Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 12:26

http://a407.idata.over-blog.com/300x297/0/45/36/90/ben-le-4----mdr/trahison_.jpgEt plutôt deux fois qu'une ! Cet article a été murement réfléchi, il va poser un nouveau fondement pour le blog. En effet, jusqu'à présent mes articles repris dans les rubriques "Les scandales de JamPRO" et surtout "le livre noir de Jamendo" avait deux objectifs : 1) informer la communauté de Jamendo pour lui permettre de prendre des décisions en toute connaissance de cause et de comprendre le fonctionnement des licences CC et CC+, 2) dénoncer la politique de Jamendo, dans l'espoir d'une prise de conscience même à minima. C'est deux objectifs n'ont plus lieu à partir d'aujourd'hui...

J'avais déjà en fait amorcer un virage éditorial sur le 2ème point cité précédemment, car je ne me fais plus aucune illusion sur les intention purement mercantile de Jamendo. Comme je l'ai toujours dit : avoir un fonctionnement de type Société Anonyme ne m'a jamais causé le moindre problème (et comme je l'ai déjà dit dans ce blog, le système associatif n'est pas toujours le plus efficace ni le plus efficient). Mais c'est l'éthique morale, la politique de Jamendo qui me navre au plus haut point. Jamendo fait en ce moment beaucoup de mal aux valeurs de la Musique Libre, qui sont la liberté et la libéralisation du partage et de la diffusion de la musique, sans intermédiaires, car la musique ne devrait pas être un "produit" commun ! La musique appartient à chacun, elle est universelle ! Les dérives de la réécriture du "copyright" dans les années 80 donnant la part belle aux ayants droits et aux Majors du disque amène des aberrations comme le dépôt des droits liés aux chants des oiseaux (véridique!). Par un lobbying intensif, Jamendo a réussi à créer une communication où cette société basée au Luxembourg apparait pour beaucoup d'acteurs institutionnels comme le "porte parole" de la musique libre. C'est bien simple, quand on parle licence libre on se tourne vers Jamendo, une hérésie !

Jamendo ne cache absolument plus ses intentions : appliquer les méthodes des Majors dans le cadre d'un business de licensing lowcost basé sur les licences CC+. Exit la promotion des valeurs historiques du mouvement de la Musique Libre ! Non, Jamendo veut grossir et juste grossir. Le cynisme de Jamendo atteint son paroxysme le 24 avril 2012 avec la version 3 de Jamendo, prélude à la mise en place prochainement d'un modèle freenium (inspiré de Deezer). Notez que Jamendo n'a jamais démenti cette information, malgré mon insistance à obtenir une réponse. Qui ne dit mot... Bref, Jamendo est désormais prêt à tout, y compris à demander à ses artistes de s'asseoir sur leurs droits d'auteurs pour quelques euros à la fin du mois. Jamendo le dit très clairement : leur rôle est juste d'héberger les artistes, la promotion c'est leur affaire ! Ce qui m'amène à évoquer un autre point, là vraiment nouveau... et douloureux aussi :'(

L'objectif n°1 cité plus haut n'existe plus : je ne souhaite plus informer les membres de Jamendo, artistes ou auditeurs. Pourquoi ? Parce qu'ils sont à présent, à mes yeux, complices de Jamendo ! Ils sont complices par leur silence, leur passivité, par le fait de permettre à Jamendo de s'arranger avec l'éthique propre aux licences libres pour continuer à toucher des revenus des programmes JamPRO. Et tout ça en sachant très bien ce qu'il en est !! La dernière campagne d'information pour les nouvelles CGU de Jamendo a eu raison de mes dernières illusions sur cette... "communauté". Seuls ceux qui ont déjà quitté le navire Jamendo ont signé cette pétition où l'ont utilisé comme base de débats. Oui je suis très amer ! Parce que j'aime la musique libre, je me revendique humblement militant de ses valeurs. Et lire ce que j'ai pu lire de la part des "artistes" présents sur Jamendo me dégoûte au pus haut point ! Et ce n'est pas mieux de cette masse terriblement silencieuse, détournant le regard pour que leurs petites consciences ne les tourmentent pas !

Un texte dur ? Sans doute... mais horriblement honnête aussi. Ça m'est très pénible de faire un tel constat.

Si le 24 avril 2012 est de l'entière responsabilité de Jamendo, le 8 mars 2013 sera lui de sa communauté d'artistes. Ils ne pourront plus être simples "victimes" quand Jamendo sortira du bois avec ses abonnements ou autres "trouvailles" de marketing, car ils auront cautionné ses agissements... ils seront là pleinement responsables de ce qui leur arrivera et aussi responsables collectivement du mal fait à la Musique Libre. Déjà aujourd'hui, beaucoup de ceux qui ont découvert la musique libre exclusivement par Jamendo, sont des auditeurs qui ont une vision complètement tronquée voire éronée des licences libres...

Ainsi, à présent ma ligne éditoriale sera claire : le Blog de Chefgeorges parlera de ce qui est intéressant en rapport avec la Musique Libre, et continuera de dénoncer la politique de Jamendo ET de sa communauté. Point à la ligne, à chacun de prendre ses propres responsabilités désormais. Dont Acte.

Partager cet article

Repost 0
Published by ChefGeorges - dans Évènements
commenter cet article

commentaires

squalyl 31/03/2013 14:55


Il n'est pas très difficile de monter un site de promotion d'artiste et de mettre en place une boutique pour vendre des morceaux.


Avec ma femme nous sommes en train de le faire, ça se passe plutot bien.

ChefGeorges 02/04/2013 11:03



Oui tout-à-fait. Des hébergeurs proposent des abonnements très correctes (moins de 30€/an) avec de nombreux services comme les boites emails, les stats, le référencement, etc.


En plus, des outils comme Wordpress permettent pratiquement toutes les possibilités. A noter qu'il existe même un outil permettant de recréer un véritable "Jamendo", c'est dire... :)


En tout cas, merci de m'avoir lu en espérant que ça continuera ;)



Nehoryn 15/03/2013 01:58


Tout le plaisir est pour moi l'ami Chef ! =)


Je suis sur plusieurs projets ces derniers temps, la musique a ponctuellement été mise de côté, mais je suis toujours là ;-)


Que deviens-tu ?

ChefGeorges 19/03/2013 12:17



Je me remets doucement aussi à la zik. Sous un autre pseudo : Plumix (mais pas encore d'album en ligne, ce sera surement sur Archive, Bandcamp et Dogma3).


Djbouly c'est fini :) t'as peut-être vu que j'ai (enfin ! lol) définitivement clôturé mon compte artiste Jamendo. J'ai aussi lancé un projet qu me tenait à cœur depuis un p'tit moment :
www.free-awards.net.


Pour le reste "on fait aller" comme on dit :D



Nehoryn 10/03/2013 08:41


Excellent, je partage ce point de vue depuis un long moment déjà.


Les responsables ne sont pas toujours ceux qui sont en haut de la pyramide, ce sont surtout ceux qui font que la pyramide existe et qui ne font rien pour que ça change.


Retweeté !


 


;-)

ChefGeorges 11/03/2013 16:37



Merci pour le retweet :)


Ca fait plaisir de te lire un peu ;)



cyborgjeff 08/03/2013 13:53


Et que conseillerais-tu alors comme bonne plateforme de musique libre, ergonomique et offrant un peu de visibilité !?

J'avais un peu commencé à migrer certaines choses sur BandCamp par exemple, mais cela reste quand même dans un système de vente de musique à la base.

ChefGeorges 09/03/2013 22:53



La réponse est : aucune :/ et dans "aucune" je mets aussi Jamendo, car contrairement à une idée reçue, l'exposition sur Jamendo est très très surfaite, notamment depuis le passage à la version 3.


Reste à voir le futur Dogmazic3 qui sur le papier pourrait changer la donne. A suivre...



jenaimeplusjam2-270.png

logo-blog-2011-copy.jpg

THE-RUST-FACTORY-ban.png

logo-GADGET-beta-1.png

Recherche Kea Donc ?

bando-fb-cg.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170232331323939450644.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/17//1202170522241323939451784.png

AIDEZ MOI À ARRÊTER LA PUB --- DONNEZ :)

Joueur du Grenier