Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 13:19

J'aurais préféré une reprise d'activité cette semaine plus "sympathique", mais un communiqué de Jamendo par la voie de son Community Manager français a sonné le glas. En effet, il n'y a désormais plus aucun doute à avoir sur les objectifs et la mentalité chez Jamendo :( Si certains avaient encore des doutes...accrochez-vous :

"PRO était dans les cartons depuis le début. Depuis 2004. Ca a toujours été l'objectif de Jamendo. Donc on commence par construire une communauté (artistes + fans + professionnels), et puis on entre dans le monde du licensing pour créer des revenus et proposer une alternative au circuit traditionnel à partir de musique gratuite. Voilà ce qui s'est passé, et ce qui était prévu." (le 27-09-2011)

(...) (Je vous laisse reprendre vos esprits, lol)

Depuis 2004... 2004 ! Donc dès la création de la structure associative qui donnera plus tard la Société Jamendo, l'idée de créer PRO était déjà présente, donc ils pensaient déjà à leur fonds de commerce ! C'était effectivement perdu d'avance pour celles et ceux qui comme moi croyaient en un projet alternatif, tourné principale autour des licences libres et des artistes. Plus qu'une grande désillusion, c'est surtout un sentiment de trahison qui domine. Le sentiment d'avoir été bien berné depuis le début. Rendez-vous compte, Jamendo assume désormais complètement et ouvertement d'avoir utilisé les artistes et membres candides du site comme faire-valoir pour leurs intérêts ! Franchement, vous n'êtes vraiment pas choqué ?

Et quand je lis que Jamendo cherche à "proposer une alternative au circuit traditionnel à partir de musique gratuite" ça veut bien dire que la défense des licences libres n'a jamais intéressé Jamendo, seul compte créer un business parallèle aux services de ventes de musiques libres de droits existant déjà (comme justement MusicMatic, et là on comprend mieux 1) pourquoi MusicMatic était déjà client de Jamendo en 2009 et 2) pourquoi le rachat en 2010 était "logique" pour MusicMatic). Beurk !

Vous êtes encore surpris maintenant que Jamendo s'entiche d'Hadopi et conte fleurette aux Majors du disque ?

Bref, Jamendo ne deviendra jamais une "3ème voie alternative" tournée vers les artistes libres. Pourtant en 2005 on pouvait lire ça :

"Le but de Jamendo c'est de faire connaitre des nouveaux talents a des internautes ouvert d'esprit, c'est de construire un business modèle viable sur la musique en ligne en prenant le moins possible sur le dos des artistes, c'est de dire que les meilleures technologies P2P peuvent être utilisées légalement (...) le but de c'est de faire que vos groupes préférés soient connus, entendus, remplissent leurs concerts. C'est que des internautes gavés à la Star Ac. découvre le bon groupe du coin. Les majors qui se basent sur un modèle de musique en ligne légale et monétisée en ont bien le droit. De même, les fondamentalistes du libre qui ne veulent pas de pub, en ont bien le droit. Ce sont d'autres acteurs de la musique en ligne (...) Vous voulez participer à Jamendo ? Pensez à la musique, aux artistes, à ceux qui l'écoute."

En 2008, époque où on croisait encore des co-fondateurs de Jam' sur les forums, voici ce qu'on pouvait lire :

"C'est quoi le plan ? Extrêmement simple :

1) Faire de Jamendo une bonne plateforme :
- qui donne envie aux artistes de publier leur oeuvres sous licence libre
- qui donne envie aux auditeurs d'écouter, de partager, de faire connaitre à de plus en plus de monde de la musique libre
- qui donne envie à des annonceurs d'associer leur marque pour financer la plateforme et les artistes qui s'y trouvent.
- ouvrir d'autres pistes de revenus, partagés eux aussi de façon transparente.

2) Promouvoir Jamendo et la musique libre :
- Faire de Jamendo une marque de qualité sur Internet pour de la musique.
- Détromper le public, les annonceurs, les partenaires qui pensent toujours libre = gratuit = pas bon
- Faire découvrir l'infinité des créations au plus grand nombre

3) Gagner notre vie
- Assurer la pérennité de Jamendo, un vecteur performant pour la musique libre
- Dégager une marge, la ré-investir pour d'autres extensions de Jamendo pour promouvoir encore mieux la musique libre
- Permettre à Mangrove de sortir de Jamendo, et de passer le relai à d'autres investisseurs."

A chacun de juger par lui-même des mobiles de Jamendo, mais pour ma part les choses sont définitivement claires : Jamendo ne bougera jamais, car sa position n'a jamais été celle pourtant présentée au début. Donc à partir de maintenant, je ne peux plus défendre un modèle qui n'était qu'illusoire et reposait sur des non-dit.

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Le livre noir de Jamendo
commenter cet article

commentaires

chefgeorges 26/09/2011 23:40


Désolé pour les nombreuses fautes, j'ai un de crane qui m'empèche de brancher tous mes neurones et des problèmes de connexion internet (là j'écris de mon smartphone). J'espère que ça reste
compréhensible, je corrige mon commentaire dès que possible.


Udo 26/09/2011 20:14



Bonjour George, je représente des artistes qui ont oeuvré dans l'industrie de la musique traditionnelle pendant plus de 12 ans sous un autre alias avant de faire le saut vers le modelé Creative
Commons.  


J'ai récemment découvert Jamendo et y j'ai mis en ligne le premier E.P. ainsi que le single de Ersatz.  Jamendo me semble comme un autre moyen de rejoindre des gens qui en ont marre du
modelé de l'industrie de la musique présente et qui croient à un autre genre de modèle.    Le but étant de faire entendre la musique de « The Easton Ellises » dans cette
communauté.


Nous avons été sollicités par Jamendo pour passer au mode Pro.  Nous adoptons l'étiquette Creative Commons suivante: BY-NC-SA  donc téléchargement et partage gratuits, mais pour une
utilisation commerciale, on demande a être payés!   Si le programme PRO de Jamendo peut placer notre musique pour des usages commerciaux et que nous sommes rémunérés, on ne dira pas non
si la cause est bonne.  Ce que je veux dire c'est que les artistes et leurs entourages qui désirent vivre du métier de la musique doivent éventuellement se faire payer pour
continuer.   En attendant d'avoir une gig de votre côté de L'Atlantique.

Si tu cherches un bon site a saveur FREE, et Creative Commons avec aucune intention de passer a un programme commercial, je te suggère de faire un tour sur Freemusicarchive.org  La musique
de TEE s'y trouve aussi.  La piece Endorphin de EP:one se trouve même dans les charts FMA !  Au moment que j'écris ces lignes, nous sommes en position 21 pour les écoutes... toute
catégorie confondues!

Voilà.  Merci d'avoir placé Ersatz dans ta section À découvrir...


Salutations de Montréal,


Udo


 


 



ChefGeorges 26/09/2011 22:17



Salut, et très content de ton intervention sur mon blog ;)


Concernant Jamendo et plus particulièrement PRO, il faut bien comprendre ma position : je ne suis absolument pas un intégriste du libre, c'est-à-dire que je ne suis pas contre la rémunération de
l'utilisation commerciale des oeuvres, notamment sous CC.


Mais si aujourd'hui je m'attaque régulièrement à PRO, c'est surtout parce que c'est la partie émergée de la politique actuelle de Jamendo, qui n'a rien à voir avec la défense des intérêts des
artistes libres. En fait, dans mon article, on peux dire que je suis d'accord à 100% avec les 3 points cités et détaillés par Laurent Kratz (co-fondateur de Jamemdo). Sauf que ce sont de belles
paroles, mais pas la réalité. Depuis 2005 et mon arrivé sur Jamendo, les artistes n'ont jamais été aussi peu mis en valeur et la musique libre aussi peu valorisée.


Bon c'est un peu démago, mais je vais te faire un bref commentaires sur chaque aspect du discours officiel de 2008, qui était censé être celui de 2005 à l'ouverture du site et qui est aussi censé
toujours e^tre d'actualité :


1) Faire de Jamendo une bonne plateforme :
- qui donne envie aux artistes de publier leur oeuvres sous licence libre (le rémerciement des bénévoles, les nombreux bugs, l'absence d'écoute, et l'archaïsme du site en on déjà
refroidit bon nombre d'uploader sur Jamendo)
- qui donne envie aux auditeurs d'écouter, de partager, de faire connaitre à de plus en plus de monde de la musique libre (belle idée... mais rien n'a jamais été fait pour soutenir
celle-ci)
- qui donne envie à des annonceurs d'associer leur marque pour financer la plateforme et les artistes qui s'y trouvent.(Ok, mais ça ne s'est jamais fait. Sauf si par là Laurent pensait à
PRO dont on ne parlait pas à l'époque (mais auquel ils pensaient donc en secret). Le fait que Jamendo encourage ces sponsors à ne soutenir que PRO
et pas la partie gratuite de Jamendo démontre quelque chose, non ?)
- ouvrir d'autres pistes de revenus, partagés eux aussi de façon transparente. (aucune autre pistes de revenus à part PRO n'a été envisagé. On avait le partage des revenus publicitaires
: abandonnés en 2009. On avait les boutiques artistes : abandonnées en 2010. Perso, je ne sais pas combien de temps les dons résisteront... Quant à la transparence, tu verras sur les forums que
c'est un sujet de plainte récurrent des artistes inscrit à PRO. Dernièrement, Jamendo après avoir dit vouloir donner plus de détails à finalement fait machine arrière)


2) Promouvoir Jamendo et la musique libre :
- Faire de Jamendo une marque de qualité sur Internet pour de la musique. (assez drôle avec le recul. Jamendo aurait pu créer son propre Label, mais non il a préféré le rassurant label
PUR d'Hadopi, outil bien réprésif français dénoncé par l'ONU)
- Détromper le public, les annonceurs, les partenaires qui pensent toujours libre = gratuit = pas bon (alors là c'est juste honteux ! Rien n'a été fait dans ce sens, et même bien au
contraire !!! c'est surement le point le plus révoltant. Si tu relis quelques uns de mes articles sous la rubrique "Scandale de la pub PRO..." tu verras que bien au contraire, Jmaendo avoue entretenir la confusion dans l'esprit de
ses clients par peur de les faire fuir)
- Faire découvrir l'infinité des créations au plus grand nombre (toujours aussi loiuable, sauf que dans les faits l'anarchie totale dans les upload, le manque cruel de visibilité des
dernières sorties d'albums, l'absence de démarche éditorialiste façon net-label plombe la plupart des albums. Sur ce point JAMendo s'attirent les méritent de la promotion artistiques de son site
sur le dos des membres qui continuent à alimenter convenablement les critiques d'albums et qui partagent leurs découvret sur leurs blogs)


3) Gagner notre vie
- Assurer la pérennité de Jamendo, un vecteur performant pour la musique libre (Oui. Mais là aussi Jamendo voit rouge dès qu'on lui demande des comptes ou qu'on cherche à savoir si ils
font beaucoup de bénéfices ou pas)
- Dégager une marge, la ré-investir pour d'autres extensions de Jamendo pour promouvoir encore mieux la musique libre (la fin n'a pas de sens. Si tu lis attentivement la communication de
Jamendo depuis au mons 6 mois, tu verras que Jamendo promouvoit activement PRO et non la musique libre (le terme même est occulté du discours officiel))
- Permettre à Mangrove de sortir de Jamendo, et de passer le relai à d'autres investisseurs.(Là aussi, avec le recul c'est risible. Mangrove a quitté le capital de Jmaendo qui a bien
failli disparaitre fin 2009. C'est finalement l'un de ses clients, MusicMatic, qui en ait devenu le principal actionnaire. Ironie : MusicMatic est un revendeur de musiques libres de droits
discount qui n'a jamais rien eu à voir avec la musique libre ou sa problèmatique)


 


Dernier détail : les licences PRO ne sont pas des licences CC. Jamendo fait du dual-licensing, il ajoute une licence spécifique qui se substitu à
ta licence CC. Problème : ces licences sont très permissives et compliquent le rapport des groupes qui négocient en parallèle des contrats avec des prestataires comme des Librairies (regarde le
sujet "le système PRO mis devant ses incohérences")


 


En tout cas, bonne continuation au groupe et pour la rémunération Jamendo a déjà un concurent sérieux à PRO : BeMySound. Et d'autres arrivent aussi ;)



jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier