Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 15:16

Depuis de long mois je bataille avec d'autres pour qu'enfin Jamendo prenne conscience que son système de rémunération est à terme voué à l'échec. Beaucoup trop laxiste, simpliste et basé sur des licences non-CC il désert plus qu'il ne sert les intérêts des artsites, car les titres sont vendus à des tarifs dérisoires avec des licences tellement permissives qu'elles permettent tout et n'importe quoi. Des groupes avaient fait le choix de quitter le service PRO de Jamendo. Aujourd'hui ces une grosse locomotive de Jamendo qui quitte PRO : les excellent frenchies de FRESH BODY SHOP. Le groupe, qui pourtant jusque là était plutôt positif sur PRO, l'on subitement quitté après avoir par hasard découvert une affaire des plus embarrassante pour JamendoPRO. Je vous donne leur témoignage, posté sur les forums de Jamendo, vous verrez, c'est édifiant !

 

"Bon.... j'ai pas vraiment l'habitude de critiquer jamendo, ni jampro (plutôt le contraire en général), mais je vais bien être obliger de mettre le doigt sur un truc qui me pose problème à propos de jampro, je m'explique...

Il y a peu, un auditeur m'a raconté qu'il avait découvert ma musique sur une pub (dont je tairai le nom, quand même=)). Il me donne le lien, et je me rends compte qu'une grosse société que je connais (11 500 000 euros de capital) utilise un de mes morceaux pour sa nouvelle pub. Par ailleurs, cette société met un lien vers la librairie Audiosparx et cite le nom du groupe. Or, il s'avère que Audiosparx n'a rien vendu, la licence a été achetée sur Jamendo, et à un prix tellement dérisoire que je ne le citerai pas nom plus (oui, là j'ai un peu honte=)).

Après m'être renseigné, il s'avère que c'est une petite société qui a acheté la licence, monté la video, et l'ont vendu (pour un prix plus correct déjà) à une grosse société qui du coup, utilise la musique pour presque rien. Il faut savoir que si elle avait dû acheter la licence sur Audiosparx, le prix aurait été 30 fois plus élevé.

C'est vrai que le prix si faible des licences me met dans une situation problèmatique vis à vis des autres librairies sur lesquelles j'ai de la musique, mais ce n'est pas ce qui me gêne le plus. Après tout si ça ne me convient pas, je peux toujours quitter jampro...

Non, ce qui me laisse perplexe, c'est la démarche de cette entreprise pour utiliser la licence, le tout encouragé par jampro (car eux me disent que c'est légal et très répandu). Bon, soit, chacun se fera son avis... Mais j'ai quand même du mal à comprendre ou est la légalité de la chose.

La sous-traitance est possible si il s'agit de farine et d'oeufs en guise de matière première, mais qu'en est-il d'une oeuvre musicale?

Il est pourtant clair que lorsqu'une société achète une licence commerciale sur jampro, elle acquiert le droit de l'utiliser dans le cadre de SON activité, mais n'a aucun droit de revendre l'utilisation de la musique à une autre société. Cela, seul un publisher avec qui je signe un contrat d'édition peut le faire.

Normalement, il aurait fallu que la grosse société achète elle même la licence (car c'est pour SA publicité), et qu'elle paye par la suite une entreprise pour monter la video, car cela n'a RIEN à voir avec le licencing de la musique.

Si j'extrapole, alors une je peux acheter sur jampro au nom de ma petite personne une licence d'un morceau, revendre une video avec la musique pour une pub énorme et empocher un paquet de thunes=)

Non, décidément, je ne vois pas en quoi cette démarche est légale, et du coup je pense que je vais être obligé de quitter jampro.

On m'a dit chez jampro que les grosses boites vont rarement acheter elles mêmes les licences, or il y a à peine une 2 semaine, la librairie Beatpick m'en a vendu une (directement au client, comme c'est normalement le cas dans les librairies), et sachant que c'est une société équivalente, la somme est 40 fois plus élevée. Et à chaque fois qu'ils vendent un de mes morceaux, c'est au client directement.

Voilà, tout ça pour dire que même si à la base je n'ai rien contre jampro, les licences sont cheap mais on y adhère ou pas, j'ai par contre un problème avec cette démarche dont je ne saisi pas l'aspect légal."

 

Et là ce n'est pas un petit artiste anonyme qui se plaint, non ! c'est un groupe qui rien que sur Jamendo compte plus d'un million d'écoutes ! Un coup dur donc pour PRO, en espérant enfin une réaction positive de Jamendo...

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans LES SCANDALES DE JAM'PRO
commenter cet article

commentaires

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier