Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 18:54

http://imgjam.com/avatars/910/365910.50.jpgCRITIQUE DE LITTLEFINGERS :

Titre : Tout artiste, quelque soit son mode d'expression, est à des moments de sa vie un visionnaire...

 

"... et j'en veux pour preuve cet album tout à fait exceptionnel, exceptionnel par ses sonorités somptueuses parfaitement maîtrisées qui composent des tableaux qui, en dehors de explications narratives de l'auteur, donnent à entendre et ressentir des vibrations que les personnes ayant fait l'expérience d'une NDE reconnaitraient volontiers.

Voilà des voyages qui frisent l'extra-sensoriel et mettent en éveil des états de conscience qui sont en nous et que pourtant nous ignorons ou nions, et c'est bien dommage !

Il y a dans ces compostions un sentiment de compassion et de tendresse qui s'expriment dans ces mélodies aériennes, bienveillantes qui invitent, accueillent et enveloppent, pas pour consoler, mais pour faire entendre qu'il y a toujours un mieux, en attendant le parfait ; qu'il suffit de voyager, imaginer, souhaiter, espérer pour l'atteindre, et cela, quelques soient les péripéties que le voyageur peut expérimenter, le but est le même pour tous.

Alors, cette musique n'est pas hypnotique : c'est une musique d'ouverture consciente pour qui sait écouter. Sinon entendre, tout le monde sait entendre.

...et quand je dis que tout artiste est à des moments de sa vie un visionnaire, (cette affirmation n'engage que moi), toutes ces visites que nous offre Dom Brandt, ne seraient-elles pas comme autant de portes ouvertes sur un avenir que nous reviendrons habiter pour expérimenter les conséquences de nos actes : d'où le titre Terre...( bel hymne de paix ). Cela donne à réfléchir sur le passé, le présent et l'avenir !

Rêvons les rêves de chacun d'entre nous.
Bravo et merci Dom Brandt pour cet extraordinaire voyage musical très talentueux, original et inspiré.

[Hypnotic Musical Transfer]

 

Je ne résiste pas à vous mettre aussi la description de l'artiste, vous démontrant aussi comme un album peut tout simplment être un vrai projet, porté et abouti jusqu'au bout, respectant ainsi les auditeurs :)

Description album :

"Cette musique a des effets soporifiques !

Il est recommandé de ne pas l'écouter en conduisant !

(...)

Imperceptiblement, parfois brutalement, les espèces, y compris l'Homme, changent... C'est en l'an 5282, le 25 juillet exactement que le docteur T.W. Klow expérimenta une nouvelle forme d'hypnose adaptée à ce qu'était devenu l'Homme.

Grâce à celle-ci les hommes pouvaient désormais, visiter d'autres mondes, d'autres planètes : les esprits partaient et les corps restaient. 

Peu à peu, au fur et à mesure des explorations, on classa les planètes en 3 catégories :
- les mondes paisibles
- les mondes ambivalents que l'on pouvait visiter après une formation
- les mondes complètement interdits car trop perturbants psychiquement pour l'Homme.

D'un autre côté, cette découverte permit à la science de faire un bond considérable et notamment quand certains explorateurs s'aventurèrent dans ce que, vu de la Terre, on situait vers 13 milliards d'années-lumière. Voyageant dans le présent immédiat, ils ne trouvèrent plus les galaxies du début qui avaient disparues depuis longtemps mais, à la place, ce que l'on nomme aujourd'hui "les souches ou anciens trous noirs" qui sont en fait les racines d'autres univers parallèles au nôtre. 

Il y eut aussi les apports produits par la rencontre d'autres êtres civilisés lesquels, ne percevaient, cependant, notre présence qu'à travers des phénomènes particuliers., mais que nous, nous pouvions observer. Partant de là,  vérifier leur adaptation aux conditions de vie de leur monde et, dans cet esprit utilitariste qui caractérise le vivant, adapter leurs inventions à nos propres besoins.

Nous sommes aujourd'hui le 25 juillet 5302, soit 20 ans exactement après la découverte du Dr Klow.Voici quelques-unes des planètes que j'ai visitées à ce jour, (la plupart sont classées en catégorie 1 - mondes paisibles) :

Tilamens : j'ai posé mon esprit en lisière d'une savane qui venait d'être victime d'un incendie, ici et là quelques flammèches dansaient encore, Tilamens est un monde qui n'en finit pas de brûler, la faute en incombe à ces nombreux volcans qui crèvent sa surface. Par la force des choses ne vivent là que des peuples nomades qui s'affrontent pour des parcelles restées intactes.

Axilium III : autour de ce soleil tournent trois planètes fort différentes l'une de l'autres, seule la troisième et dernière par ordre de distance à l'étoile peut-être visitée. Il s'agit d'un monde magnifique, tout y respire la paix et la sagesse, les humanoĩdes qui la peuplent sont très grands, en effet la pression y est bien moins forte que sur la Terre. Ils sont vétus avec des capes rouges et jaunes et un drôle de chapeau violet qui descend loin dans leur dos. Ils vivent dans de grands immeubles avec une pierre -on dirait du mabre rose- qui scintille sous les feux d'un soleil un peu plus blanc que le nôtre.

Lezomirodis : un monde fascinant, on dirait que tout y a été créé pour inspirer les poètes...Parfois au détour d'un chemin vous pouvez rencontrer 3 ou 4 vieillards de chez eux que l'on reconnait à leur belle et longue barbe pourpre, ils sont assis sous un arbre et les yeux fixés sur les méandres de la rivière qui serpente en contre-bas ,ils parlent à des oiseaux noirs qui ressemblent à des merles et les oiseaux semblent comprendre et répondrent. Melia té kéla sum mila tu kéla...en fait, toutes les espèces se parlent et se comprennent, vraiment bizarre, on est tout chamboulé quand on revient sur Terre car on a l'impression qu'ici personne ne se comprend.

Palana : j'ai posé mon esprit sur une colline où paissaient des sortes de ruminants qui ressemblaient à de grosses chèvres. Un peu plus bas, tout un peuple, en procession, promenait ce qui pouvait ressembler à une Arche d'Alliance. Parmi eux, je crois bien qu'il y avait un être qui a senti ma présence car il n'en finissait pas de regarder de mon côté. J'ai bien perçu ce mélange d'interrogation, de curiosité et d'inquiétude en lui car le visage de ces humains -mis à part le nez qu'ils ont très petit-, est très semblable au nôtre.

Amelion : il n'y a pas encore de vie animale sur Amelion, la vie s'y développe au rythme d'un temps qui n'a rien à voir avec le nôtre. Là, je pense aux Hommes du passé qui nous ont laissé une Terre stérile et laide alors que la nature sur Terre avait mis tellement de temps à accomplir son oeuvre.
Dans le silence,  j'imagine Amelion peuplée d'oiseaux et d'animaux de toutes sortes...mais que va-t-elle enfanter ?

Paranice : le jour où j'ai voulu me rendre sur Paranice, mon hypnotiseur préféré souffrait d'un atroce mal de dents et comme il lui était impossible de prendre quelque calmant que ce soit, il a dû interrompre la séance assez rapidemment. Je n'ai finalement fait qu'un aller et retour, mais ce que j'y ai entrevu ma convaincu que Paranice serait mon prochain voyage.

Vakrom : j'ai posé mon esprit près d'un champs de ruines. Des êtres naturellement difformes à mes yeux agonisaient dans la boue en se tordant et en émettant des sons rauques que j'ai pris pour des pleurs. Des drôles d'engins volants tournaient dans le ciel noir et déversaient une pluie d'eau rougeâtre qui arrivée au sol dissolvait les êtres qui s'y trouvaient mettant ainsi un terme définitif à leur souffrance.

Oxilie : on va à Oxilie surtout pour voir la drôle de machine que les Oxilians ont fabriqué.
Il faut savoir qu'Oxilie n'a presque plus d'atmosphère protectrice aussi jusqu'à l'invention de leur machine les Oxilians vivaient sous terre. De fait, ils sont complètement dépigmentés et ils ont une bonne dizaines de gros yeux sombres sur leur crâne lisse comme un oeuf. Je ne suis pas un scientifique et ne me demandez pas de vous expliquer le fonctionnement, ni même le principe de leur machine, ce que je sais c'est qu'elle leur a permis de sortir de leurs trous et de rencontrer enfin la lumière.

Galixia : Voici un monde avec deux soleils. L'un passe pour être, aux yeux des humanoîdes qui vivent là, bon et généreux, l'autre mauvais et hostile. La course de ces astres dans le ciel de Galaxia est de fait, rigoureusement opposée : quand l'un se couche, l'autre se lève et ceci depuis une éternité. Toute l'activité des Galaxianiens s'arrête à chacun des levers et couchers et la même cérémonie a lieu partout sur Galaxia quand, pour le lieu, vient l'heure du nouveau soleil.
Quand c'est le « mauvais » soleil qui se lève tous brandissent un flambeau en direction de l'étoile comme pour la braver, quand c'est au tour du « bon » soleil de se lever, tous prennent un peu de terre en leur main et la jette vers le ciel.

Imatis B : une destination très prisée, il faut dire que les femmes humanoîdes d'Imatis B sont vraiment extraordinairement belles, de plus elles ont un caractère enjoué et je connais plus d'un mâle de chez-nous qui s'est damné pour elles. Mais voilà, sans corps, invisibles aux yeux des belles, il n'y a rien à espérer pour eux...

Opalina : une planète qui ressemble à la Terre comme elle était avant...avec des milliards d'espèces de plantes et d'animaux. Sur Opalina on en est au début de la conquête de l'air...et de belles mongolfières multicolores survolent les collines d'herbe grasse, le début de la fin ?

Terre : la Terre ici et maintenant en l'an 5302 (mais je dis 5302 bien que nous ayons changé d'ére et que nous sommes en réalité en 1628 après la République Mondiale qui a adopté la belle devise de Liberté, Egalité, Fraternité, Laicité).

Je suis sur une île au large de l'Espagne et là on a essayé de reproduire la vie sur Terre telle qu'elle était autrefois, il y a bien longtemps...."

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Critik for Ever
commenter cet article

commentaires

jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier