste pas à vous présenter le topic de Jean Toba sur les forums francophones (définitivement le dernier sanctuaire de l'humour sur Jamendo, lol). au passage, avec le dessin de Mecho, je rend un petit hommage à Leslie Nielsen qui nous a décidément quitté trop tôt...

 


"Jean Toba, au pays des critiques" ou "Petites critiques amusantes entre ami(e)s" ou "moi aussi je fais ma critique, Otto !" (titre au choix)

Toute ressemblance avec des "jamendo members" pourrait ne pas être qu’une simple coïncidence, je garantis pas à 99,99 %.

 

Le critique juge mon travail, mon œuvre , ma composition , ma production, ma musique …

Le critique me juge ( c’est un fait, messieurs les jurés !)

Je juge la critique à mon tour sur son travail (c’est beaucoup dire …).

Je juge l’auteur de la critique.

Le critique, juge de ma musique qu’il a écoutée comme il a pu, le compositeur/producteur que je suis, juge de la critique que j’ai lue et comprise comme j’ai pu.

Je suis très étonné de certains avis, faits de quelques mots, au sujet de compositions dont les durées approchent la dizaine de minutes.

Je mets volontairement de côté, les avis de type "sondage et case à cocher" avec choix binaire bien ou pas bien !
Ou de type subjectif compressé et pressé du même ordre formulé comme : j’ai aimé ou j’ai détesté

Je m’interroge au sujet d’une possible proportionnalité liée au temps d’écoute.

A morceau court, écoute forcément courte , et donc critique courte.

A morceau long, écoute nécessairement longue, et donc critique longue.

Cela pourrait se tenir, bien que il y ait des silences très courts comme des silences très longs !

Exemple : sur une compo. de 10mm, j’ai 8mn de silence ou sur une compo de 2mn, je retiens mon souffle (n’essayez pas c’est très dur !)

Pour compléter cette réflexion, je vous soumets 2 avis éclairés : Albert Einstein a dit "relativité" et mon cher cousin a dit "comme c’est étrange !".

En suivant, je m’interroge au sujet d’une possible proportionnalité liée à la quantité de notes proposées.

Plus le morceau est dense, plus la critique le sera …

Dans le cas d’une symphonie, c’est un essai de plusieurs centaines de pages qui serait écrit par quelques musicologues inspirés et passionnés. C’est bien pour cela que l’on compose de moins en moins de symphonies …

Les compositeurs pensent aux malheureux critiques qui, à la plume d’oie, pour les plus traditionalistes , pendant des heures, des jours, distilleraient leurs savantes analyses…

Alors faisons court comme les meilleures plaisanteries.

A jugement disgracieux , réponse disgracieuse. A appréciation chaleureuse, réponse chaleureuse. 

A appréciation savoureuse, réponse pleine de saveurs. A réponse aigre-douce, réponse au Shop suey.

A réponse pleine d’aigreur, réponse bicarbonée.  A critique admirable, réponse admirative.

Et toutes les combinaisons possibles … pour les joueurs.

Et puis il y a pas que le ciel , le soleil et la mer, Monsieur Deguelt (1) , il y a aussi

nosferatu(2)

 

CRITICULA, le prince des ténébreuses critiques et ses disciples ! (2bis)

Ils se nourrissent d’albums de préférence "vierges" de toutes critiques et ce, par tous les temps et pas uniquement les soirs de pleine lune !

Tapis dans l’ombre de l’anonymat, ils se lâchent sans compter jusque parfois à s’en mordre les doigts, les sauvages goulus !

Un conseil, ne les affrontez pas seul , ils pratiquent l’hypnose avec succès, voire l’écran de fumée et puuuuifff, ils disparaissent comme par enchantement pour mieux réapparaître sous d’habiles déguisements…et pas qu’en chauve-souris ou souris chauves.

Mais comme l’apprenti CRITICULA courant (ou commun) n’a pas tous les pouvoirs (ouf smile !) ils hypnotisent très difficilement plusieurs lecteurs simultanément et s’attaquent rarement à deux albums en même temps. Il faut bien qu’ils se reposent quand même et ne peuvent être partout et en tout lieu au même instant …

Alors un petit conseil : allez chercher un peu d’ail (du Gers) sur les forums, les disciples de CRITICULA détestent ça, et puis il y a d’excellents chasseurs de CRITICULA sur nos forums !

 

Jean Toba, fier et jovial apprenti-membre "honoris causa" du cours du professeur Abronsius (3) avec mon album Audio Songes en bonus !

 

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Deguelt

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Nosferatu_le_Vampire

(2 bis) pour un meilleur rendu de la phrase, il faut imaginer une musique sombre, lourde et pesante et juste après le ! entendre des cris d’effroi (effet épouvantable garanti suivant les normes ISO de l’épouvante en vigueur actuellement)

(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bal_des_vampires

 

Post-scriptum : merci wikipedia

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Critik for Ever
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 12:10

jamendo-radionomy-96.jpg

(Article mis à jour le 20/05/2011 à la demande de la personne citée dans l'article. Si j'ai accédé à cette demande, je rappelle que mes informations sont tirées de sources officielles et vérifiable par tous. D'ailleurs il suffit d'utiliser votre ami Google pour le constater)

Ahah, vous êtes content de lire régulièrement Jamendo-chroniques, hin ? allez-y dites-le que vous êtes content ! "Je suis content !"... (désolé... lol)

Content ? bin oui voilà pas que je vous ai peut-être bien déniché le scoop de 2011 ! Jamendo vous connaissez, mais Radionomy peut-être moins. Le concept est né aussi de la culture Libre et est très intéressant. Comme son nom l'indique, le site propose à chacun de créer sa propre webradio, le site fournissant les outils nécessaires. Alors forcément, on se plaît à rêver d'un rapprochement entre les deux sites. Depuis le temps que je milite avec d'autres pour donner aux artistes et membres la possibilité de créer des webradios à partir des titres de Jamendo :)

Alors pourquoi ai-je de bonnes raisons de croire à un accord entre Jamendo et Radionomy ?

Tout vient d'une découverte sur le JamBlog. En parcourant la rubrique "Equipe", je suis tombé sur un certain V******* M******. Ce qui m'a d'abord interpellé n'a rien à voir avec le sujet de l'article. En effet, on peut lire sur le Jamblog pour le présenter "Responsible for the Spanish-speaking community of Jamendo users and artists, and strong defender of Free Music"... hmhmm... Je ne vois pas bien la raison d'un tel privilège envers nos amis ibériques (au passage, et pour les autres ? à quand notre chevalier blanc à nous ? lol). Soupçonnant que derrière V******* M****** se cachait un modo hispanique, je clique sur son email... mais là surprise c'est une email en @radionomy.com !

Continuant mes recherches, je tapote tout simplement le nom sur mon bon vieux google, pour tomber sur cette description : "V******* M******, chef de projet, Radionomy : Passionné de musique et d'internet, j'ai terminé mes études à l'Université Libre de Bruxelles 2007 avec un mémoire traitant des droits d'auteurs dans l'ère digitale. Après un rapide stage en tant que critique musical au journal Le Soir, je suis rentré chez Radionomy en janvier 2008, séduit par l'idée d'une plateforme gratuite de webadios. Actuellement chef de projet chez Radionomy."

Oui vous avez bien lu : Chef de Projet à Radionomy :)

Et plus je creuse plus ça devient claire et ça se précise. Par exemple, sur le blog de Radionomy ont voit un article où V******* M****** montre son enthousiasme à l'ouverture de la plateforme en localisation Espagnol (on comprend mieux sont intérêt pour la communauté espagnole de Jamendo). Si on continue de chercher, on trouve aussi un compte Jamendo sur Radionomy (http://www.radionomy.com/fr/artist/104800/jamendo), et inversement (http://www.jamendo.com/en/user/Radionomy).

Également, sur le blog hispanique (tien donc, lol) on trouve une annonce pour un festival avec comme partenaire... et oui, dans l'mille : Jamendo & Radionomy, main dans la main :) Plus bizarre, on peut aussi (par le plus grand des hazards car par un lien google, je précise) tomber sur un "concours" Jamendo/Radionomy : http://www.jamendo.com/fr/radionomy. Ce qu'il faut retenir c'est que Radionomy a carrément droit à un espace dédié sur les serveurs de Jamendo ;) Et hop ! voilà surement (sauf erreur de ma part bien sûr, lol) le 2ème scoop de cet article : un futur concours en fait ! Et oui, car la page ressemble plus à un test pour l'instant, sans lien vers les règles du concours ni d'annonce de part et d'autre.

Bref, voici en tout cas pour une fois une excellente nouvelle. Car si demain sur radionomy on se voit offrir l'opportunité d'utiliser les titres et albums de Jamendo... quel pied ! :D

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 23:28

Comme quoi les critiques ça sert, et notamment la rubrique du site qui les réunit. Bien que depuis longtemps totalement inadptée au "débit" du site, elle permet de découvrir de merveilleux albums. La preuve avec Far de Lzn02. Un album assez incroyable en forme de soundtrack-ambient, nous contant l'histoire d'un homme errant dans l'espace à la recherche de l'âme de sa défunte épouse.

Album contemplatif, fort en émotions, dont je dois la découverte à Roselyne777 grace à sa prose enthousiaste, que je remercie au passage ;)


 

11/12/10

Depuis 2 jours sur Jamendo, mais je ne le regrette pas. Surtout si c'est pour trouver des PERLES comme cet album ! :)
Une musique splendide qu'on ne se lasse pas d'écouter (elle a tourné en boucle toute la nuit pendant mon sommeil ;))) ).
Petite question: est-ce le hasard, ou le thème musical est un clin d'œil au thème d'un vieux film des années 80: Atomic Cyborg (Hands of Steel) ? :)
Ce ne sont pas les mêmes notes hein? :) Mais c'est juste que les deux mélodies, superposées, se marient parfaitement :) C'est surtout perceptible dans "Emotional Instability of the end credits" à partir de 2:30.
Si c'était un clin d'œil volontaire, ce n'est pas un reproche, loin de là. Je suis totalement fan de la BO de ce film depuis que je suis toute petite et elle est introuvable. Du coup, tout ce qui rappelle de près ou de loin ce thème musical: TILT !!! FAN !!! :-)))
Mais volontaire ou pas, BRAVO ! SPLENDIDE ! ^__^

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Albums libres
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 14:16

Revoilou ma série "Promos catastrophes" qui s'intéresse aux OVNIs du graphisme :)

Alors que je pensais déjà avoir tout vu (voir tome I et tome II de la chronique) certains se sont apparemment donné beaucoup (trop?) de mal pour figurer dans cette chronique... y'a vraiment des malades, lol. Bref, c'est sûr une mauvaise pochette ne fait pas un mauvais album, mais ça plombe tout-de-même pas mal sa promo, ne donnant pas une première impression très favorable. Et faut pas croire non-plus que simple et dépouillé doit forcément être synonyme de bordélique et baveux. Allé, mieux que les mots (maux?) les images ;)


 

http://imgjam.com/albums/s81/81198/covers/1.200.jpg  Ce n'est pas parce qu'on sait tenir un marteau et une truelle qu'on est forcément maçon. La preuve en image, avec cette pochette dégoulinant de toutes les couleurs que l'oeil humain peut percevoir, avec cette pauvre danseuse qui a perdu une jambe au passage et cette typo complètement illisible. Si je devais faire un pronostique, je dirais que le fond est une capture d'écran du Bureau de Windobe avec un zolie filtre cristallisation :)
 http://imgjam.com/albums/s81/81078/covers/1.200.jpg

 lol, et dire que cette image ne fait que 200x200pxl !

Bien entendu, la résolution fait ressembler ce qui fut à l'origine une photo à un cassoulet qui aurait mal tourné. On se dit aussi que bizarrement on a échappé à pire, vu le "décor" choisit par l'artiste pour se mettre en valeur... J'arriverai jamais à comprendre comment on peut oublier que l'appareil photo (même numérique, lol) prend aussi ce qui est derrière nous :D

 http://imgjam.com/albums/s81/81073/covers/1.200.jpg  Bon là c'est un grand classique : faire rentrer un rectangle dans un carré. Car oui le logo de départ, en plus d'être dans une taille timbre poste, est rectangulaire, là ou le cadre de la pochette est carré. Alors certes, on pourrait discuter aussi du fait que Jamendo impose le format unique carré, comme pour les pochettes Cd. Mais voilà, pour l'instant il faut apprendre à faire avec et surtout... s'adapter :)
 http://imgjam.com/albums/s81/81058/covers/1.200.jpg  Vous connaissez l'histoire du pied de l'appareil photo qui se dévisse juste au moment de prendre la photo ? non ? bin ça donne ça, lol. C'est pas un peu l'impression que ça donne pour vous ? A moins que l'artiste voue un amour immodéré à sa polo, lol. Toujours est-il que j'ai du mal à comprendre pourquoi avoir gardé cette photo. A moins que comme précédemment, il est oublié que le cadre fusse carré :D
 http://imgjam.com/albums/s81/81052/covers/1.200.jpg  D'habitude je mets pas trop de pochettes dont j'ai écouté les albums, histoire pour certains d'éviter la "double peine". Mais voilà celui-là il l'a bien cherché. Pour info, il a taggé son single "rock"... vous aussi ça vous laisse perplexe ? à l'écoute aussi je vous rassure, lol :)
 http://imgjam.com/albums/s81/81025/covers/1.200.jpg  Faut jamais négliger l'impact d'une image sur un auditeur lambda. Même si elle n'a rien à voir avec la musique, elle peut suffisamment influencer le ressenti à l'écoute de l'album. Du coup faut mieux éviter les poses qui disent "Je suis un psychopathe... héééhééé, arrghrr... viens là petit... VIIIEENS J'TE DIS !!!" :)
 http://imgjam.com/albums/s80/80875/covers/1.200.jpg

 Alors là... je cherche encore...

C'est tellement un bric-à-brac incompréhensible (°_°)!

En plus, on ne distingue même pas le titre de l'album... qui ira vers un album aussi mal présenté ?

 http://imgjam.com/albums/s80/80933/covers/1.200.jpg  Le fractal c'est bien... enfin ça peut l'être. Les pochettes de Dom Brandt par exemple utilisent fort bien ces fonds aléatoires, et il sait aussi les mettre en valeur. Mais là... comment dire, ça fait mal aux yeux, c'est tout :)
 http://imgjam.com/albums/s80/80916/covers/1.200.jpg

 Trop de concept tue l'concept... non ?

En tout cas, le minimalisme urbain c'est bien, j'ai vu de très belles choses, ne demandant pas d'ailleurs de compétences particulières en infographie. Mais attention à ne pas confondre simple et simpliste ;)

 http://imgjam.com/albums/s80/80803/covers/1.200.jpg  Alors ici, on dira qu'on y était presque. Ce qui gâche beaucoup c'est cette monstrueuse typo. En graphisme il faut savoir que certaine police d'écriture n'ont pas pour but d'être utilisée en entier (certaines par exemple ne comportent que des majuscules et ne servent que pour les premières lettres des mots). D'autres sont si... "impossible à caser" qu'on ne les utilise que pour une ou 2 lettres dans un mot, et encore. Belle exemple ici avec cette typo-frankenstein qui se nomme Jockerman :)

 

Alors certes il n'y a pas que du mauvais, voici d'ailleurs un petit tour de quelques unes de ces derniers jours...

(à vous de les retrouver parmi les derniers sorties sur Jamendo !)

http://imgjam.com/albums/s81/81124/covers/1.200.jpg http://imgjam.com/albums/s81/81146/covers/1.200.jpg http://imgjam.com/albums/s81/81134/covers/1.200.jpg
http://imgjam.com/albums/s81/81176/covers/1.200.jpg http://imgjam.com/albums/s81/81063/covers/1.200.jpg http://imgjam.com/albums/s81/81171/covers/1.200.jpg

Mais à ce jour, je n'ai encore rien vu de plus beau que le travail de Sizo sur les albums de Dj Fab :)

Repost 0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 14:43

1-top.jpgOui ouf! le Top100 est redevenu "normal" : Kendra Springer et son titre Hope sont de nouveau n°1 du Top100 :)

Incroyable, non ? C'est le titre du millénaire, y'a pas... où alors voilà mis en lumière toute l'inéficacité du système de charts de Jamendo tant décrié.

Après, soyons sport, Kendra a peut-être bénéficié d'un "correctif" en guise de mea-culpa après la grosse boulette de Jamendo. J'espère que tout ça n'est par contre pas fait "sous le manteau". Comme je ne suis pas rivé 24h/24 sur la page du titre, je peux pas dire ce qu'il en est réellement.

Bref, toujours est-il que le Top100 a repris (à une ou deux exceptions près) exactement la même forme que depuis (au moins) juin 2010 ! Scandaleux, non ?!

Il serait grand temps que la communauté de Jamendo se réveille et secoue le bananier, car ce TaupeSans commence vraiment à devenir pathétique et prise de tête :(

C'est d'autant plus vrai, que les soupçons de "complaisances" concernant certains artistes sont de plus en plus murmurés dans les conversations sur les forums ou en privé. Regardez par exemple votre serviteur. C'est pas pour me plaindre (mais un peu quant même, lol) mais je constate que régulièrement (pour ne pas dire toutes les semaines) mes stats se bloquent "étrangement" le jeudi (voire le mercredi), pour se débloquer le lundi (ou même le mardi). Alors certes, pas de pertes d'écoutes au passage, mais voilà : pour le Top100, mes stats s'arrêtent à chaque jeudi soir et les écoutes jusqu'au dimanche soir ne sont pas prise en compte pour la mise à jour de lundi :) (ni même pour la page albums, "Album le plus populaire de la semaine") Et je sais bien ne pas être le seul dans se cas. Bien entendu mes prises de positions n'y sont pour rien... hmm...

Ahlala... vivement que les concurrents donnent un bon coup d'pied aux fesses de Jamendo ;)

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Chroniques diverses
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 22:15

"Trust no one" (trustno1 pour les intime), voilà un artiste de talent et reconnu sur Jamendo. Pourtant pas toujours plébicité à sa juste valeur. J'aime beaucoup, tellement qu'un jour il faudra peut-être que je me décide à lui consacrer un dossier :)

En tout cas, pour son nouvel album "Bulding down" je crois que ce sont encore ces fans qui en parle le mieux. Et comme j'ai pas pu en départager deux d'entre-eux, bin désolé y'aura de la lecture, lol :D


^^
^^
^^
^^
^^
^^
^^^^
^^^^
^^^^
^^^^
^^^^
^^^^
^^^^^^
^^^^^^
^^^^^^
^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^    ^^^^
^^^^    ^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^^^
^^^^^^^^^^^^^^
^^^^^^      ^^^^^
^^^^^^      ^^^^^
-------------------------------------

2ème livraison de novembre pour Trustno1, bon rythme, nan ?
Et pas n'importe quoi, une fois de plus. Je vais pas refaire le couplet sur l'écoeurement que ce mec me procure mais je pourrais.
"Under construction" me fait penser un peu aux errances instrumentales d'un Knopfler au début. Un morceau assez mélancolique. "Fallen awake", errances aussi mais avec une fin Oldfieldienne. "useless advice for the sleepless" : Ambiance "crises" surtout à cause (ou grâce) au son de clavier.
Heaven down here, super morceau, avec toujours ce son genre intro de "crises" en moins puissant. Jolie ambiance, belle mélodie d'accords.
Puis on attaque le lourd : Wait for the dawn :
Super riff, voix vocodée. Guitares comme d'hab superbes, bien rock dans le genre des interventions d'Oldfield (encore, je sais) sur "shadow on the wall".
Puis on se calme. "red numbers", voix vocodée encore. A 1'27, super intervention courte des guits. Mélodie planeuse(???). Fin un peu sèche, peut être.
"towers from the sky" : J'aime bien le groove. Ça donne envie de taper du pied, de rejouer de la batterie. Je peux ? Un de mes morceaux préférés. Quelles guitares encore. Comment qu'y fait pour faire ça tout seul ???
Ether and no window (ça donne mal à la tête, ça, attention) : morceau assez joyeux contrairement à ce que le titre laisse supposer. L'instrumental de Trust le plus sautillant surement. Sympa.
Abandon : tu abandonnes quoi ? Tu ne sortiras pas d'autres albums avant fin novembre, c'est ça ?
Quasi conclusion sereine d'un album mi-serein/mi-sombre, mi-lumière/mi-ombre, mi-molette/mi-cro onde.
Morceau se terminant par un fade out, ce qui ne va pas plaire à tout le monde.
Under destruction : morceau reflétant donc l'ambiance générale de l'album, en demie teinte. Puis de belles guits acoustiques.
Bel album encore. Un ou deux regrets : la voix vocodée donne certes une ambiance mais tu te camoufles derrière. Ta voix naturelle passe bien aussi, tu sais!!!! Puis le son de batterie pas assez varié peut être.

01. Under Construction: magnifique. L’intro est du velours, sucrée mais pas guimauve, et le thème de flûte transforme et se développe gentiment grâce à la guitare. La mélodie à la fin est très jolie, et la guitare a quelques chose de nouveau… un petit je-ne-sais-quoi de différent. Dommage que ce thème soit si court.
02. Fallen Awake: Encore un bon moment de guitares qui se répondent et s’engueulent sur fond de rythmique qui comme un coach encourage son boxeur à donner les bons coups à l’adversaire. Dis-moi Trust, et la scène ? Parce que ce truc en concert, avec de bons musicos, ça peut donner du tout bon.
03. Useless Advice For The Sleepless: La bataille est finie, et la guitare panse ses blessures. Elle est bavarde, malgré les synthés dans le fond qui essayent de recentrer le débat. J’aime le petit synthé pouêt-pouêt qui s’immisce petit-à-petit.
04. Heaven Down There: Super ambiance 80’s planante, avec des petits thèmes se répondant. Et là je deviens comme certains musiciens : certes sortir autant d’albums est déjà pas mal, mais qu’ils aient à chaque fois des éclairs de ce style, là oui je vais aussi finir par trouver cela dégoûtant. :D Cette plage est agréablement froide et évocatrice. Générique ou BO de feuilleton allemand en puissance. Horst doit aimer, là-haut. Moi aussi.
05. Wait For The Dawn: La gratte revient, plus traditionnelle (pour du TN1 s’entend) et là, est-ce que je rêve ? Un vocoder comme je les aime ! Il campe parfaitement l’atmosphère du disque, me rappelant les artistes des 70’s expérimentant dans les 80’s. Puis un solo de guitare « de stade », différent du ton plutôt bluesy. À peine ai-je pensé ça que la gratte ‘feeling’ (ou Knopflerienne, pour mieux définir) revient. Une fois de plus une belle pièce.
06. Red Numbers: Retour au calme du début, et un vocoder mélancolique. Je pense parfois à Neil Young période Trans ou ici plus particulièrement à Giorgio Moroder dans ses albums solo de la fin des 70’s, où il faisait un usage très intéressant du vovoder. La wah-wah et la Knopflérite (voilà, j’ai un nom pour ce genre de guitare ‘au feeling’) reviennent annoncer les nouvelles.
07. Towers From The Sky: Ici on a du funky, du lourd. Marrant le synthé du fond me donne l’impression de jouer “Doesn’t Anybody Stay Together Anymore” de PhilCo. Très 80s, une fois de plus le vocoder me procure d’agréables sensations. À mon avis la pièce-maîtresse de ce « Buidling Down ».
08. Ether And No Window: Là, TN1 retourne dans le Vieux Champ qu’il affectionne tant, avec une mélodie un peu boy-scout (bah si c’est du Oldfield hein…), gambadons dans les prés, en contraste avec la relative froideur de l’album. Belle transition (gâchée par le lecteur Jamendo qui coupe tout) avec la suite…
09. Abandon: Bon, les guitares ayant bien discuté jusqu’ici, on range la Knopflérite au placard et tel un demon tapis dans l’ombre, on re-VieuxChampise les 6 cordes. Que les tapis de synthés sont majestueux, juste avant le fade-out.
10. Under Destruction: Conclusion en demi-teinte, guitare acoustique douce, nappes sombres, avant un regain d’énergie.
Album:
Un album intéressant à plus d’un titre : les guitares deviennent un élément de communication plus que de simples parties du tissu musical. TrustNo1 semble quitter un certain confort qui lui donnait l’occasion de jouer des grattes présentes mais qui avaient l’air travaillées, mitonnées aux petits oignons, pensées, stevehackettées, à leur place, en accord avec les synthés. Et ici, voilà que Mr No One leur donne ce petit quelque chose qui s’appelle le feeling, le blues peut-être… la Knopflérite. Ce toucher particulier, pas aussi développé qu’un Clapton, Blackmore ou Beck, mais qui pourrait ne pas en être trop loin. Pour la première fois, les guitares me dérangent dans le bon sens du terme. Elles me « parlent » et me secouent. Donc en plus d’être un compositeur inspiré et prolifique, d’avoir une voix à cultiver, voici que TN1 s’avère être un futur grand gratteux ? Et puis quoi encore ? En tout cas il y a là matière à cultiver.
Autres bons points : le côté ‘moderniste’ un peu décalé et finalement tellement évocateur d’années déjà lointaines. Vive le vocoder, décidément aucun effet de voix actuel (l’ignoble autotune) n’arrivera à le supplanter. Maintenant si tu me dis que c’est de l’autotune qui imite le vocoder, je te donne l’adresse de Jäsön Dërülö pour qu’il trouve le bon preset…
Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Critik for Ever
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 16:57

Je vais être directe : ce n'est pas un album de musique... oui ça calme :)

En fait, il y a bien des pistes et des sons mais... rien à voir avec quelque chose de "traditionnel". Comme dit Balthaz, on est même au-delà de l'expérimental. Celistic Music Book c'est une oeuvre artistique au plein sens du terme comme on en approche rarement.

Contant l'histoire SF de colons humains en perdition et quête identitaire sur une nouvelle planête, Soft Note fait mouche et frappe fort ! A ne surtout pas écouter sur Jamendo (ni ici !) il faut le télécharger et l'écouter d'une seule traite, dans son lit, la veilleuse allumée et le regard perdu dans ce plafond opaque... et là, on comprend à quoi on a vraiment à faire...

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Albums libres
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 22:00

Avez-vous reçu la dernière newsletter de Jamendo ? Exceptionnellement je ne me contenterai pas de vous la mettre sur mon. D'autant que seul quelques points sont vraiment important... mais "vraiment" important :(


"Une autre façon de promouvoir votre musique


Jetez un oeil au jeu Facebook Club SuperStar de KbooM! Games. Ici les joueurs créent et customisent leurs propres night clubs, choisissent leur musique et la partagent avec leurs amis. C'est une façon innovante et amusante de diffuser votre musique, il vous suffit simplement de charger vos pistes dans le jeu. Elles peuvent ensuite être directement liées à votre profil jamendo, facilitant ainsi le téléchargement de votre musique par les joueurs! Faites un tour sur www.kboomgames.com pour ajouter votre musique dans le jeu Club SuperStar."

 

Kboom?... Mais attendez, je les connais ! Je recherche dans mes messages privés... Ah le voilà, je vous le mets :

"Dear DJ Bouly,
Congratulations!
KBooM! Games has selected your song “Start, Let's Go", to be included in our newest Facebook game "Club SuperStar”.
“Club SuperStar” is an opportunity for you to promote your music to millions of online gamers. Players rate the music they hear in the game, propelling bands to the top of the charts. Each track is listed with a link to the artist’s webpage, so fans can go to your site to download your music from you.
In "Club SuperStar" gamers build their own nightclub and form a touring band to play in their friend’s clubs. Gamers earn game points by building the hottest club, booking bands, and getting their band booked in friend’s clubs. Gamers select their band’s music from tracks that they sample in the game. They invite their friends through Facebook to listen. The more friends they get to ‘like’ your music, the more popularity points they earn in the game.
As more users log on to “Club SuperStar,” KBooM! Games will promote the top rated bands in the media and sponsor live music events in real clubs.
KBooM! Games does not sell music, or pay to license music in the game. Your only compensation from KBooM is free advertising and the innovative promotional vehicle of viral marketing through the game on Facebook.
We will not use your music or promote it in the game without your authorization. To be considered viable, you must submit the online authorization form. We will notify you as soon as your song becomes active so you can let your fans know.
Because we like your band and chose you from among thousands on jamendo.com, we invite you to submit additional songs for consideration in the game. Please upload them to http://kboomgames.com/music/SignUpLisense.jsp This process is competitive and we cannot guarantee that we will use all your songs.
We look forward to a mutually rewarding partnership.
Sincerely,
KBooM! Games"

A l'époque je leur avait cordialement dit que je leur donner mon autorisation à condition que mes droits d'auteurs soient strictement préservés... Mais leur réponse m'avait déplu, car en bref ils me disaient que c'était un à moi d'uplaoder mes mix sur le site, et deux qu'ils seraient finalement tout simplement en compétition avec d'autres. Lorsqu'ils m'ont ensuite encouragé à buzzer à mort mes titres sur facebook pour rester dans le top20 et donc dans leur jeu... j'ai tout compris de la démarche, lol.

Et là, qu'est-ce que je lis ? alors que naïvement je pensais que c'était une démarche "isolée", voilà que "étrangement" Jamendo fait la pub du jeu de Kboom dans sa newsletter... comme c'est subtille :(

 

Autre point :

http://imgjam.com/newsletter/2010/122010/rolo.png"Félicitations au groupe Argentin Rolo Y Los F*cking Adictos qui a réussi à atteindre les 1000 "J'aime" Facebook sur leur profil jamendo. Comme nous le mentionnons dans la newsletter précédente, notre campagne Carte J'Aime La Musique récompense de 25€ chaque groupe/artiste qui atteint les 1000 "J'aime" Facebook sur son profil jamendo. La campagne continue toujours - vous serez peut-être le prochain!"

Alors primo, félicitation les gars, vous avez tout compris et vous avez su faire ce qu'il fallit pour avoir ces 1000 "J'aime" donc rien à redire à vous. Par contre, on voit ici toute l'indécence du système mis en place par Jamendo, car l'album (certes pas mauvais) n'a totalisé qu'à peine 4200 écoutes, 9 favoris, 8 playlist et 5 critiques en 15 mois ! (et 740 téléchargements tout de même) Comment justifie-t-on alors la rémunération du groupe ? Seul le buzz à tout pris compterait-il pour Jamendo ? Est-ce qu'à Jamendo on voit les artistes comme désirant la gloire, les paillettes et l'argent qui va avec au-delà de l'esprit de la Musique Libre ? à méditer, c'est certain...

 

Pour finir :

"Vous avez enregistré des titres originaux pour les fêtes de fin d'année ou bien des chansons de Noël qui sont dans le domaine public? Si c'est le cas, n'hésitez pas à les charger sur jamendo! Les musiques de Noël sont très demandées aussi bien sur jamendo que jamendo PRO alors partagez vos titres et passez de bonnes fêtes de fin d'année!"

Relisez bien la dernière phrase... non vous ne révez pas : on nous demande de vendre un produit pour noël !!!!!! Bah, ça m'dégoutte !!! Je suis pas à vendre et je fais des "produits pour noël"... je suis pas commerçant moi, je suis artiste !

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier