Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 20:31

Ils n'ont plus peur de rien sur Jamendo, même pas à mettre une interview de Pierre Gérard faites par le site du LABEL PUR (Hadopi) :/

Le pire, c'est que c'est un ramassis d'inepties consternantes ! (et accessoirement insultantes si vous êtes un tantinet militant du Libre).


Voici l'interview :

Donner la parole à Jamendo c'est bien, vérifier leurs dires c'est mieux la démonstration.


"Nous utilisions au départ la licence « Art Libre » que nous avons abandonné, et rapidement"

Normal, car la LAL (Licence Art Libre) est ce qui se rapproche le plus de l'esprit de la Musique Libre (avec la licence Domaine Public). Et si Jamendo l'a abandonné "rapidement" c'est qu'elle ne permet la vente de licence lowcost, le fonds de commerce de Jamendo.


"Cela nous a donné raison d’avoir choisi ce mode de protection de la création sur internet."

Pardon ? Les licences libres, CC en tête, n'ont jamais été crée pour protéger la "création" ou pour garantir le respect du droit des auteurs, mais pour protéger les utilisateurs ! Grande nuance, car le paradoxe c'est que les licences libres servent à protéger les internautes qui veulent télécharger, puis diffuser librement (y compris sur réseaux P2P) de système de répression comme Hadopi :/


"Il y a 6 licences « Creative Commons ». Elles sont toutes gratuites dans le cadre privé"

(...) Je n'ai rien compris ! que veut dire Pierre Gérard ? Elles sont gratuites, à l'usage ? Bien évidemment ce sont des licences LIBRES. Sous-entend-il qu'une musique en licence libre, CC par exemple, est forcément "gratuite" ? Si oui, c'est totalement faux ! Licence libre n'est en aucun cas synonyme de gratuité. Si il est vrai qu'une majorité font ce choix, un nombres conséquent d'artistes ne le font pas et propose des albums payant en CC (voir Bandcamp par exemple). Ce qui est libre en CC ou LAL c'est la DIFFUSION des œuvres. Autre aberration, la notion de "cadre privé" n'existe pas dans les licences libres, y compris les CC. C'est une invention de Jamendo, car un titre présent sous CC sur Jamendo peut tout-à-fait être utilisé dans un cadre "non-privé", commercial ou associatif par exemple. Où qu'on me prouve le contraire.


"Les artistes gardent l’utilisation commerciale, et c’est pour cela que nous avons un deuxième pilier d’entreprise, « Jamendo Pro », qui va les aider à commercialiser leurs musiques."

Oui, et comment les "aidez" vous ? Concrètement, comment ça fonctionne ? Est-ce que ça se limite à une présentation de 5 albums par semaines sur une page facebook peu suivi ? Très sérieusement j'aimerai bien savoir et j'aurai bien aimé qu'on pose la question à monsieur Gérard.


"Très généraliste, car nous rejoignions toute la génération Y"

Bien, vive l’opportunisme !  En 8 ans, je n'ai jamais entendu un collaborateur de Jamendo parler de ça, y compris c'est deux dernière année.


"Nous n’avons pas de produits « marketé »"

Hallucinant... déjà, quid de ce qu'est un "produit maketé" pour Jamendo ? et grosse contradiction avec ce qui est dit juste au-dessus : "car nous rejoignions toute la génération Y avec désormais un artiste Y qui (...) utilise les nouveaux outils de marketing pour être diffusé" :/ C'est aussi assez hypocrite à la vue du soutien appuyé de Jamendo à certains de ses "artistes stars", sans parler des tentative régulière de buzz médiatique (voir page facebook de Jamendo).


"Nous avons également organisé un concert le samedi soir avec We are FM et Kellee Maize à Cannes dans le cadre du Midem Off. Nous sommes une partie prenante du nouvel écosystème de la musique.[...] On apporte du contenu, on essaye de marketer le meilleur de tous nos contenus, on encourage les internautes à partager ces contenus sur les réseaux sociaux."

Oui, pas de "produits markétés" sur Jamendo, lol.


"L’originalité de Jamendo aujourd’hui est d’être une plateforme comme les autres finalement !"

Ce genre de slogans ineptes et sans aucun sens, calibrés pour une pub pour un yaourt, pur produit sophique, ça me dégoute profondément ! Je dirais plutôt que Jamendo n'a aucune ambition, si ce n'est d'augmenter son catalogue de musique libre pour augmenter ses revenues liées au licensing lowcost. La preuve ? le 24 avril 2012, Jamendo a tourné le dos à 85% de ses fonctionnalités de partages communautaires, et cela sans aucun regret ni état d'âme...

 

Pour donner vous aussi votre avis, voici le lien de l'article : http://blog.pur.fr/2013/02/jamendo-est-une-reponse-aux-nouveaux-usages-ou-la-notion-de-gratuite-est-bien-presente-pierre-gerard-jamendo/#comment-23

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

commentaires

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier